Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Curb Your Enthusiasm. Saison 8. Episode 10.

14 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-14-23h16m41s201.png

 

Curb Your Enthusiasm // Saison 8. Episode 10. Larry vs. Michael J. Fox.
SEASON FINALE


Je crois qu'on ne peut pas attendre mieux d'une comédie. Curb Your Enthusiasm livre ici un nouvel exemple de la réussite et même de la perfection. Je me demande quel genre de speed les scénaristes de la série prennent parfois mais je veux la même chose. En effet, c'est réjouissant de voir à quel point l'humour peut être aussi bien entretenu dans un épisode. Curb est une série fascinante. Je dirais bien qu'elle fait partie des meilleures comédies de tous les temps mais bon, il y a eu aussi Seinfeld alors je sais pas. L'idée de "Larry vs. Michael J. Fox", elle est dans le titre. Larry va rencontrer ce dernier dans un restaurant et va se moquer de lui sans le vouloir, c'est alors qu'un enchainement de quiproquos va s'établir et le rire du téléspectateur l'emporte, c'était fabuleux. Je retient notamment le coup du "Parkinson shake". Franchement, j'ai ri mais coupablement parfois, car la série a réussi a faire rire le public avec une maladie, et une maladie sérieuse, celle dont est atteint Michael J. Fox.

Je trouve ça très bien écrit et brave de la part de l'acteur de jouer son propre rôle ici. Le face à face était un de ces moments qui dans une comédie joue sur le comique de situation. On a pas mal de moments bien foutus, comme le coup des pieds qui tapent contre le sol, ou encore le coup du violon durant le discours de Michael. Plusieurs situations joyeusement écrites qui sont impeccablement retranscrite à l'écran. D'ailleurs, je pense sincèrement que Curb est une comédie qui arrive à sauter du coq à l'âne sans difficulté. Puisque cet épisode n'est pas fait que de cette rivalité. On y parle aussi de la nouvelle femme dans la vie de Larry, elle a un jeune fils qui est passionné de mode et dont c'est l'anniversaire. Larry en tout bien tout honneur va offre à ce dernier une machine à coudre, ce qui n'est pas du goût de la mère de ce dernier puisqu'elle ne veut pas s'avouer qu'il est gay. C'était un peu touchant mais aussi très cocasse.
vlcsnap-2011-09-14-23h35m24s166.pngLes situations sont bien gérées, notamment celle du parc. Je me demande ce qui donne des idées à ceux qui écrivent les situations mais cet épisode c'était du pur génie comme on en voit finalement rarement. Le fait de tourner en dérision Hitler était tout aussi choquant qu'hilarant. On a aussi droit à la scène de l'ascenseur, classique certes mais tournée d'une certaine manière qu'on n'a plus l'impression d'avoir déjà vu ça. Au final, cette série me surprendra toujours je crois et cet épisode est l'exemple parfait de ce qui se fait de mieux dans le genre de la comédie de nos jours. On est tombé dans une société de consommation de rire, jetez vous sur Curb Your Enthusiasm, ça vous donnera la pèche et surtout vous fera rire à gorge déployer comme ici parfois. Ainsi, la saison aura été bien sympa, et relativement différente des précédentes. Un renouveau pas forcément nécessaire mais très bien amené.

Note : 10/10. En bref, un épisode génial, parfait.

Commenter cet article