Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Curb Your Enthusiasm. Saison 8. Episode 9.

6 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-06-23h36m27s196.png

 

Curb Your Enthusiasm // Saison 8. Episode 9. Mister Softee.


Petite particularité de ce nouvel épisode, il était réalisé par Larry Charles, le réalisateur de Borat et Brüno notamment, deux comédies avec l'excellent Sacha Baron Cohen que j'aurais d'ailleurs adoré voir dans cet épisode mais bon, c'est pas grave, il est pardonné. Le premier truc et c'était quand même bien marrant c'est que l'épisode tourne autour d'une musique, celle d'un camion de glace qui rappelle à Larry son enfance (au détour de flashback plus ou moins bons, disons que j'aurais préféré que ce soit plus drôle, le coup du strip poker c'est maintenant vu et revu, et là, aucune innovation mais bon, ce n'est pas un soucis car Larry version jeune c'était cool et ça durait pas une éternité non plus) et notamment Mr Softee. Bref l'histoire vraiment donner le sens d'une partie de l'épisode et c'était bien trouvé. Après, on aussi aussi droit à une référence à Bill Buckner lorsque Larry est déconcentré au baseball par cette musique et qu'il rate son tire. Ce dernier apparait dans l'épisode et va donner une fin d'épisode surréaliste mais j'ai adoré. J'ai trouvé que cela donnait du swing.

Ensuite il y a la voiture à orgasmes. Alors ça encore une fois c'était quand même bien trouvé. Je sais pas d'où l'idée est venue mais l'ensemble était hilarant. J'ai explosé de rire quand Larry se met à imiter la femme qui se trouve dans sa voiture. Bref, je trouve que l'originalité bien qu'assez décalée était bien drôle pour le coup. C'est peut être un reproche que j'ai à faire à Curb, il n'y a pas assez de ce genre de situation rocambolesque par épisode. J'aimerais bien un quota de 5 scènes. Oui, que je puisse rire du début à la fin (car mis à part quelques bons épisodes de ce genre là…). Enfin, Larry va conseiller à Leon de porter des lunettes car "white people revere black people in glasses.". Par cette phrase il va expliqué que les noirs sont plus appréciés avec des lunettes et on leur laisse plus de privilège, en tout cas je trouve ça tellement raciste au fond que Larry va trouver la parade pour la société, et déjouer ces critères qui obstinent la société à être discriminante. On prend donc le sujet avec humour, humour noir forcément.
vlcsnap-2011-09-06-23h38m42s7.pngAinsi, ce nouvel épisode était fun à un moment, un peu plus sérieux d'un autre (avec l'enfance de Larry), et puis la référence à George Lucas qui sorte de nul part, j'ai l'impression que c'est un pique à quelque chose que les scénaristes ont voulu mettre en valeur mais je ne sais pas trop quoi. Peut être que George Lucas est surestimé ? En tout cas, ça m'étonnerais pas. Bref, ainsi ce nouvel épisode était plutôt réjouissant et Curb Your Enthusiasm confirme une fois de plus son statut de comédie noire à l'humour parfois très pensé et parfois un peu potache. Mais cet alliance des genres se mêle à la perfection avec la personnalité du personnage principal, ronchon, et même méchant parfois. Je veux pas dire mais il y a des répliques qui cinglent quand même. Jolie réussite qu'est cette série quand même, même si cette nouvelle saison est trop décousue à mon goût.

Note : 7/10. En bref, de l'humour, des bons moments et une fin démesurée.

Commenter cet article