Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 13. No. 13 Baby.

2 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-11-01-23h55m45s192.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 13. No. 13 Baby.


Quel épisode ennuyeux ! Je crois que cette saison 4 de Covert Affairs est un ratage complet. En bonne et due forme. Les épisodes s’enchainent sans originalité et alors que certaines choses pourraient être réglées en quelques minutes au détour d’un épisode, les intrigues s’étirent encore et encore ce qui donne quelque chose d’assez discutable et particulièrement ennuyeux. A commencer par le retour d’Helen. Ce personnage n’apporte rien du tout. Alors certes Helen et Auggie vont se retrouver, vont coucher ensemble et Helen va même en profiter pour faire la visite de son appartement à Auggie mais voilà, globalement l’épisode ne parvient pas du tout à créer un environnement aussi jouissif que l’on ne pourrait le vouloir. Helen n’apporte rien si ce n’est plus de temps pour Auggie dans l’épisode et c’est l’une des plus mauvaises idées que j’ai pu voir dans une série depuis pas mal de temps maintenant. Le seul intérêt du retour d’Helen est sa mort, inattendue à la fin de l’épisode, des mains d’Henry Wilcox. Auggie va avoir une raison supplémentaire de haïr de type et de vouloir lui faire la peau.

Par ailleurs j’ai trouvé assez drôle de mettre en scène ce meurtre dans le sens où cela va permettre à Auggie et Annie de se retrouver par la suite (tout en oubliant finement que Auggie et Helen avaient renoués quelques liens). Ces scénaristes. Je trouve aussi presque étonnant que Auggie parle de dossiers top secret à voix haute avec Helen alors que cette dernière n’a même pas été briefée, qu’elle débarque de nulle part et pourtant donc être impliquée elle aussi dans l’histoire avec Henry Wilcox. J’ai un instant cru que cela pouvait être possible et je l’ai encore plus cru lorsque Helen retrouve Annie dans le cimetière. Mais non, il n’y avait pas de twist de ce genre. Seule la mort d’Helen sert de twist dans cet épisode et je dois avouer que c’est globalement assez décevant. Pendant ce temps, Annie tente de faire évoluer les choses et notamment avec Calder. La relation de ces deux là, certes purement professionnelle, tend à devenir plus fluide que durant les premiers épisodes de la saison. Calder a réellement su se faire une place dans Covert Affairs et je trouve que c’est une très bonne chose même si malheureusement tout ce qu’il se passe autour de lui et de Annie tourne légèrement en rond.
vlcsnap-2013-11-01-23h56m18s9.pngCette sensation que rien n’évolue ou que rien ne change m’embête tout particulièrement. Je sais bien que je n’attendais rien de spécial de la part de Covert Affairs cette année mais je m’attendais à retrouver en partie la série que j’avais laissé l’an dernier. La saison 3 est presque devenue une sorte de modèle pour la série à mes yeux mais ce modèle n’a pas été respecté avec la saison 4 qui s’enfonce au fil des épisodes dans une mixture particulièrement ennuyeuse. Tout tourne tellement en rond que l’on a l’impression d’avoir le tournis. Et puis comme je le disais dans d’autres de mes critiques, Auggie n’est pas le meilleur personnage de Covert Affairs et quand la série tente de se concentrer sur lui, si ce n’est pas pour le mettre en scène dans des scènes d’action, il est mou du genou et ne sert strictement à rien. C’est le cas dans cet épisode. Et puis il y a Arthur et Joan. Ce bon vieux couple qui lui aussi se tourne des pouces mais pour justifier leur salaire pour cet épisode ils vont malgré tout apparaître le temps de quelques minutes histoire de taper la discussion, une discussion inintéressante au possible qui ne fait pas avancer les choses, malheureusement.

Note : 1/10. En bref, cet épisode se moque du téléspectateur, il faut attendre le twist de la fin pour réellement sursauter.

Commenter cet article