Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 2. Episode 13.

9 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2013-04-09-15h12m24s192.png

 

Dallas (2012) // Saison 2. Episode 13. Love and Family.


Il y a quand même quelque chose de fascinant dans Dallas et que je ne retrouve dans aucun des soaps que l'on a pu voir ces dernières années fleurir sur les écrans (même Revenge n'est pas aussi bonne que Dallas, loin de là). Ce que Dallas est parvenue à faire c'est le mélange presque parfait entre fun, amour et trahison. La série ne se prend pas toujours au sérieux et quand elle se prend au sérieux, elle parvient à rendre les choses bien plus intéressantes. "Love and Family" n'était pas un épisode parfait mais il était bon, tout simplement. Il était bon car l'on sent qu'il y avait une avancée dans la manière de faire les choses et puis je me suis repassé au moins cinq fois le sourire de Bobby à la fin de l'épisode qui m'a tout de suite fait penser exactement au sourire que J.R aurait eu au même moment (car je suppose qu'au départ cela devait être lui dans le scénario à cette place, ruinant enfin Cliff Barnes jusqu'au trognon). Cliff est un grand naïf. Il croit que la vérité ne peut pas se savoir ? Et pourtant sa fille est déjà au courant. Maintenant qu'elle a la même part d'action de Barnes Global que son père (un tiers), elle peut faire comme bon lui semble.

Surtout se battre contre son père. En plus de ça, et c'est un joli retournement de situation, John Ross et Pamela vont se marier, rapidement et facilement, afin d'officialiser l'union qui devrait donner une vraie crise cardiaque au vioc. Tout cela faisait partie du plan de J.R et Bobby est bien content d'être parvenu à le mettre au point, faire croire à Cliff qu'il a tout gagné alors qu'en fait, il a tout perdu. C'est quand même génial vous ne trouvez pas ? Cela me donne une envie pressante d'être la semaine prochaine et de pouvoir voir les deux derniers épisodes de la saison (c'est quand que TNT renouvelle Dallas pour une saison 3 ? vu la direction prise par la série, on ne peut qu'en vouloir plus). Qualitativement parlant c'est quand même bon cette mouture de Dallas. Et je ne comprends pas pourquoi les américains ne sont pas accros. Mais ce n'est pas grave, cela en fait plus pour les vrais fans. Par ailleurs, l'épisode parvient à créer quelque chose de vraiment intéressant et que j'ai bien aimé c'est toute cette tension autour des personnages. On a l'impression que tout le monde va tomber dans un gouffre.
vlcsnap-2013-04-09-14h57m24s154.pngPendant ce temps, Drew va confesser à Elena ce qu'il a fait. Et Elena va bien évidemment confier cela aux Ewing. Le but est d'avoir les aveux de Drew (mais pour cela il doit se rendre à la police et ce serait la fin pour lui). Du coup, je suppose que Drew va s'occuper de Roy de façon intéressante. Je ne sais pas ce qu'il faut attendre de cette partie de Dallas étant donné qu'ils sont en roue libre. En effet, ils ne sont pas du tout sur la même longueur d'onde que ce que préparent les Ewing à côté et Christopher, malgré ses suspicions ne parvient pas à mettre la main sur l'information qu'il veut : Elena aide Drew. Enfin, Emma reste le point noir de Dallas. C'est dommage de coincer ces personnages dans cette histoire de drogue aussi moisie que de l'amiante. Emma est en plus de ça incarnée par une actrice très mauvaise qui ne filtre aucune émotion et ne parvient donc pas à gérer quoi que ce soit chez son personnage. C'est vraiment dommage. Je suis donc déçu. Finalement, ce nouvel épisode de Dallas était réussi malgré le gros couac de l'histoire d'Emma qui commence à sérieusement m'énerver.

Note : 7/10. En bref, toujours aussi jouissif, j'aime le Dallas comme ça.

Commenter cet article