Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Crisis. Saison 1. Episode 5. Designated Allies.

14 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crisis

vlcsnap-2014-04-14-19h08m07s16.jpg

 

Crisis // Saison 1. Episode 5. Designated Allies.


Plus le temps passe et plus les promesses de la série sont en train de s’évaporer dans la nature. Cela se ressent de plus en plus et notamment au travers de « Designated Allies ». La semaine dernière je disais à quel point le plus important dans Crisis ce n’était pas les adultes mais les enfants kidnappés et la série se concentre toujours sur… les adultes. C’est un peu comme dans Hostages quand cette dernière se concentrait sur l’aspect politique de l’affaire alors que l’on en avait rien à faire. En tout cas, j’ai largement préféré que l’on soit plongé dans l’univers de la prise d’otages que dans tout le reste. Peu importe de toute façon ce n’est plus vraiment le sujet. Ce qui ne fonctionne toujours pas dans cette série c’est le fait qu’elle ne sait pas très bien où aller. Il y a certes une direction du point de vue artistique c’est sûr, on sent que les scénaristes ont envie à chaque nouvel épisode de nous en dire un peu plus mais ce qui manque c’est une quelconque fluidité. Du coup, le téléspectateur s’ennuie terriblement. C’est ce que j’ai pu ressentir à longueur de temps à mon plus grand désarroi. Mais le FBI nous prouve enfin qu’ils ne sont peut-être pas aussi bêtes que ça quand ils se rendent compte à l’issue de l’épisode (grâce à une photo) que Gibson n’est peut-être pas l’un des kidnappés mais… le kidnappeur.

Cela voudrait donc dire que le FBI a enfin une longueur d’avance sur Gibson et son équipe. Ce n’était pas encore arrivé. Il va cependant falloir que Dunn et Finley utilisent cette information de manière judicieuse car la série a déjà prouvé par le passé qu’elle ne savait pas trop s’y prendre pour faire ce genre de choses. C’est la faute à un scénario beaucoup trop mal fichu qui manque cruellement d’intérêt. Tout ce que l’on nous présente durant ces quarante minutes d’épisode ne fonctionne pas nécessairement. J’ai largement préféré tout ce qui se passait autour des enfants qui commencent enfin à essayer de trouver un moyen de s’en sortir tout seul (puisque le FBI est trop bête pour ne pas remarquer où ils ont bien pu aller). Je me demande d’ailleurs toujours à quoi servent les satellites qu’il y a au dessus de nos têtes si ce n’est pas pour qu’ils espionnent les terrains et retracent peut-être les mouvements des véhicules sur la planète. Enfin, je dis ça, je pense que Rand Ravich n’avait de toute façon pas une grande idée de ce qu’il voulait faire de Crisis et s’est lancé bras ballants dans cette aventure sans conviction. Cela se ressent chez les personnages, toujours plus poings à la détente.
vlcsnap-2014-04-14-19h03m29s56.jpgMais c’est tout de même plus appréciable de voir Dunn et Finley un peu moins engoncés dans leur mécanique FBI-esque et aller de leur côté pour enquêter. C’est ce qu’il faut pour que Crisis évolue dans une direction et ne reste pas trop statique. Je pense même que c’est ce qui sauve en partie cet épisode. Seulement en partie bien évidemment. Ils vont aussi devenir des cibles pour la CIA. Un autre moyen de rendre la tâche un peu plus corsée et amusante alors que l’on avait plutôt tendance à s’ennuyer par moment. Finalement, Crisis continue de prouver sa médiocrité et le désintérêt le plus total que l’on peut avoir pour tous ces personnages. Les adolescents sont fort heureusement bien présents pour éviter que l’on s’ennuie un peu trop. La pauvre Meg aussi est complètement à côté de la plaque. J’adore Gillian Anderson mais son personnage est bien trop mal écrit pour que l’on ait réellement envie d’en voir beaucoup plus. Je commence sérieusement à me demander est-ce que tout cela peut réellement nous emmener maintenant. Sans compter qu’il y a tout de même énormément de personnages qui brassent de l’air (je pense par exemple à Gibson).

Note : 3/10. En bref, on s’ennuie encore et toujours. Pauvre Mark Valley également...

Commenter cet article

maxxime-b 14/04/2014 22:02


Tout à fait d'accord avec toi ! On s'ennuie. Mais j'ai bon espoir pour la suite car la série avait arrêté sa production pour retravailler le scénario !