Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 4. Episode 9. Hang Wire.

11 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2013-09-11-11h31m53s174.png

 

Covert Affairs // Saison 4. Episode 9. Hang Wire.


Encore une fois, Covert Affairs me déçoit. Je ne sais pas ce qu'il se passe avec cette saison mais elle a énormément de mal à passer avec moi. C'est bête car globalement j'aime bien cette série, notamment durant la période estivale où elle est parfaite mais je demande un peu plus qu'un simple divertissement. Ce que je reproche à cette saison c'est de ne pas faire avancer les choses de façon suffisamment maligne. On passe donc d'épisodes en épisodes sans que l'on ne ressente réellement qu'il y a un fil conducteur. Les premiers épisodes de la saison étaient parvenus tant bien que mal à faire le lien avec Henry Wilcox sauf qu'encore une fois, ce dernier ne sert pas vraiment le récit dans "Hang Wire". Je dirais même qu'il était décevant. Annie se rend donc cette semaine à Copenhague afin d'arrêter Teo qui veut tuer Henry. Elle va réussir mais également se faire embarquer en bonne et due forme. Tout cela permet un temps de créer un sentiment de rythme dans l'épisode mais c'est encore trop maigre à mon humble avis.

En effet, je pense que Covert Affairs nous laissait espérer largement mieux. Enfin, c'est de cette façon que je le ressens. Notamment quand l'on est sur le terrain. Copenhague était un terrain de jeu intéressant mais assez mal exploité. Notamment car la série ne cherche pas vraiment à aller plus loin et reste dans son côté bille en tête qui ne cherche pas à rendre ses intrigues plus complexes. Je n'ai pas nécessairement envie de réfléchir devant Covert Affairs mais peut-être d'être tenu en haleine. A mon humble avis c'est le propre de toutes les séries d'espionnage non ? Enfin, en tout cas chez moi c'est comme ça. Les déceptions s'enchaînent donc avec une certaine aigreur. J'ai vraiment du mal à voir où la série veut en venir cette saison mais ce n'est pas la direction que j'espérais. Surtout que Gregory Itzin est un bon acteur mais très mal exploité. Il n'est là que pour faire des apparitions éclair, comme si au fond il ne servait pas à grand chose finalement. D'un tout autre point de vue, Covert Affairs revient sur le cliffangher de l'épisode précédent et l'arrestation d'Auggie.
vlcsnap-2013-09-11-11h18m53s54Calder est un bon ajout pour la saison et un atout assez bien exploité. Dans cette partie de l'épisode malheureusement, l'unité de lieu ne permet pas de faire grand chose si ce n'est de jouer de façon hypocrite avec les dialogues de chacun des personnages. On sait pertinement le jeu qui se trame chez l'un et chez l'autre alors il est difficile de voir où Covert Affairs veut nous emmener. Et peut-être aussi le but de tout ça. Calder avait fait un choix intéressant dans l'épisode précédent qui aurait largement pu faire bouger les choses mais il ne se passe pas grand chose pour exciter le téléspectateur. La téléspectatrice en revanche sera plus qu'heureuse d'admirer une nouvelle fois Christopher Gorham torse nu. Auggie sait très bien jouer à la plante verte Abercrombie mais il ne faut pas non plus en abuser. C'est comme toutes les bonnes choses, elles ont une fin généralement. Bref, Covert Affairs déçoit même si au fond le divertissement reste en partie présent (notamment du point de vue de Annie et de Teo dont l'association fait mouche).

Note : 4/10. En bref, tout tourne trop en rond. Dommage.

Commenter cet article