Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 2. Episode 8. J.R.'s Masterpiece

12 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

dallas-larry-hagman-who-shot-j.r.png

 

Dallas (2012) // Saison 2. Episode 8. J.R's Masterpiece.


Dire au revoir à Larry Hagman c'est dire au revoir à une figure emblématique de la télévision américaine. L'acteur a marqué toute une génération et il fait partie du patrimoine américaine. En tout cas, il ne sera impossible d'oublier le terrible J.R de Dallas. La mort de l'acteur m'a profondément attristé car au fond, j'ai toujours adoré son personnage dans la série originale et le retrouver ici, dans cette suite, était une aubaine pour retrouver le vilain et machiavélique personnage. Du coup, "J.R.'s Masterpiece" se devait de rendre un dernier hommage au personnage. Du générique de la série aux divers discours des personnages, le tout joue donc la carte de l'émotion et c'est plutôt efficace en son genre. Je ne pouvais pas demander mieux vis à vis d'une telle série de toute façon. Mon discours préféré est surement celui de Sue Ellen. J'ai trouvé sa petite oraison touchante et mignonne. Elle nous ramène au temps où elle a rencontré J.R et comment elle en est tombé amoureuse. Le discours de Bobby, plus masculin, était lui aussi très touchant, notamment par le fait qu'il pardonne à son frère et qu'il accepte aussi le fait qu'il ait pu faire le mal.

Car au fond, J.R faisait le mal pour le bien (c'est en tout cas ce qu'il faut retenir des paroles de Bobby je suppose). Et ce n'est pas plus mal comme ça étant donné qu'il laisse à Bobby sa dernière oeuvre. On ne sait pas encore ce que cela signifie mais ce qui ne m'étonnerait pas c'est que cela soit de faire tomber Ryland mais ce serait bien trop maigre. Je suppose que Bobby tient de l'or maintenant dans ses mains et j'ai hâte d'en voir la couleur. De plus, Dallas s'amuse assez bien avec chacun des personnages de la série en choisissant de nous offrir une petite bagarre entre les frères Ewing (John Ross et Christopher) et des anciennes victimes de J.R qui sont bien contents qu'il ne soit plus de ce monde. Alors qu'au fond, ils devraient peut-être être plus gentil. Mais J.R était quelqu'un de vilain depuis le début de la série, il ne méritait pas nécessairement de n'avoir que des éloges. Par ailleurs, j'aimerais revenir sur la fin de l'épisode précédent et le "Who shot J.R ? (again)". Je suis certain que c'était un hommage fait à la série et pourquoi pas dans le sens où c'était vraiment bien trouvé (mais pas vraiment bien fait, ils ont fait avec les moyens du bord).
dallas-bobby-ewing-jr-funeral.pngPour ce qui est d'Emma Ryland, je ne sais pas ce qu'il faut attendre de cette petite histoire de drogue. Cela ressemble à quelque chose d'un peu trop classique pour le moment mais John Ross pourrait jouer un rôle tout trouvé dans cette histoire. En tout cas, je ne vois pas comment Emma pourrait s'en sortir aussi facilement. Mais cela pourrait aussi aider Ann à récupérer sa fille si celle ci se drogue. Elle n'est pas dans un environnement sain de toute façon. Finalement, ce nouvel épisode de Dallas, qui permet aussi de revoir d'anciennes figures de la série, jusqu'à la référence à Pamela Barnes Ewing, la mère de Christopher qui avait déserté plusieurs années auparavant. Je me demande même pourquoi Victoria Principal ne veut pas reprendre son rôle (ses excuses sont assez bidons pour moi bien que sans J.R, elle ne serve plus à grand chose). Maintenant que J.R n'est plus, je suppose que Dallas va prendre une direction différente que celle qui était initialement prévue. J'ai hâte de voir ce qu'ils nous ont concocté à la dernière minute car au fond, je suis sûr qu'ils foisonnent d'idées en tout genre.

Note : 9/10. En bref, un dernier hommage réussi à l'un des personnages les plus emblématique de l'histoire des séries.

Commenter cet article