Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Da Vinci's Demons. Saison 1. Episode 8. The Lovers.

8 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-08-14h03m02s207.png

 

Da Vinci's Demons // Saison 1. Episode 8. The Lovers.
SEASON FINALE


Je crois que j'ai toujours plus ou moins été attiré par les histoires qui se déroule à Rome et en Italie. Dans le genre séries historiques, c'est un genre que j'apprécie tout particulièrement. L'histoire de cette première saison de Da Vinci's Demons est petit à petit devenue réellement passionnante. Et les scénaristes ont su développer un peu plus l'univers chaque semaine. Ce dernier épisode était donc un peu décevant dans le sens où les scénaristes piétinent beaucoup trop. Alors certes, David S. Goyer, qui a créé la série, a su construire quelque chose de très passionnante mais il aurait fallu que cela reste ainsi jusqu'au dernier épisode. Ce n'est pas pour autant que cet épisode est totalement raté, notamment du point de vue de ce qu'il se passe avec les Medecis, mais le personnage qui retient toute notre attention dans une telle série est bien évidemment Leonardo Da Vinci (c'est lui qui donne son titre à la série) alors quand l'épisode ne fait pas grand chose de ce personnage, on est en droit d'être très déçus. Vous ne pensez pas ?

Cet épisode était tout de même dans l'esprit de ce que l'on peut attendre de la part de David S. Goyer. Notamment car c'est lui à qui l'on doit les films Blade. Il y a donc un sens plutôt efficace du rythme en termes de scènes de combats, d'action ou encore d'explosion. Car au fond, c'est ça qui intéresse le créateur avant la portée historique de sa série. Et c'est aussi ce que je suis venu chercher en partie. Dès que le scénariste de l'épisode s'attarde sur Leonardo, il doit alors développer des aspects plus complexes et notamment de l'émotion (qui n'est pas totalement réussie), sans compter sur la quête du jeune homme pour le fameux Book of Leaves. Du coup, je vais avant tout me réjouir du plan des Pazzi pour tuer Lorenzo et Giuliano le dimanche de Pâques. C'était plutôt bien écrit en terme d'action. Le téléspectateur est là, sans pouvoir faire grand chose à part assister à un spectacle plutôt correct quand l'on connait les moyens assez peu élevé d'une petite chaine câblée comme Starz. Je trouve même que les effets spéciaux ne sont pas ratés.
vlcsnap-2013-06-08-13h40m35s50.pngDe son côté, Lucrezia commence à faire quelques révélations à Leonardo alors qu'il s'apprête à sauver les Medicis. Tout cela était assez bien géré même si j'ai encore des problèmes avec les émotions. Ce n'est pas la faute de l'acteur que j'aime beaucoup, mais plutôt du scénario qui ne nous implique pas suffisamment dans ce moment. Au fond, ce moment est assez intime mais engouffré dans une histoire pleine de rebondissements et de révélation, cela passe presque à la trappe. Dommage. C'est un peu comme avec Eliot Cowan que j'aime bien et qui incarne Lorenzo, ou encore Tom Bateman qui incarne Giuliano, son frère. Finalement, ce dernier épisode de Da Vinci's Demons était un poil décevant. Je m'attendais à quelque chose de très différent, et surtout de bien plus passionnant autour du personnage de Leonardo alors que les scénaristes restent encore trop ambigus sur ce qu'ils veulent faire de lui dans la saison 2. Car oui, Da Vinci's Demons a eu la chance (heureusement) d'être renouvelée pour une saison 2.

Note : 4/10. En bref, assez décevant en partie.

Commenter cet article