Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 2. Episode 10. Guilt and Innocence.

26 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2013-03-26-10h59m15s125.png

 

Dallas (2012) // Saison 2. Episode 10. Guilt & Innocence.


A la fin de l'épisode précédent nous assistions à une belle petite explosion de la centrale de méthane de Christopher. Cet épisode est là pour digérer les conséquences. En effet, Elena a une petite égratignure mais Pamela est sévèrement touché et pourrait perdre ses enfants. J'ai trouvé l'histoire de Pamela particulièrement touchante même si je trouve que le retour de la mère de Pamela était une mauvaise idée dans cet épisode. Disons que les retrouvailles entre la mère et sa fille sont trop simplistes. J'aurais largement préféré que cela soit bien moins simple mais les émotions sont là. C'était le principal. En tout cas, j'aime bien l'idée qu'elle puisse perdre les bébés. Dallas est un soap et dans ce sens la série peut tout se permettre pour surprendre les téléspectateurs. Du coup, même perdre des bébés est plausible sans que cela ne noie la série. Reste à savoir le chemin que va emprunter le prochain épisode car le cliffangher laisse le téléspectateur dans l'expectative. En tout cas, c'est le sentiment que j'ai eu après avoir vu cet épisode.

Christopher de son côté pense que c'est sa technologie qui a causé l'explosion. Je pense que c'est justement ce qu'il sera intéressant de voir dans les prochains épisodes dans le sens. La culpabilité que Christopher ressent déjà dans cet épisode, surtout quand il voit Pamela complètement désabusé, je trouve que c'est terrible mais touchant à la fois. On touche alors à quelque chose de bien plus réaliste et vrai, ce qui me plait au fond et dont j'avais besoin dans une telle série. Dallas joue beaucoup sur le plan émotionnel dans cet épisode, notamment quand Judith (qui avait un accident d'escalier dans l'épisode précédent) se retrouve à l'hôpital à accuser son fils de l'avoir pousser. J'ai des doutes sur comment va bien pouvoir prendre Emma cette histoire. Elle n'est pas dupe et sait que son père n'est pas quelqu'un de bien mais la grande question est aussi de savoir comment Ryland va gérer sa mère (qu'il a envoyé dans un autre bâtiment). La grande question maintenant est de savoir aussi où veut aller Emma car le personnage s'est un peu éparpiller.
vlcsnap-2013-03-26-10h47m17s120.pngEntre sa relation avec Drew (que je trouve particulièrement ennuyeuse pour le moment) et sa relation avec son père et sa mère, je trouve qu'il manque quelque chose. Son instabilité (le fait qu'elle se drogue) était d'ailleurs too much à mon goût. A quand l'overdose pour secouer un peu tout le monde à son sujet ? Telle est la question que je me pose en toute légitimité. Ryland va donc lui aussi surement prendre le contrôle de la société familiale. Une histoire assez simpliste qui ne permet pas forcément de prendre son pied avec le personnage qu'est Ryland. J'ai envie qu'il soit un vrai méchant et pour le moment il manque de consistance. Il n'a pas la carrure d'un JR et c'est son plus gros problème bien évidemment. Finalement, ce nouvel épisode se déroulant à l'hôpital presque intégralement était une bonne chose. Il permet dans un sens de resserrer les liens entre les personnages et dans un autre sens de créer une dynamique émotionnelle forte (alors que les personnages sont tous plus ou moins déjà sous le choc de la mort de J.R).

Note : 6.5/10. En bref, émotions et émotions dans un épisode presque huis clos réussi.

Commenter cet article

sabrina 27/03/2013 22:17


Je voudrais que les sénaristes tuent Emma sous 3 tonnes de graviers, coulée et noyée dans la mer puis emportée par la marée jusqu'au Pérou où elle se fera mangée par une tribu canibale.


Ce personnage etait sympa quand il y avait un enjeu avec sa mère. De savoir qu'elle subissait completement l'autorité paternelle etait aussi interessant car elle avait toute une autre facette de
la verité à decouvrir. Elle aurait pu se rebeller, ou devenir rencuniere et vouloir rendre la monnaie à son pere, ou plein d'autres choses. Non, au lieu de cela on la voit prendre des pilules,
coucher a droite à gauche.... et c'est tout.


Mais tuez la tout de suite qu'on en finisse. Ni gentille, ni mechante: juste inutile.


Pamela me touche beaucoup depuis quelques épisodes. Ce personnage est travaillé avec plus de nuances. J'adore quand une série arrive a permettre au telespectateur d'avoir de l'empathie avec "un
mechant". C'est génial. C'est tellement plus interessant que de voir sainte Emma avaler un cachet hahaha.