Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Curb Your Enthusiasm. Saison 8. Episode 7.

26 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-26-17h12m18s36.png

 

Curb Your Enthusiasm // Saison 8. Episode 7. The Bi-Sexual.


Il est parfois difficile de suivre ce que la série veut nous raconter. En tout cas, elle y arrive parfois, et parfois un peu moins, jouant les parfaites banalités. Ce nouvel épisode s'inscrit dans une catégorie d'épisodes que l'on connait, qui n'a pas vraiment de différentes par rapport aux autres sauf un sujet traité ici avec intérêt : la bisexualité. En effet, Larry fait la connaissance de Jane, une jeune femme charmante, bisexuelle et juive, sauf que voilà, Rosie O'Donnell est elle aussi sur le point de la courtisée. Alors la série nous emmène dans une compétition pour celui ou celle qui aura donc la main de Jane. Les scènes sont plus ou moins funs, disons que Rosie O'Donnell est toujours fidèle a elle même (ça me fait penser qu'il faut que je commence la saison 3 de Drop Dead Diva). Elle n'y va par quatre chemin et c'est ce que j'aime chez cette actrice, elle est tellement directe qu'elle en devient dérangeante mais elle est adorable aussi.

Pendant ce temps, Larry tente de trouver un moyen d'avoir Jane pour lui tout seul. C'est là que son ami Leon joué par l'excellent JB Smoove entre en jeu. Il va alors tenter de prouver, au détour de phrases plus ou moins sexistes que Larry a les boules, donc il est un homme et plus fort qu'une femme qui n'a que les "gants" pour toucher les boules. Bon, toutes ces images me ramène un peu à Two & A Half Men (Mon Oncle Charlie) et le nombre de remarques sexistes de ce genre que l'on a très souvent dans les épisodes. Mais bizarrement ici c'est fait avec plus d'intérêt qu'on ne pourrait le croire. En effet, à la fin Larry paye les pots cassés et ne s'en pas bien comme on pourrait le croire. L'épisode tente donc de responsabiliser le personnage avec plus ou moins d'intérêt.
vlcsnap-2011-08-26-16h55m52s154.pngAinsi, cet épisode dépeint avec parfois trop peu de subtilité ce qu'il veut nous raconter et s'embourbe les pieds dans quelque chose de moyen. Alors bien sûr, il pourrait y avoir plus d'intérêt à nous sortir des phrases hilarantes, de se moquer des principes et de se laisser aller. La série se prend ici parfois trop à coeur, notamment pour son personnage de Larry qui au final, paraît presque dépressif de la relation amoureuse depuis son divorce au début de la saison. Bref, il y a malgré tout quelques parties réjouissantes que l'on doit aux deux guests star de l'épisode (car je veux pas dire mais partie avec le japonais c'était bien mauvais).

Note : 5/10. En bref, un épisode traitant d'un sujet intéressant, peut être pas de façon assez subtile.

Commenter cet article