Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 1. Episode 5.

5 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2012-07-05-14h05m14s49.png

 

Dallas (2012) // Saison 1. Episode 5. Truth and Consequences.

 

Ce que j’aime beaucoup dans cette nouvelle mouture de Dallas c’est qu’elle a tout fait pour être moderne et même dans le ton. En effet, quand on regarde des épisodes de la première version, on se rend vite compte que les histoires avancent particulièrement vite dans ce nouveau Dallas. Patrick Duffy avait même confié lors d’une interview que ce qui se fait en 5 épisodes dans la série originale, cela ne prend qu’un épisode dans la nouvelle série. D’un côté, je trouve ça excellent car c’est rapide, une grande partie de plaisir amusante et sans prise de tête. Peu importe si les scénarios sont parfois un peu maladroits, tout n’est pas parfait, encore moins dans le soap. Dans l’épisode précédent, Rebecca avouait que son frère est celui qui avait envoyé l’email à Elena afin qu’elle se sépare de Christopher. Cette nouvelle énigme permet de changer la dynamique autour de Christopher qui devient un héros plutôt bon en son genre de l’épisode. Il s’amuse, et jubile. Mais il va aussi se poser des questions et confronter ses propres démons (enfin, démons… c’est vite dit). Disons qu’il n’a pas peur de se confronter à lui-même. Rebecca aime Christopher, on le sait. Mais Tommy lui, ne veut que l’argent que pourrait lui rapprocher la vente des plans de Christopher.

 

Je trouve ça plutôt intéressant sur le fond et la forme est assez bonne pour ne pas plonger l’épisode dans le grand guignolesque. Ce qui est appréciable. De plus, la scène jubilatoire où Christopher est furax au barbecue dans l’introduction de l’épisode, moi je ne m’en lasse pas. Encore pire. Je pourrais regarder ça plusieurs fois de suite sans aucun problème tellement c’est efficace. Rebecca veut retrouver Christopher. Elle va alors s’accorder l’aide d’Annie à qui elle veut dire la vérité. Leur petit moment était plaisant, sans être non plus particulièrement passionnant. Ce que j’ai préféré c’est la confrontation de Rebecca et de Tommy. Le frère et la sœur ne s’entendent plus du tout, c’est certain. Et je suppose que la suite sera encore une fois passionnante à ce niveau là. Il faut que Tommy perde la tête, devienne fou et rappelle l’épisode 1.04 du Dallas original (avec cette belle prise d’otage). Avec Elena, Christopher pourrait avoir une nouvelle chance quand il découvre un DVD où John Ross couche avec Marta del Sol (ou plutôt celle qui se fait passer pour elle). Les dialogues sont DVD sont suggestifs mais particulièrement drôle. « You like it rought John Ross ». Franchement ? J’ai ri.

vlcsnap-2012-07-05-14h05m04s205.png

Mais Dallas ne s’arrête évidemment pas à ça. La confrontation entre Christopher et John Ross au sujet du DVD était elle aussi un grand moment. J’ai trouvé le regard jubilatoire de Christopher particulièrement bon. Le fait que John Ross se retrouve dans une impasse : soit il dénonce J.R pour fraude, soit c’est lui qui va en prison. Tout ça… me plait énormément. Car il se passe plein de choses encore et encore dans Dallas. Rien à redire, cette série me fait toujours autant passer un très bon moment. Bobby découvre que J.R est maintenant l’unique propriétaire de Southfork, ce qui va le mettre dans une rage folle, découvrant en plus, que son avocat et ami de longue date, a mis les voiles. Bobby doit maintenant prouver que J.R était au courant du fait que Marta del Sol n’était pas Marta del Sol (ce qui pourrait être simple à prouver d’un côté, mais pas tellement). Ce qui arrive maintenant c’est que Bobby va avoir l’aide d’Annie. Cette dernière va rendre une petite visite à son ex mari afin qu’il refuse de transporter le pétrole puisé de Southfork (on se souvient tous de l’épisode précédent où les contractants de J.R n’était pas très commodes sur le fait que si aucun baril ne leur arrivait entre les mains, alors ils ne seraient pas très content).

 

Cela va sans aucune doute provoquer une zizanie monstre mais particulièrement intéressante à suivre. J’ai hâte de voir des armes et de l’action débarquer à Southfork. On a l’impression que tout est trop paisible pour le moment (même si des moments de tension viennent pimenter le tout allègrement). Maintenant, on retrouve aussi Elena les fesses entre deux chaises pour plusieurs raisons. La première, elle ne veut pas trahir Bobby et donc ne veut pas puiser sur Southfork. Et ensuite, elle n’est pas sûre de ses sentiments et cela se sent encore et encore quand elle regarde Christopher. Au final, ce nouvel épisode de Dallas se révèle assez efficace et permet d’effacer l’horrible image du veau dans l’épisode précédent (une intrigue introspective sur les personnages de Bobby et de son fils pas spécialement bonne voire même pathétique quand on prend du recule). Dallas est capable de grandes choses, elle le prouve déjà. Ce qui me déçoit peut être c’est le potentiel départ de J.R pour plus d’un épisode… j’espère que ce ne sera pas le cas ce serait gâcher le reste de la saison étant donné que J.R est la star de la série.

 

Note : 7/10. En bref, satisfaisant, les intrigues avancent à 100 km/h, et rien de tel qu’un bon tour de montagnes russes pour se vider l’esprit.

Commenter cet article