Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas 2012. Saison 3. Episode 5. D.T.R.

25 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2014-03-25-13h10m56s139.jpg

 

Dallas (2012) // Saison 3. Episode 5. D.T.R.


Que plaisir de retrouver les héros de Dallas toutes les semaines. Bobby est clairement en train de prendre la relève de son frère est je dois avouer que cela est assez jouissif. Mais Bobby a appris du meilleur, de J.R.. Forcément qu’il ne peut que battre tout le monde à plate couture, notamment John Ross à son propre jeu quand il s’agit de s’associer en plus à Sue Ellen. Cette dernière, toujours accro à la picole (je me demande quand est-ce qu’elle va faire un coma éthylique), veut mettre des battons dans les roues de son fils. Il faut dire qu’il est devenu un vrai goujat avec les femmes mais qu’en plus de ça, il est comme sa mère le dit si bien, stupide et insouciant. Il a tout de même osé acheter un cadeau à sa maitresse pendant qu’il était en lune de miel. Mais c’est du John Ross tout cracher et du coup sa mère tente de lui donner une bonne leçon. Pour ce faire, il faut qu’elle entre dans son jeu et joue de la même façon.
John Ross - « Hey Mama. If you're going to betray me you do it to my face. Don't stab me in the back. »
Pour le moment elle fait les choses dans le dos de son fils mais je suis persuadé qu’un face à face nous sera délivré dans le prochain épisode. Cela ne peut pas se dérouler autrement. Sue Ellen n’est pas du genre à se laisser faire de toute façon et c’est une très bonne chose.

C’est la preuve que tout le monde dans Dallas est prêt à tout pour arriver à ses fins. Mais la relation entre le fils et la mère promet donc d’être électrique dans le prochain épisode et j’ai déjà hâte de voir la suite. Pendant ce temps, nous avons aussi Ann et Emma. La pauvre Emma tout de même. Elle pense que John Ross l’aime vraiment et qu’il a de l’estime pour elle alors qu’au fond s’il couche avec elle c’est uniquement pour se servir d’elle. Ce que je trouve cependant assez dommage c’est Ann. Elle est tout de même sacrément naïve alors que l’an dernier elle avait justement su faire face à Ryland de façon intelligente. La relation entre la mère et la fille n’est pas très bonne non plus mais bon, peu importe de toute façon Emma aime manipuler les gens et même si John Ross se sert d’elle, elle sait très bien ce qu’elle veut de lui elle aussi. Emma a encore de quoi nous raconter pas mal de choses et même avec sa grande mère, la folle toujours incarnée par l’excellente Judith Light. Cette dernière est tellement perfide dans son regard. J’aime énormément ça et je ne peux pas m’empêcher de penser que Dallas pourrait même aller encore plus loin. De toute façon, je vois mal comment Judith Light pourrait rester plus longtemps que cette saison dans la série. On a fait le tour du personnage.
vlcsnap-2014-03-25-13h15m01s29.jpgEt ce même si elle a certainement parmi les meilleures répliques de l’épisode (« How hard is it to get the Ewing boy to drop his pants? »). Cliff va faire une brève apparition dans l’épisode, simplement pour se rendre compte que sa propre fille pense qu’il est coupable de la mort de J.R. Dès que Pamela va apprendre que John Ross couche aussi avec Emma (de toute façon je vois mal comment elle ne pourrait pas l’apprendre, c’est fait pour ça), je suis persuadé qu’elle va à nouveau se ranger du côté de son père et tenter de faire couler les Ewing (une nouvelle fois). Cela peut-être intéressant mais je vois ici seulement à long terme. Cet épisode ne cherche pas à faire grand chose de Pamela malheureusement. Et puis il y a Sue Ellen et Bobby. Cette histoire de complot afin de faire en sorte que John Ross ne puisse pas percer des trous dans Southfork c’est une brillante idée. La série semble aussi délaisser Christopher, Heather (la petite nouvelle), Nicolas et Elena. Ce n’était certainement pas leur épisode. En espérant que le prochain leur donne un peu plus de place car ils ont besoin d’avoir des intrigues avec plus de matière et la série ne parvient pas toujours à leur en donner pour le moment.

Note : 6/10. En bref, John Ross est cerné.

Commenter cet article