Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 1. Episode 3. The Price You Pay.

21 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2012-06-21-17h33m39s118.png

 

Dallas (2012) // Saison 1. Épisode 3. The Price You Pay.


De retour à Dallas après seulement une semaine de pause (une épreuve difficile pour moi) et toujours la même tenue. Le propos tient toujours la route et surtout, cette alliance de modernité au côté rustique de la série est absolument bien géré. À vrai dire, je n'ai rien redire sur la nouvelle mouture de Dallas qui a clairement su me séduire. Pour tout vous dire, j'ai même hâte de revoir la série originale (pour preuve j'ai déjà commandé la première saison en DVD et je ferais peut être en sorte de vous en parler régulièrement). Dans ce nouvel épisode, on poursuit les intrigues développées dans les deux premiers épisodes. J.R découvrait à la fin de l'épisode précédent que son fils l'avait bien eu avec Maria del Sol. Sauf que le bon vieux Ewing n'a pas dit son dernier mot et pour mettre la main sur Southfork va s'allier avec son fils dans cette histoire. Une bonne idée qui va permettre à J.R de montrer encore une fois qu'il est celui qui maîtrise la série.
vlcsnap-2012-06-21-17h33m30s28.pngMine de rien, le personnage est celui qui incarne le mieux la série malgré la présence de deux valeurs plutôt sûrs que son Christopher et John Ross. L'alliance John Ross / J.R donne quelques très bons moments et notamment celui de la claque afin de faire croire à Bobby, que J.R n'a plus rien à voir dans ces affaires familiales. Sauf que ce n'est pas le cas, il fait tout pour remettre la main sur le ranch afin de forer le puits de pétrole qui se cache dessous. On va donc faire la rencontre des vrais investisseurs, des vénézuéliens qui veulent faire un marcher pétrolifère avec les Ewing. Évidemment, la négociation ne plaisait pas à J.R qui pas principe va revoir le contrat. Un petit jeu de regard, un moment soapesque particulièrement bon, surtout grâce à la petite phrase de J.R à ce moment là où il parle de ses ennemis introuvables. Autant dire que Dallas commence petit à petit à passer de la série gentille au soap pur où les intrigues avancent et où plus rien n'a de limite. John Ross va devoir faire taire l'avocat qui veut maintenant 5 millions de dollars.

Sauf que de toute façon, Bobby sait déjà que J.R et John Ross veulent l'entourelouper, donc il n'y a plus grand chose à faire. L'avocat se protège juste mais j'ai bien peur pour lui qu'il ne fasse pas long feu (ce qui ne serait pas plus mal dans un sens afin de ne pas s'encombrer du superflu). Pour ce qui est de Bobby, il commence à prendre des rendez vous pré-op afin de voir à quoi ressemblera sa chirurgie. Je ne sais pas s'il est prévu que Bobby s'en sorte mais j'avoue que j'aimerais bien. Patrick Duffy est toujours aussi cool et le laisser partir serait une mauvaise idée puisque sans lui, J.R n'a plus de frère et donc plus de réelle raison d'haire quelqu'un. J'ai hâte de voir cependant où l'intrigue nous emmène. Dans l'épisode on va jouer avec nos nerfs sur le fait que Bobby ne va plus vouloir vendre Southfork. C'était attendu mais maintenant qu'il va entrer dans les mains de J.R, va t-il virer son frère de sa maison ? Je serais tenter de penser que non mais on n'est pas à l'abris de quoi que ce soit de toute façon.
vlcsnap-2012-06-21-17h33m37s93.pngChristopher tente encore de faire fonctionner sa nouvelle source d'énergie. Il est sur le point de trouver la formule parfaite afin de stabiliser le méthane et en faire par la même occasion une énergie propre. Il va falloir muscler un peu plus cette histoire, même si pour le moment il n'y a pas de faiblesse, cela pourrait bien arriver plus vite que prévu. Il va en profiter pour renouer quelques liens avec son amour d'enfance, maintenant célibataire. Je ne sais mas si le baiser arrive trop tôt (on n'est qu'au troisième épisode) mais pour le moment j'aime bien. C'est fait malicieusement et pas de façon anarchique ce qui est largement appréciable. Christopher doit trouver un moyen de s'exprimer, étant donné que J.R et John Ross volent la vedette à tout le monde dans cet épisode en livrant des scènes assez fortes en termes de soap.  Pendant ce temps, sa femme mijote toujours quelque chose avec son frère. Sans que l'on ne connaisse le réel but de cette intrigue, la curiosité du téléspectateur joue forcément beaucoup.

Mais du coup, maintenant que l'on sait que c'est elle qui a envoyée le mail à Christopher, je pense que ce dernier va enfin tenter de se méfier de sa femme. Globalement ce nouvel épisode de Dallas était plus que réussi avec la bonne dose de suspense, de folie et évidemment d'action qu'il faut pour faire un excellent soap. Cette renaissance de la série culte est une pure réussite à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Il faut bien avouer qu'ils ont mis les petits plats dans les grands, à grand renforts de dialogues percutants et ciselés, avec un cast de point (Larry Hagman en tête). Maintenant je n'ai qu'une seule hâte, être la semaine prochaine pour voir la suite des enfants terribles de Dallas.

Note : 10/10. En bref, un retour toujours aussi captivant.

Commenter cet article

DBDE99 24/06/2012 16:24


C'est vrai que ce 3ème épisode n'est pas aussi bon que les 2 premiers mais si quelqu'un aime alors il met ce qu'il veut. En témoigne mon blog: http://critiqueaddictse.canalblog.com/

Mehdi 22/06/2012 01:36


En tout cas bravo pour le blog ...c'est ma premiere source "Film et Serie " , quand je vois un 10 pour un pilot je me lance direct , ( Ps : Pourquoi ne pas mettre 2 notes : Ta note personelle "
du plaisir à prendre " et une autre note : "Critique" : respectant  les criteres du metiers , un peu comme : METACRITIC , ou autres journaux americains .....ca reste une simple proposition ,
mais quoi qu'il en soit , chez moi ca debordera toujours de potin ..grace a vous ...MERCI ;)

delromainzika 21/06/2012 21:52


mdr. 11/10 n'existant pas, il y a peu de chances que cela arrive. ^^ Mais mon propos reflètera cet engouement.

Nick 21/06/2012 21:49


Bien sûr que c'est subjectif, mais pour rester dans le cadre de Dallas, si à l'avenir, il y a des épisodes aussi forts que les meilleurs de la série originale, tu mettras combien ? 11/10 ? :-)

delromainzika 21/06/2012 20:38


Je pense que ça n'a rien à voir. La note reflète le plaisir que j'ai pris devant l'épisode, pas spécialement sa "qualité". Ce n'est point subjectif. Alors ca veut dire par exemple que si tu
mettais 10 à Shame (un film avec Michael Fassbender) alors que c'est un gros navet, tu le mettrais au même niveau que des chef d'oeuvre ? Non. Chaque série n'est pas jugée de la même façon. Un 10
pour Dallas n'est pas un 10 pour Mad Men. Ce n'est même pas comparable. Etant donné que la notion de plaisir coupable ou guilty pleasure n'existe pas chez moi (j'assume tout ce que je regarde et
apprécie), ce 10 reflète uniquement le plaisir que j'ai pris.


 


Par ailleurs, dois je rappeler que toute note, toute critique, peu importe de qui, est subjectve ? Pour être objectif il faut que l'avis soit universel et tout le monde entier ne peut pas être
d'accord sur une même chose. La Tour de Babel ça n'existe pas :)