Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 12. Something Against You.

25 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-10-25-15h39m06s185.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 12. Something Against You.


Après une entrée en matière réussie avec l’épisode précédent, je ne sais pas vraiment quoi penser de « Something Against You ». On a l’impression que tout d’un coup le rythme est retombé comme un soufflé mal cuit. C’est dommage car il y avait quelque chose de très plaisant dans l’épisode précédent qui m’avait redonné foi en la série. Cette année, Covert Affairs a tenté de faire quelque chose autour d’Annie en renouvelant un peu l’air de la série. C’était une bonne idée et cela partait d’une très bonne intention mais je trouve que la série ne sait pas vraiment comment s’y prendre. Elle nous délivre tout un tas d’épisodes particulièrement ennuyeux et ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. L’introduction du personnage de Sana était une bonne idée dans l’épisode précédent mais franchement, je dois avouer que c’est assez décevant. Notamment car le rythme redescend bien trop rapidement. Le fait qu’Annie évolue elle aussi vers quelque chose d’un peu plus incontrôlable était également une bonne idée car cela permet de voir que finalement Annie peut devenir un peu comme Henry, une sorte de monstre. La mission d’Annie pour arrêter Henry est devenue une vraie plaie pour tout le monde.

Elle sait où elle va mais ne se donne aucune limite. J’aime bien car cela permet aussi de voir que les personnages évoluent dans une direction assez précise. Mais mis à part le fait qu’Annie se retrouve encore à Genève, qu’elle tue Andrew Goodman (c’était de l’auto-défense au fond donc pas si grand) et qu’elle commence à prendre la place de Goodman et fait tout ce qu’elle peut pour que Henry tombe dans son piège est intelligent. Mais le rythme est beaucoup plus lancinant. L’épisode peine à réellement prendre racine et à évoluer dans la direction que le téléspectateur voudrait. En tant que téléspectateur j’aurais tellement aimé que Covert Affairs nous offre quelque chose de beaucoup plus pertinent et échaudé. D’un autre côté, Annie grille aussi des cartes notamment avec Sana. Henry aurait tout fait pour elle mais maintenant qu’elle l’a trahi, ce n’est plus possible. Ce que j’aime aussi c’est le fait que Henry sache qu’il y a une certaine Jessica Matthews qui est là, dehors, pour le retrouver et le mettre hors d’état de nuire. On se demande tout de même comment Henry a pu faire pour ne pas se rendre compte qu’il s’agit d’Annie.
vlcsnap-2013-10-25-15h54m33s240.pngDe retour à Washington, les choses deviennent de plus en plus navrantes. Je ne comprends pas cette partie de la série. Notamment pourquoi la série a mis Auggie dans la confidence. Ce que je remarque dans sa discussion avec Joan c’est que les deux auraient pu être intéressants ensemble à chercher des indices sur ce qu’il s’est réellement passé avec Annie. Surtout que Auggie ne sert strictement à rien dans cet épisode. En tout cas, je ne vois pas à quoi il pourrait bien servir par la suite non plus. Cet épisode tente également de poursuivre l’histoire de Calder et Auggie. Si Henry n’est pas bête, il n’en reste pas moins un pion que la série ne parvient pas vraiment à mettre en scène. Pour ce qui est de la relation entre Calder et Auggie, je ne trouve pas d’intérêt particulier. C’est encore une fois très ennuyeux. Finalement, Covert Affairs m’ennuie toujours autant et je trouve dommage qu’elle ne choisisse pas de faire évoluer son histoire de façon beaucoup plus pertinente et efficace. Il y a tant de choses à faire mais non, Covert Affairs s’entête à rester dans ce qu’elle sait faire de plus navrant.

Note : 4/10. En bref, encore un épisode décevant. Je ne sais plus quoi penser de Covert Affairs maintenant.

Commenter cet article