Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas 2012. Saison 3. Episode 2. Trust Me.

4 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2014-03-04-09h55m09s73.jpg

 

Dallas (2012) // Saison 3. Episode 2. Trust Me.


Le retour de Dallas n’était pas très excitant la semaine dernière. Du coup, j’avais sérieusement mis en doute les capacités des scénaristes à réellement renouveler le genre et la série. Sauf que voilà, « Trust Me » permet le grand retour du Dallas que j’aime alors je ne pouvais bien évidemment qu’être aux anges. En effet, ce que je préfère dans cette série était mis en scène dans un seul et même épisode. Que demander de mieux. A commencer par Judith Ryland qui est de retour pour le meilleur. Elle était sacrément pompeuse l’an dernier dans le rôle de la mère de Ryland mais je dois avouer que dans cet épisode était tout ce que j’aime dans cette série. Notamment quand il s’agit de passer des accords avec le Cartel. Elle m’a beaucoup fait rire mais cela fait partie du jeu. Le retournement de situation autour du retour de Ryland était un peu gros. En effet, maintenant il travaille main dans la main avec la CIA et en échange de ça il peut se pavaner en liberté. Une raison de plus pour les Ewing d’être vert de rage. Sans parler de la petite dernière qui n’a toujours pas de jugeote et qui ne pense qu’un serpent de John Ross. Car finalement, il n’y a que ça qui l’intéresse la petite.

Pendant ce temps, John Ross continue d’être ce qu’il est et ce même si sa future femme n’est pas une femme avec qui il faut jouer. En effet, Pamela n’aime pas qu’on se moque d’elle et je peux la comprendre (« If I ever find out that you've been stepping out on me, God's wrath will be the least of your worries. »). Mais ce que j’aime bien justement c’est le fait que le personnage est un personnage fort, à poigne. L’actrice n’est toujours pas très bonne mais peu importe, c’est du soap et justement tout est dans la subtilité de jouer les caricatures. Le face à face entre Pamela et John Ross était donc jouissif et j’espère sincèrement qu’elle va découvrir qu’il la trompe. Et puis pourquoi espérer puisque de toute façon c’est forcément ce qu’il va se passer. Je ne vois pas comment cela pourrait être autrement. Cet épisode c’est aussi Sue Ellen qui a envie d’aider son fils en demandant à Baum de le surveiller mais bon, John Ross est têtu comme une mule, je ne vois pas comment quelqu’un pourrait le faire changer d’avis. Cela me semble impossible. Il va continuer et se faire prendre et en payer le prix. Il est comme son père. J.R. s’est rangé des voitures à la fin, pas au début.
vlcsnap-2014-03-04-09h52m38s97.jpgMais Sue Ellen est aussi accro à la picole, comme au bon vieux temps et tout cela va très certainement nous ramener vers de très bons souvenirs. J’adore quand les personnages sont au sixième dessous, c’est beaucoup plus excitant. Enfin il y a Carmen et Nicholas. Je crois que c’est le meilleur moment de l’épisode. Elle a élevé Nicholas comme un fils mais si il implique ses enfants dans une mauvaise histoire, alors elle saura le lui faire payer car Carmen a toujours été loyale envers les Ewing. On sait très bien que Nicholas n’est pas très fiable de ce point de vue là et surtout qu’il a déjà embarqué Elena dans ses mauvaises combines. Enfin, AnnaLynn McCord fait une petite apparition dans l’épisode. Son personnage n’est pas du tout intéressant et l’on sent qu’elle est simplement là pour séduire Christopher. A quoi bon puisque de toute façon on sait pertinemment que ce dernier est destiné à terminer sa vie avec… Elena. Ce serait tout de même dommage. Finalement, cet épisode était beaucoup plus réussi que le précédent, plus palpitant et efficace. Vite la suite !

Note : 7.5/10. En bref, un retour le bon Dallas.

Commenter cet article