Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Crisis. Saison 1. Episode 4. We Were Supposed to Help Each Other.

10 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crisis

vlcsnap-2014-04-07-21h13m05s140.jpg

 

Crisis // Saison 1. Episode 4. We Were Supposed to Help Each Other.


La série continue de nous balancer ses épisodes plus ou moins indépendants. Je me demande même si au fond la saison va avoir une résolution tant j’ai l’impression qu’ils peuvent nous étirer cette histoire pendant des saisons entières. C’est tellement ennuyeux et ridicule. Mais bon, alors que la série continue d’être chiée comme c’est pas permis, il faut bien faire évoluer les intrigues et surtout celles entre les adolescents. On a donc au moins trois histoires d’amour potentielles qui se développent petit à petit. Cela pourrait être ce qu’il y a de pire dans une série comme Crisis et pourtant, je dirais que c’est ce qu’il y a de mieux dans cet épisode. C’est vous dire à quel point j’ai détesté le reste. Les adolescents sont certainement les personnages les plus intéressants mais aussi les plus sous exploités. Je préfère largement voir les fils et filles se battre pour tenter de sortir de cette fourberie plutôt que de m’ennuyer avec les parents qui tentent de nous offrir des informations sur ce que recherchent réellement les ravisseurs. Et personnellement, j’ai du mal à voir ce qu’ils cherchent réellement à faire.

Cette histoire de CIA et de vidéo top secret manque cruellement d’intérêt. Surtout que plus je tourne la question dans ma tête et plus je me dis que finalement il n’y aucune cohérence entre ce que l’on a pu voir la semaine dernière et ce que l’on peut voir ici. Je me demande même quelle sera l’utilité du reste des enfants kidnappés dans la suite de la série tant la vidéo est déjà une réponse en soi. J’ai cru que le but était de montrer aux yeux du monde la supercherie du gouvernement américain ou quelque chose dans cet esprit. Mais plus la saison évolue et plus je me dis que finalement ce n’est peut-être pas du tout ça et forcément la déception est de mise. Puis de son côté nous avons Meg Fitch, celle qui tente de faire évoluer l’histoire à sa manière et c’est déjà un peu plus intéressant. En effet, elle veut sauver sa peau et celle de sa famille, donc elle va tout faire pour que les parents ne choisissent pas d’aider le FBI mais plutôt à obéir. Gillian Anderson a beau être quelqu’un que j’adore, son personnage est d’une vacuité à faire tomber une météorite. Mais vu comment est Crisis, je crois que de toute façon on ne peut pas faire mieux.
vlcsnap-2014-04-07-21h30m43s218.jpgEnsuite nous avons le duo Dunn et Finley. Là aussi la série ne sait pas trop quoi faire et cela se ressent. Ils cherchent des informations, les enfants, qui sont les ravisseurs, ce qu’ils recherchent, etc. Tout est avancé de façon très automatique et l’on ne peut donc jamais être surpris par quoi que ce soit. Les twists manquent et en plus de ça, on s’ennuie terriblement. De toute façon, on ne peut pas dire que j’attends grand chose de la part de Crisis. Je suis cette série de façon automatique, comme elle est écrite car j’ai tout de même envie de voir jusqu’où ils peuvent aller pour conclure cette histoire. C’est masochiste de ma part mais peu importe, de toute façon je ne peux pas laisser tomber Gillian Anderson comme ça. Surtout qu’elle était dans cet épisode, contrairement à l’épisode précédente. Reste maintenant peut-être un peu de potentiel chez Beth Ann. On n’en sait rien, après tout les enfants ont peut-être eux aussi des choses à nous raconter pour nous surprendre.

Note : 2/10. En bref, raté.

Commenter cet article