Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Criminal Minds : Suspect Behavior. Saison 1. Ep. 6

24 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-24-22h59m45s45.png

 

Criminal Minds : Suspect Behavior // Saison 1. Episode 6. Devotion.


Ce que j'adore la Red Cell. Elle sert tellement à rien en fait. Quand on voit que c'est Garcia qui trouve le nom du suspect alors que l'équipe étant censée être le dernier recours du FBI intervient, franchement, il y a un problème. Bon, pour ce qui est de "Devotion", c'est l'anti épisode de la digestion. J'ai toujours des reflux gastriques à l'idée d'imaginer cette histoire presque nécrophile d'un frère qui ne veut pas perdre sa soeur et malgré qu'elle se soit suicidé, va garder son corps avec lui durant ses meurtres. C'est donc forcément pas très digeste, de quoi filer tout droit déglutir un dîner qui s'annonçait plutôt bien.

Petite mention spéciale à la série en elle même qui ne tient plus tellement à ridiculiser ses personnages en fin d'épisode. On a droit à la sortie en grande pompe avec la petite phrase pompeuse derrière. C'est sympa et cela permet d'éviter les minutes d'épisodes au repaire de la Red Cell, digne d'un ennui en plein milieu du pilote de Walker Texas Ranger. Quoi ? Je dis du mal de Chuck Norris. Non puisque Forest Whitaker n'a rien à lui envier. Franchement, son personnage m'inspire toujours rien. On dirait que l'acteur surjoue toujours et j'en ai un peu marre de le voir ruminer ce genre de choses.

Pour ce qui est de l'histoire en elle même c'était classique et digne d'un épisode de la série originale. C'est peut être fait avec moins de moyen. On sent la réalisation moins poussée et donc moins prenante. L'intrigue aurait pu être plus punchy également. C'est aussi un reproche que je fais à cette série. L'épisode débute plutôt bien et en fanfare, mais le reste s'épuise. Dès qu'on passe une vitesse supérieur, c'est le drame. Pire que la publicité Danette et sa chanson qui tient au cerveau comme un chewing gum dans les cheveux, "Devotion" n'a donc que ses yeux pour pleurer ou plutôt son cadavre pour suinter.

Note : 4/10. En bref, la série reste toujours trop mauvaise pour être bonne. L'épisode en lui même n'est pas le pire que la série ai connu. Je vous rassure, on est sûrement sur la bonne voie.

Commenter cet article