Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Curb Your Enthusiasm. Saison 8. Episode 1.

11 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-11-20h45m20s172.png

 

Curb Your Enthusiasm // Saison 8. Episode 1. The Divorce.


HBO est excellente quand il s'agit de comédies, c'est certain. Bref, le retour de Curb Your Enthusiasm, je l'attendais avec plus d'importance que je ne croyais. En effet, l'humour de cette série est presque unique et encore une fois, je me suis retrouvé à rire devant des situations rocambolesques que seul Larry David peut transformer en cocasserie vraiment dignes. Je suis admiratif de Seinfeld et d'ailleurs, j'avais adoré les épisodes réunion dans Curb l'an dernier, j'ai vraiment hâte de voir ce que cette nouvelle saison veut nous offrir et notamment les grands changements comme l'arrivée à New York.

La scène la plus hilarante c'est forcément celle où une jeune fille scout et fille d'un ami de Larry vient lui vendre des cookies et qui, à 13 ans, commence a avoir ses premières règles. Il va alors lui expliquer comment appliquer un tampon. C'est d'une hilarité sans nom. Je me serais presque pisser dessus littéralement. Non mais vraiment, cette scène est vraiment géniale. Le personnage de Larry lui donne un genre tout particulier, le tout avec sarcasme et ce côté acteur amateur mélangé avec un fin moment de professionnalisme fait que.
vlcsnap-2011-07-11-20h30m12s55.pngBref, plus tôt cette année ont a eu droit à Episodes avec Matt Le Blanc, et encore une fois, je trouve que Curb est inoubliable et ne peut être surpassée. La saison 8 débute donc avec le divorce de Larry et Cheryl (Cheryl Hines) qui est enfin sur pied. Même si la fin n'est pas glorieuse pour lui. Il va découvrir que son avocat n'est pas juif, ce qui ne lui plaît pas. Ce qu'il y a d'excellent avec Larry David c'est qu'il donne un côté stéréotype drôle. C'est certes forcé mais pas du tout bête et mal fichu. Certes, il faut bien le prendre mais je pense que ce n'est même pas si irrévérencieux que ça (bon, un peu quand même, mais pas trop). Le divorce est donc un point central de cet épisode mais il ne fait que l'ouverture et la fermeture. Le reste n'est engrené que de scènes amicales.

D'ailleurs, celle au restaurant est plutôt fun. Cette accumulation de scène humoristique est un propre à Curb Your Enthusiasm. Le sérieux de Larry donne un autre angle d'approche à l'univers et c'est ce qui pèche. Bref, le coup du buffet était convenu, bien vu et drôle. Le héros va également et encore rendre la vie de Marty (Bob Einstein) misérable. La relation des deux personnages est vraiment marrante et quand ce dernier arrive enfin à divorcer, c'est le jackpot. Les deux se retrouvent donc célibataires. Larry est toujours ami avec Jeff (Jeff Garlin), les quelques scènes des deux personnages sont funs et sympathiques. C'est agréable et pas désopilant.
vlcsnap-2011-07-11-20h16m26s245.pngAu final, je suis vraiment satisfait de ce retour de Curb, cette comédie est vraiment fun et souvent pique son sujet. C'est fait avec intelligence et l'humour doit être compris pour être apprécié. Ce n'est pas à la porté de tous et c'est d'un certain côté dommage mais une série comme Curb se savoure ainsi. Hâte de voir ce que la suite peut donnée en tout cas.

Note : 8/10. En bref, un scène magistrale, des petites intrigues pimentées et toujours autant de controverse. Parfait.

Commenter cet article