Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 7. Crackity Jones.

28 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-08-28-14h10m24s72.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 7. Crackity Jones.


Quand je regarde Covert Affairs ce que j'aime bien c'est voyager. En effet, la série nous fait souvent aller dans des villes diverses et variées du monde entier et j'ai toujours hâte de voir où elle va nous emmener dans l'épisode suivant. Cette semaine c'est à Lyon sauf que ce n'est bien évidemment pas le vrai Lyon. Plutôt que de nous offrir des fonds verts dégueulasse et nous faire croire qu'ils sont réellement aller à Lyon, la ville est réinventée par les metteurs en scène (même pas de plan aérien juste, ce qui aurait été le minmum, il suffisait d'aller acheter les plans aériens de la série Interpol de TF1). On se retrouve donc dans une sorte de ville aux maisons en briques rouges. Sauf que Lyon ce n'est pas ça. En plus, Covert Affairs fait en sorte que l'on empile les clichés français : les souvenirs de France, les tour Eiffel, les vieilles voitures, la boulangerie, etc. Si vous vous souvenez des rares apparitions de Covert Affairs à Paris, ces clichés étaient totalement occultés ce qui permettait justement de voir que finalement la série voulait plutôt être proche du terrain et de la réalité.

Elle n'était pas là pour nous faire une carte postale des divers lieux. C'est donc très dommage de voir qu'ils n'aient pas osé filmer à Lyon surtout qu'ils auraient eu les autorisations sans problème je suppose, la France n'étant pas Fort Nox. Mis à part ce gros défaut visuel, cet épisode nous offre l'opportunité d'aller un peu plus loin dans le passé de Auggie. Une partie de cet épisode va réellement se dérouler à l'étranger et je parle bien entendu des flashbacks à Rome (avec cette magnifique fontaine de Trévise) entre Auggie et Helen, sa fiancée de l'époque. Plus l'épisode avance et plus l'on va en apprendre sur cette femme, sa place dans la série, dans la vie de Auggie mais également dans la saison. Car au fond, c'est un personnage qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe mais Covert Affairs s'amuse avec beaucoup de simplicité avec elle. Ce qui est le plus efficace c'est bien évidemment les face à face entre Helen et Annie. La nouvelle petite amie face à l'ambiance.
vlcsnap-2013-08-28-14h40m38s36.pngCrêpages de chignons modérés mais de petits dialogues piquants qui donnent à l'épisode un côté plus léger. Malgré tout, Covert Affairs tente de rester une série divertissante. Si cet épisode manque parfois d'entrain (notamment pour ce qu'il se passe sur le sol américain), le reste est là pour donner un petit coup de fouet à l'intrigue de la saison. Notamment quand l'on va apercevoir Henry Wilcox. Finalement, ce nouvel épisode de Covert Affairs n'apporte pas nécessairement grand chose à l'intrigue de la saison mais il permet surtout d'en apprendre un peu plus sur le passé de Auggie. Chaque saison il y a des épisodes de ce genre qui se déconnectent un peu du fil conducteur afin de nous parler de ce personnage qui a réellement bien évolué au fil des épisodes. Je me souviens encore quand Auggie, dans la saison 1, ne servait à rien. C'était un geek toujours sur le clavier de son ordinateur et c'était particulièrement navrant de ne pas le voir gambader en mission ou même ailleurs.

Note : 5/10. En bref, un épisode un peu mieux géré que le précédent. La saison accélère un peu le rythme.

Commenter cet article