Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 1. Vamos.

17 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-07-17-09h22m02s130.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 1. Vamos.


J'avais bien aimé la saison 3 de Covert Affairs. Bien que les six derniers épisodes (qui ne faisaient pas partie du premier arc narratif) n'étaient pas aussi bon, les guests de Richard Coyle et Sarah Clarke étaient de bonne qualité et donnaient envie d'en voir un peu plus. "Vamos" est un épisode de reprise qui oublie complètement l'histoire d'Annie et de Simon, ce qui n'est pas plus mal et qui revient sur les deux cliffanghers importants de la saison précédente. D'un côté Auggie qui révélait ses sentiments à Annie. Cela va permettre d'enfin libérer les deux personnages et d'avoir une relation sur une base propre et saine. J'aime bien la manière dont tout cela est écrit et fait. La série s'en sort de façon intelligente et les personnages s'en trouve alors presque grandi. Ce qu'il y a de remarquable par ailleurs c'est le fait que finalement Auggie et Annie forment un duo qui est déjà ancré dans les moeurs des téléspectateurs. Au fond on a déjà oublié Eyal et Simon, et l'on a envie de voir les deux tourtereaux passer d'agréables moments ensemble. C'est en tout cas mon ressenti et celui que j'ai eu à l'issue de cet épisode.

Les deux personnages se retrouvent donc en Colombie et plus précisément à Medellin. Je n'ai pas suivi les plans de tournage de Covert Affairs de la saison 4 et je ne connais rien à la Colombie mais je ne pense pas qu'ils soient aller sur place non plus. Ce n'est pas grave, le tout est plutôt joliment introduit et les décors assez dépaysants pour que l'on ne se croient pas à Toronto (car bon, Toronto n'est pas non plus tous les lieux de la Terre). Cet épisode n'était pas parfait mais il parvient à mettre en avant la relation entre les deux personnages sans trop de problème. Quelques éléments d'action viennent se greffer à l'histoire (Auggie touché par balle) afin de nous offrir des rebondissements efficaces. Rien n'est trop artificiel, notamment grâce à la bonne volonté du casting comme Piper Perabo et Christopher Gorham que je trouve très bons dans leurs rôles respectifs. Je ne recherche pas une série parfaite de toute façon. Ce n'est certainement pas mon but. Et je me retrouve ainsi avec quelque chose d'assez agréable à suivre. Pendant ce temps, nous revenons sur l'autre cliffangher, celui d'Henri Wilcox.
vlcsnap-2013-07-17-09h47m29s45.pngCe dernier était venu voir Annie sur les semble t-il agissements étranges de son patron vis à vis d'un groupement terroriste. J'avais trouvé ça assez inspiré et cela permet donc de nous offrir quelques rebondissements innattendus (notamment celui de la fin de l'épisode). Par ailleurs, l'occasion était propice à l'intégration de nouveaux personnages. Tout d'abord Calder Michaels incarné par Hill Harper que j'ai du mal à voir en dehors d'un laboratoire de la police scientifique de Manhattan (CSI : NY) encore pour le moment mais qui ne s'en sort pas trop mal. Et puis nous avons Puma, incarné par Manolo Cardona (Le Chihuahua de Beverly Hills) qui apporte une dynamique plus exotique à la série et ce n'est pas une mauvaise idée non plus. Pour le moment c'est donc un début de saison sans prise de tête, tantôt curieux, tantôt efficace. Le tout ne cherche cependant pas à nous surprendre et c'est bien dommage. J'aurais aimé un divertissement qui nous lance réellement un vrai gros arc narratif passionnant "a la" Alias.

Note : 5.5/10. En bref, un retour efficace et sympathique avec des enjeux intéressants pour la suite de la série.

Commenter cet article

condor 666 17/07/2013 13:24


Voix dans la tête depuis 3 ans qui commencent à 51 ans et qui contredisent à chaque pensée = espion. Bonjour les examens !