Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Da Vinci’s Demons. Saison 2. Episode 10.

13 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-12-01h31m51s105.jpg

 

Da Vinci’s Demons // Saison 2. Episode 10. The Sins of Daedalus.
SEASON FINALE


Je crois que j’aurais été terriblement déçu que la série s’achève de la sorte. Du coup, je suis plutôt content de voir que Starz a décidé de donner une saison 3 à Da Vinci’s Demons, surtout que cette seconde saison était bien meilleure que la première, truffée d’aventures et de révélations bien plus impressionnantes que celles de la première saison. Le seul truc qui aura manqué à la saison c’est peut-être un amant à Leonardo mais bon, je pense que l’on a le temps de voir arriver, surtout avec l’arrivée de la mère de Leo en guise de cliffangher et la possibilité qu’elle soit tuée. Leo doit donc de nouveau jouer un rôle d’ingénieur alors que l’Empire Ottoman attaque l’Italie. Il va donc créé une machine afin de venir à bout de l’ennemi. L’épisode fait surtout de la mise en place pour la prochaine saison. Ce n’est pas un season finale à proprement parler. On a donc plutôt l’impression que la série cherche avant tout à donner une nouvelle direction. « The Sins of Daedalus » ressemble donc beaucoup plus à un épisode de transition qu’autre chose. Leo est toujours aussi mignon et touchant, surtout après ce qui lui est arrivé dans l’épisode précédent. Je m’attendais de toute façon à ce que tout se recoupe à nouveau et c’est ce que la série a réussi à faire de façon assez intelligente.

En effet, cet épisode permet en grande partie de conclure les histoires des autres afin d’ouvrir de nouvelles portes pour la suite. Notamment avec Sixtus, Alfonso et Lorenzo qui vont forcer une alliance qui n’a rien de bien simpliste afin de venir à bout des envahisseurs et comprenez donc les ottomans. La scène finale avec tous les bateaux m’a étrangement rappelé le dernier volet de 300, la naissance d’un empire. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose et cela n’a rien d’étrange non plus étant donné que David S. Goyer, le créateur de Da Vinci’s Demons est aussi le créateur de la franchise 300. Il y a encore une fois une notion très gay derrière tout ce qui est mis en place dans Da Vinci’s Demons et dans les regards de chacun des personnages. La série a beau respirer l’homosexualité, celle-ci est très peu présente finalement. En tout cas, c’est plus ou moins ce que l’on peut voir. Pour en revenir à cet épisode, Leo se retrouve donc au centre de cette grande bataille car c’est le seul qui peut de toute façon venir apporter une vraie solution (jusqu’à ce qu’il découvre que sa mère est dans le coin, ce qui me permet de me douter de ce qui composera le début de la saison, enfin je suppose qu’il va la sauver au dernier moment).
vlcsnap-2014-06-12-01h30m47s236.jpgPour ce qui est des scènes de torture de Riaro entre les mains de The Enemies of Man étaient brutales et assez étranges. On ne sait pas trop ce que tout cela veut réellement dire. Je suppose qu’il faut là aussi attendre la prochaine saison afin d’en découvrir un peu plus. Da Vinci’s Demons sait donc très bien garder des secrets et je trouve ça intelligent. Car même s’il y a de la rétention d’informations, la série a réussi à nous délivrer tellement de messages tout au long de la saison. Les accusations de Leo envers The Turk font elles aussi leur effet. Tout cela me plait car justement, on n’a pas l’impression que Da Vinci’s Demons cherche à évoluer de façon trop logique. La part d’ombre de la série créé donc des intrigues comme celle de Riario afin que l’on se pose tout un tas de questions sur les personnages et la significations de ce qu’ils peuvent faire. Par ailleurs, on sait déjà plus ou moins ce qui va se passer par la suite par rapport à l’histoire si Da Vinci’s Demons choisie de suivre l’histoire dans les grandes lignes par rapport à l’attaque de l’Empire Ottoman.

Lorenzo -« So what does the other side of the world look like? »
Leonardo - « Different. »
Lorenzo - « You ever consider staying? Leaving all this behind? »
Leonardo - « And miss all the fun? »

Note : 7/10. En bref, une fin de saison sous forme de transition vers la saison 3. Réussie.

Commenter cet article