Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Criminal Minds : Suspect Behavior. Saison 1. Ep. 10

7 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-07-01h57m36s96.png

 

Criminal Minds : Suspect Behavior // Saison 1. Episode 10. The Time Is Now.


Ce que ce cop show n'a pas assimilé c'est le rythme. Je crois que pour tout bon cop show, il lui faut une bonne part d'action sinon on risque de perdre le téléspectateur. Cette série offre justement ce qu'il ne faut pas, cette dose de lâcheté qui se ressent derrière un scénario brouillonnée sur le coin d'une table. J'ai toujours eu cette impression avec cette série, qu'elle n'allait pas au bout des choses, que son casting, bien que plus crédible maintenant qu'au début, ne parvient même pas à faire ressortir.

Si cet épisode n'avait que le scénario comme problème, d'un côté ça aurait été plus facile mais tout d'abord je vais vous parler de la présence en grande pompe (ou pas) de l'acteur Eric Roberts. Si vous avez vu The Expendables de Stallone, il y incarnait le méchant. Bref, c'est un acteur à la petite semaine qui est toujours très mauvais. Il a un nom connu mais il n'a que ça pour lui. Sa présence n'enferme pas l'épisode dans du ridicule, ce qui aurait d'un côté pu être bon car comme j'aurais au minimum rigolé, non, mais plutôt dans quelque chose de ronronnant et à fortiori, mal interprété.
vlcsnap-2011-05-07-01h30m57s237.pngCar bien sûr, l'intrigue même se déroule de façon classique. Il manque pas mal d'élément mais c'est pas l'intrigue qui est pâteuse, elle aurait très bien pu se faire dans la série mère. Les dialogues sont là. Mais je sais pas, c'est cet ensemble qui fait cartonné, faux. Cooper est donc appeler à témoigner dans une affaire qui implique une femme qui vient d'avoir la peine de mort où le directeur du FBI a mal fait son boulot. Ce directeur c'est Eric Roberts.

Alors je vais revenir sur Cooper car son problème c'est qu'en costume propre sur lui il est plus crédible. J'avais moins de mal à voir Forest Whitaker dans un rôle qui ne l'habite pas. D'un côté, voilà quelque chose de réjouissant. L'ensemble garde une certaine cohérence mais tout est bâclé sur le déroulement du procès. On fait dans le strict minimum. D'un côté, cet épisode était presque déroutant pour une série qui est censée montrer les criminels les plus vicieux du pays. Au final, malgré un fond correct, la forme n'est pas du tout soignée et oblige le téléspectateur a fermé les yeux.

Note : 4.5/10. En bref, derrière quelque chose de correct mais mis en avant de la plus mauvais façon qu'il soit. Dommage.

Commenter cet article