Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 1. Episode 2. Hedging Your Bets

14 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2012-06-14-10h24m04s102.png

 

Dallas (2012) // Saison 1. Episode 2. Hedging Your Bets.


Après un excellent premier épisode, parfait à tous les niveaux, le second permet de garder cette ligne de conduite. Les personnages sont à l'égal de ceux que l'on découvre et l'on retrouve. Après une bonne mise en place des histoires, et notamment de la vente de Southfork. Bobby Ewing ne veut plus de ce ranch, il veut être sur que Christopher et John Ross ne vont pas se battre pour ça quand il passera l'arme à gauche comme ce fût le cas pour J.R et Bobby. Mais forcément, ce n'est pas ce que veulent John Ross et Christopher. Les deux veulent être à la tête du ranch, ce qui n'est pas étonnant. C'est la logique même de la série. Transférer la guerre de Bobby et J.R sur John Ross et Christopher. Tout le monde a sa place. Dans un premier temps John Ross. Il est dans les petits papiers de l'avocat mais également de Marta Del Sol (enfin, on suppose que c'est elle). Il est bien parti pour accéder au ranch. J'ai trouvé John Ross à la hauteur, et surtout Josh Henderson, l'acteur qui l'incarne. J'avais quelques peurs à son sujet avant que la série ne débute mais finalement il rempli pleinement ses fonctions.
vlcsnap-2012-06-14-09h44m34s215.pngEn plus d'être à la hauteur du rôle qu'il incarne, il est aussi à la hauteur de la série en elle même. Je veux bien avouer qu'il n'était pas non plus mauvais dans Desperate Housewives. Bref, Marta Del Sol (ou celle qui se fait passer pour elle) cache bien son jeu. Elle va aller jusqu'à droguer John Ross et filmer leurs ébats. D'ailleurs, je ne sais pas trop quoi attendre de cette partie de l'histoire puisque l'on est tellement dans le flou. Pourquoi fait-elle ça ? Dallas arrive à être terriblement efficace. On se pose déjà tellement de questions sur comment la série va pouvoir évoluer par la suite. Pendant ce temps, Elena est toujours intrigué par cet email que Christopher lui aurait envoyé. Sauf qu'elle pense qu'il s'agit de John Ross. Ce n'est pas le cas, et je suis sûr qu'il s'agit de Bobby. Il faut quelque chose pour séparer le fils du père (Bobby de Christopher). Les ruptures entre les personnages c'est une chose que Dallas avait su faire avec brio à son époque. Jordana Brewster a un second rôle intéressant même si pour le moment elle ne sert pas à grand chose (on la garde au chaud afin de mener la bataille des deux cousins).

Christopher aimerait bien que son idée fonctionne, et il veut faire en sorte que son père ne vende pas Southfork par la même occasion. Jesse Metcalfe n'est pas le premier rôle de la série apparemment (en tout cas, Josh Henderson lui passe devant dans le générique de la série), mais il s'en sort assez bien. Il n'est pas aussi bon que Josh mais il ne démérite pas. Je pense que malgré toutes les craintes que l'on pouvait avoir autour du cast des jeunes, finalement c'est un plutôt bon cru. Christopher est assez en retrait dans cet épisode, et il commence encore à se rapprocher d'Elena. Par ailleurs, on découvre que Rebecca, la (maintenant) femme de Christopher n'est qu'une fraude. Elle prépare avec son frère Tommy Sutter une arnaque. Je ne sais pas trop de quoi il en ressort mais évidemment, Dallas saura nous en dire plus dans quelques épisodes. Encore quelque chose de mystérieux qui donne envie de voir la suite et qui est assez bien amené là aussi.
vlcsnap-2012-06-14-10h31m45s108Je ne m'y attendais pas du tout, même si les apparences sont toujours trompeuses dans ce genre de séries. Et une femme toute gentille, c'est souvent la pire des garces. Sue Ellen va par ailleurs s'investir dans les idées de business d'Elena. Là encore, il n'y a pas grand chose, mais à mon avis cela va arriver dans les prochains épisodes et rapidement (si possible). Sue Ellen était excellente dans le Dallas original. Linda Gray l'incarne une fois de plus avec charisme et charme (malgré son ravalement de façade). Ses retrouvailles avec J.R lors de la levée de fond étaient assez cocasses. Bobby va bientôt se faire opérer mais il voudrait le dire à sa famille avant. Sa femme Ann est déjà au courant (ce qui aide à faire avancer le Schmilblick plus rapidement). Cette partie de l'épisode apporte une dimension plus dramatique et ion des guerres qui se mettent en place pour avoir les clés de Southfork. En tout cas, on ne peut avoir aucune idée de qui va en avoir les clés. C'est tellement flou.

Enfin, J.R. On peut parler d'un vrai come-back. Larry Hagman est de nouveau LE grand héros de Dallas. Même de sa suite. On ne peut pas dire qu'il ne prend pas les choses en main et la fin, où il découvre les trahisons de son fils ne font que pimenter la suite de la série avant l'heure. Et j'aime ça. Au final, ce second épisode de Dallas nouvelle version permet de rester sur une qualité certaine et surtout de ne pas flancher. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que la série conserver son intérêt passé l'effet de curiosité du premier épisode et pourtant, elle arrive à clairement convaincre qu'elle est bien partie pour être la nouvelle mère des soaps aux Etats-Unis. Plus que quelques heures avant de découvrir les premiers scores de la série et il est difficile d'imaginer un non-succès. Bien au contraire, cela devrait crever le plafond. Record historique en vue ?

Note : 10/10. En bref, aussi bon que le pilote voire mieux construit, un second épisode parfaitement orchestré.

Commenter cet article

pandorlove 14/06/2012 20:44


Pour ma part je trouve que c'est toujours aussi tordus qu'avant !!! perte de temps inutile...........................

dictionary 14/06/2012 17:36


j'aime lire les crtitiques du film