Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 6. Space (I Believe In).

21 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-08-21-09h48m07s5.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 6. Space (I Believe In).


Comme je l'ai déjà dit précédemment, Covert Affairs nous offre une saison un peu étrange. Henri Wilcox est un personnage qui fondamentalement correspond à ce que l'on est en droit d'attendre de la série. Gregory Itzin se donne à cent pour cent dans sa prestation et c'est appréciable cependant j'ai réellement du mal. Je ne comprends pas trop où la série veut en venir et surtout la manière par laquelle elle compte y parvenir. Car ce n'est pas tout de nous offrir des épisodes dans les décors de Langley et Washington mais il faut aussi que ceux-ci exploite de la bonne façon l'univers de la série. Je suis donc partagé face à cet épisode. D'un côté il y avait tout ce qui fait que Covert Affairs est une série agréable : des scènes de tension, quelques révélations et puis des personnages qui viennent mettre des bâtons dans les roues d'Annie. Mais d'un autre côté je suis déçu car ce n'est pas très rempli. La série manque d'un petit truc, de sel tout simplement. L'intrigue passe trop de temps sur certains détails pas très passionnants.

Du coup, la première partie de l'épisode était un peu trop lisse à mon goût. Il faut attendre la seconde pour avoir réellement l'impression que les choses évoluent dans la bonne direction. Maintenant, tout n'est pas parfait j'en conviens mais je suis certain qu'avec un meilleur équilibrage des histoires, on aurait alors pu avoir un épisode jouissif. Annie est l'héroïne de la série et c'est indéniable. Pourtant, j'ai vraiment l'impression qu'elle passe de plus en plus pour un personnage secondaire ou du moins un personnage constamment accroché à d'autres personnages. La saison précédente lui laissait clairement la part belle. Bien qu'au fond Covert Affairs soit une série d'espionnage, elle donne peut-être trop d'importance à des choses superflues comme la relation entre Auggie et Annie par exemple. C'est trop pépère à mon goût. Je ne dis pas que je ne les aime pas ensemble car ils sont mignons mais la série en fait trop et fait même tourner une partie de l'épisode autour d'eux.
vlcsnap-2013-08-21-09h58m32s112.pngAlors que pendant ce temps, Henri va se permettre de faire une petite offre intéressante à Annie. L'occasion est donc là pour contrebalancer l'histoire de la saison dans une toute nouvelle direction. Et puis le mystère Calder Michaels. On ne sait pas tellement ce qu'il en est de ce personnage et surtout dans quelle cours il joue. J'ai envie de me dire que c'est contre Annie mais je n'en suis pas sûr et certain. Après tout, c'est aussi peut-être le seul personnage réellement honnête dans la série mais il faut toujours se méfier des apparences, elles sont souvents trompeuses. Surtout avec les personnages de ce genre là, il y a toujours un moment où ils basculent de l'autre côté. Les crêpages de chignons au bureau entre Joan et notre petit nouveau sont assez stériles et là aussi c'est dommage. L'organisation de la CIA est à mon sens un axe intéressant à développer dans Covert Affairs mais la série n'en exploite qu'une infime partie, jouant encore une fois sur les relations amicales plutôt que sur le fond de celles ci.

Note : 4/10. En bref, bien que l'épisode délivre en partie ce que j'attends de Covert Affairs, la série nage un peu trop également.

Commenter cet article