Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 5. Episode 7. Brink of the Clouds.

9 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-08-06-15h45m09s1.jpg

 

Covert Affairs // Saison 5. Episode 7. Brink of the Clouds.


L’enquête d’Annie au sujet de toute cette histoire de bombes à Chicago continue de faire des émules et de nous conduire dans des lieux assez différents. Cette semaine on retrouve donc Max Martini dans le rôle de Nathan Mueller, l’homme qui est sensé être derrière ce qui s’est passé à Chicago. Quoi qu’il en soit, cela nous emmène dans les montagnes et même si les conditions cardiaques d’Annie sont mises en scène de façon particulièrement ridicule, le plaisir du téléspectateur reste bel et bien présent. En effet, le spectacle est au rendez-vous grâce à des personnages qui s’amusent tout simplement. L’Azerbaijan est un très bon terrain de jeu mine de rien. En tout cas, c’est ce que nous prouve cet épisode avec ces montagnes rocheuses et ces ruines. Le tout change de ces déserts du Moyen Orient que l’on a l’habitude de voir dans les séries sur la CIA qui traquent des terroristes. Je n’ai pas envie que l’on aille en Irak avec des décors qui viennent tout droit du désert américain. Ce serait se moquer de nous. Pour le coup, Covert Affairs se permet donc de nous faire visiter un peu plus ces collines et ces vestiges ce qui rend le tout un peu plus intéressant à mon goût. Sans compter que d’un point de vue des révélations, le tout parvient tout de même à délivrer quelque chose d’efficace.

Ce qui fonctionne au travers du personnage de Mueller c’est le fait que c’est quelqu’un que l’on a envie à la fois de détester et de rapidement voir mourir (en espérant qu’il soit présent dans le prochain épisode) mais que l’on a surtout envie de suivre sur plusieurs épisodes afin qu’il nous raconte quelque chose de bien plus grand, de beaucoup plus méchant et efficace. Car c’est aussi pour ça que j’aime bien Covert Affairs quand elle fait les choses de la bonne façon, comme dans la saison 3 par exemple. La saison 5 est pour le moment particulièrement fluide car elle soit un chemin intelligent et tous les épisodes se suivent sans nous donner l’impression de nous ennuyer entre temps. Car l’an dernier, même si tout se suivait, la série stagnait un peu trop par moment et ne nous donnait donc pas l’occasion de nous amuser. Le téléspectateur a besoin d’être diverti et heureusement que cet épisode nous offre ce que l’on peut attendre de ce point de vue là. Je sais cependant que je suis du genre à en attendre un peu trop de la part d’une série que j’ai pu apprécier par le passé donc c’est peut-être aussi pour ça que la saison précédente était aussi ratée à mes yeux (tout comme pour beaucoup de fans de la série). Quoi qu’il en soit, cet épisode revient également sur Annie et McQuaid.
vlcsnap-2014-08-06-15h48m32s232.jpgLa relation (professionnelle) de ces deux là fonctionne toujours aussi bien même si l’on sent parfois que McQuaid n’est peut-être pas toujours sincère avec Annie. Mais cela ne veut pas pour autant dire que Covert Affairs va nous rejouer la carte de la saison 3. Du côté de l’enquête de Hayley au sujet d’Annie, je n’arrive pas à voir où est-ce que Covert Affairs veut nous emmener. Il y a quelque chose d’intéressant à faire mais l’on ne peut pas dire non plus que le tout fonctionne aussi bien que prévu. Sans compter que Calder et ses problèmes romantiques on n’en a rien à secouer et les scénaristes ne semblent pas vraiment l’avoir assimilé. Le souci c’est que Auggie trouve toujours le moyen de m’ennuyer terriblement et donc de ne pas savoir m’intriguer. Auggie va en plus de ça trouver le moyen de transformer le tout en un moment ennuyeux. Car sa relation avec Hayley ne sert finalement pas à grand chose si ce n’est à simplement dire à cette dernière de se calmer avec Annie et que si cette dernière fait tout ce qu’elle fait, elle le fait avec une bonne raison et qu’il faut donc lui faire confiance. Pendant ce temps alors que Hayley pourrait apporter un danger supplémentaire, il n’en est rien, Covert Affairs se contente de faire les choses de façon un peu trop facile.

Note : 6/10. En bref, toujours aussi agréables les aventures d’Annie.

Commenter cet article