Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cult. Saison 1. Episode 7. Suffer the Children.

6 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-06-19h29m55s168.png

 

Cult // Saison 1. Episode 7. Suffer The Children.


J'ai fais un choix un peu bête mais c'est celui d'aller au bout des treize épisodes de Cult. Au fond, je me suis dit qu'il n'y aura pas plus d'une saison alors autant aller jusqu'au bout de cette purge que j'ai bien entamée. C'est la faute de Matt Davis tout ça, s'il n'avait pas dit que Cult deviendrait vraiment bonne à partir de l'épisode six, je crois que j'aurais laissé tomber l'affaire. Mais la semaine dernière, je vous disais que l'épisode six était l'un des pires de la série. Alors, cela m'a fait me poser tout un tas de questions cette semaine. Est ce que je prends la série dans le mauvais sens ? C'est l'impression que cela me donne étant donné que je trouve encore plus mauvais ce qui était sensé être très bon d'après l'acteur principal. Mais je vais éviter de faire confiance à des acteurs comme Matt Davis qui ont joués dans des navets en direct to DVD et dont les expressions faciales viennent à manquer. Autant dire, c'est comme commander de la merde à de la merde. Mais je ne veux pas être aussi méchant avec l'acteur car j'aimais bien Alaric dans The Vampire Diaries. Enfin, bien aimer est un grand mot car le scénario de son personnage sur sa fin était déjà fini au pipi.

Cette semaine les affaires reprennent de plus belle pour Jeff et Skye. Cependant j'ai toujours du mal à voir où ils veulent en venir avec ces deux personnages. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils manquent clairement de discernement. J'ai aussi beaucoup de mal à comprendre ce que Cult tente de nous raconter autour de cette histoire avec Annabelle (qui va être tuée sous les yeux de Skye et Jeff par la terrible Rosalind Sakelik). D'ailleurs, Sakelik prend enfin un peu de force et revient sur le devant de la scène plus déterminée que jamais. Si Aisha Hinds est certainement l'une des meilleures actrices de Cult, elle n'avait pas encore eu l'opportunité de nous prouver qu'elle pouvait jouer la vilaine fille à merveille. Si cela manque aussi de finesse c'est la faute au scénario et aux lignes de dialogues pas très développées du personnage. Cela se règle souvent à coup de répliques balisées et prévisibles. C'est dommage car le face à face avec Jeff au début de l'épisode aurait pu être vraiment captivant mais tout est tellement bancal dans Cult que j'ai toujours autant de mal à comprendre.
vlcsnap-2013-04-06-19h21m29s228.pngAvoir du mal à comprendre ne veut pas dire que je suis complètement con. La série peine à nous offrir ce que l'on attend également de la part de la série dans la série. Kelly arrête Billy. Billy nie les faits. Mais Kelly est contente de l'avoir coincé, enfin. Le terrible passage de la salle d'interrogatoire était ennuyeux à mourir. Je ne comprends pas du tout l'utilité de ces passages étant donné qu'ils n'apportent rien du tout en terme de profondeur aux personnages de la réalité dans Cult. Je préfère largement que l'on parle de l'acteur qui incarne Billy plutôt que de son personnage et de la série en elle même. Enfin, la révélation finale qui nous fait comprendre que tout cela a déjà été monté de toute pièce depuis près de vingt ans, me laisse perplexe. J'ai envie de croire que Cult est une série réellement passionnante et qu'elle a une envie profonde d'évoluer mais elle reste tellement coincée dans ses idées de base pas très justes que l'on s'ennui. Et en plus de ça, c'est tellement bancal.

Note : 3/10. En bref, les révélations sont prévisibles et peines à se faire suffisamment puissante pour satisfaire les téléspectateurs.

Commenter cet article