Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Crossing Lines. Saison 1. Episodes 9 et 10.

29 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crossing Lines

vlcsnap-2013-08-20-20h52m58s107.png

 

Crossing Lines // Saison 1. Episodes 9 et 10. New Scars (Part 1) / Old Wounds (Part 2).
SEASON FINALE


On ne peut pas dire que Crossing Lines est une excellente série mais elle a malgré tout su délivrer durant sa première saison de bonnes choses. Notamment dans sa seconde partie. Le cliffangher de la saison 1 ne donne pas nécessairement envie d'en voir plus mais il permet surtout de voir que la série avait une direction et qu'elle la suit plutôt bien. Ce que j'ai bien aimé dans ces deux derniers épisodes c'est le fait que l'on enchaine les scènes où les personnages se retrouvent en perpétuel mouvement. On ne laisse donc pas de répit. Crossing Lines me fait penser que finalement il ne faut pas être trop exigeant par moment. L'intrigue dans cette fête foraine abandonnée est tout de même ridicule, notamment car William Fichtner cabotine du début à la fin de ces deux épisodes mais au-delà de ça, la série cherche avant tout à nous divertir et c'est plutôt réussi. On ne passe pas son temps à se demander quelle heure il est et encore moins si la suite de l'épisode sera bien plus intéressante car l'on s'ennui. Bien au contraire, j'ai eu ce que je suis venu chercher tout simplement.

Par certains aspects, et sans être une série ambitieuse, Crossing Lines réussie l'exploit de créer une vraie équipe de personnages. Si tout le monde n'était pas très lié lors des premiers épisodes, il est maintenant assez simple de voir ce qui les uni tous. Du coup, les deux épisodes gagnent en cohérence. Cela permet de se sentir un peu plus concerné par Louis et sa femme, ou encore par Dorn sans parler de Hickman. Tout le monde va se retrouver coincé au milieu d'une intrigue et ce avec plus ou moins de facilité. Certes, Crossing Lines n'est pas la série la plus écrite qu'il soit et ce n'est pas ce que je veux. Je suis certain que si le scénario était réellement plus travaillé dans cette série, on n'aurait pas des répliques du genre de celle-ci :
"They need to get there as fast as humanly possible"
C'était quand même grandiose ce moment. D'ailleurs, je remarque que Donald Sutherland n'a peur de rien. L'acteur est toujours aussi bon dans le registre le plus ridicule qu'il soit.
vlcsnap-2013-08-20-18h12m22s255.pngCe que j'aime bien chez cet acteur c'est qu'il ne va jamais fléchir. Et puis pour son âge on peut dire qu'il est en forme, il est capable de sortir d'une voiture alors qu'il vient tout juste d'avoir un accident. Le second épisode, réalisé par Eric Valette se sert plutôt bien de ses décors. Ce n'est pas toujours réussi (notamment la partie foraine que j'ai trouvé un poil ennuyeuse et mal équilibré entre les deux épisodes) mais globalement on a ce que l'on est venu chercher. Surtout que la seconde partie de "Old Wounds" fonctionne à merveille et permet de voir que les personnages sont réellement attelés sur plusieurs choses en même temps. J'aime bien par exemple l'histoire des dossiers de Dorn. C'était une bonne chose. Finalement, ces deux derniers épisodes de Crossing Lines est plutôt efficace et nous offre alors ce que l'on est venu chercher : un divertissement efficace sans trop de contrefaçons. Ce serait mentir que de dire que je ne me suis pas amusé. Crossing Lines a pas mal d'autodérision et c'est aussi quelque chose d'appréciable dans un paysage de séries très intelligentes.

Note : 6/10. En bref, une fin de saison facile mais globalement divertissante et efficace.

Commenter cet article