Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas. Saison 1. BILAN

24 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

176986830.jpg

 

Dallas // Saison 1. 5 épisodes.
BILAN


Comme je vous l'annonçais dans ma review de l'épisode 3 du sequel de Dallas diffusé depuis quelques semaines seulement aux Etats-Unis, j'ai besoin de revoir la série originale. Je ne pouvais pas vous laissez sans vous en parler. Ce serait dommage. Au départ prévue comme une mini série, Dallas aura finalement connue plus de dix années de bons et loyaux services à la télévision américaine. Elle est aujourd'hui devenue l'un des monuments du soap-opera de prime time américain. Des personnages mythiques aux intrigues surréalistes, Dallas aura marqué toute une génération. J'étais bien content de retrouver cette série car je le trouve particulièrement bien fichue dans la manière de développer ses intrigues. Tous les épisodes ne sont pas parfaits mais dans cette première saison on a déjà les prémices de ce qui sera une grande série. L'épisode de l'ouragan qui menace Southfork était d'ailleurs excellent. Je n'en avais que des bribes de souvenir, et finalement le revisionnage m'a beaucoup plu. Cette première saison était donc un assez bon début pour cette série.
vlcsnap-2012-06-24-17h00m00s209.png

vlcsnap-2012-06-24-16h59m50s108.pngLa série débute de façon assez singulière puisqu'il n'y a pas de vraie présentation des personnages, tout démarre de but en blanc, comme si l'on pénétrait tout d'un coup dans le quotidien des Ewing. Bobby est retour de son mariage avec Pamela, et J.R est jaloux et veut trouver un moyen de mettre une fin à ce bonheur. La jalousie de J.R envers Bobby se développe au sein de la saison de façon assez sympathique. Même si les coups dans le dos de J.R envers son frère (mettre en doute la loyauté de Pamela qui est la fille d'une famille ennemie des Ewing) restent plutôt gentils. J'aurais adoré que l'on aille encore plus loin dès le début de la série. Mais globalement il y a de bonnes choses également dans la relation de J.R avec sa femme. Entre les deux personnages tout va mal, mais J.R passe son temps avec ses maitresses (ce qui va lui causer des soucis dans l'avant dernier épisode, celui de la tempête où une bande de deux hommes vont réclamer leur due en guise de vengeance.

J'aime bien le personnage de Lucy. Cette petite fille blonde qui a tout pour elle et qui parvient à réussir la plupart des choses qu'elle entreprend. J'adore ce personnage parce qu'elle ne redouble devant rien. Notamment toute l'histoire de l'école avec Pam où elle va faire croire que son professeur est un détracté sexuel qui ne voulait qu'une chose : coucher avec elle. Il y a des moments assez funs avec ce personnage. Cela passe des face à face avec Pam au début de la saison, à ses méthodes pour avoir ce qu'elle veut petit à petit durant la saison. Ce qui manque à cette première saison c'est l'unité des dernières saisons de la série. En effet, on a des épisodes bouclés, avec des intrigues qui se suivent petit à petit certes mais qui ont tous un thème avec un début et une fin. L'épisode final de la première saison est un exemple parfait, qui ne rend pas vraiment les conséquences de l'épisode de l'ouragan.
vlcsnap-2012-06-24-16h59m11s230.pngvlcsnap-2012-06-24-16h58m46s240.pngPour en revenir aux personnages, on a quelques bonnes idées ici et là. Comme avec Bobby et Pam. Petit à petit ce couple va nous offrir de bons moments. Ils s'aiment mais personne ne veut le croire alors ils vont devoir tout faire pour leurs faire croire. L'intrigue du bébé qui débarque à la fin de la saison est aussi une bonne idée pour donner envie de voir la prochaine saison. Cela va potentiellement permettre à la famille Ewing de se réconcilier avec la famille Barnes. Surtout que Digger, le père de Pam, rejette sa fille dans le premier épisode car il ne supporte pas l'idée que sa fille se marie avec un Ewing. Jock Ewing, le patriarche de la famille arrive à offrir à la série et aux personnages une vraie unité intéressante. Ce que j'apprécie chez Jock c'est qu'il a suffisamment de charisme pour porter à lui seul la série en attendant que ses deux fils la reprenne petit à petit.

L'histoire de Sue Ellen, l'épouse de J.R, délaissée, reste par moment touchante. Linda Gray nous offre une très jolie performance durant ces premiers épisodes, même si tout n'est pas parfait. Quant aux intrigues d'entreprise familiale, cela reste correctement mis en oeuvre même si c'est trop minimaliste à mon goût. Au final, cette première saison de Dallas offre à la série un début de bonne facture et solide, même si tout n'est pas parfait évidemment. Il y a de bonnes choses ici et là, des bons moments même si tous les épisodes ne sont pas mémorable. Le seul qui sort vraiment du lot était l'épisode de l'ouragan et son intrigue percutante et assez bien gérée. Maintenant, j'ai déjà hâte de revoir la suite, mais je pense que je vais tenter de ne pas trop en abuser au risque d'en faire une overdose mais la fin de la saison me donne déjà envie de voir la suite (Pamela peut-elle s'en sortir sans séquelles ? Bobby et J.R vont-ils se faire une guerre encore plus marquante ? Même si l'on connait déjà la suite de la série... ce n'est pas moins intéressant).

Commenter cet article

julien 24/06/2012 18:51


Je ne me souviens de rien, car la série a été lancé l'année de ma naissance et dans ma famille un petit garçon n'avait pas a regarder ce genre de feuilleton à l'eau de rose!!


Mais la série a été rediffusé sur canal jimmy et lorsque je tombais dessus j'étais en admiration devant l'interprétation de Linda gray pour la fameuse Sue ellen!


il est très bizarre de voir que linda gray n'ai jamais été récompensé pour ce rôle alors que cette grue de joan collins l'a été pour dynastie! un golden globe en plus!   Bref...


Le problème de ces premières saisons c'est le rythme de la série beaucoup trop lent à mes yeux,, je ne pourrais plus m'y replonger et puis le coté ringardos aussi ...


Le coté Texas bouseu macho, homophobe votant pour le tea party, on le retrouve presque dans la nouvelle version 2012 sans même la dérision De GCB! donc je passe...


Niveau intrigue on est plus proche de gossip girl pour la version 2012, surtout celle du fameux mail envoyé pour causer une rupture!  J'arrive pas à croire que tu puisses donner un 10!


Dallas vaut surtout pour son incroyable originalité pour l'époque, Premier soap feuilletonnant en prime!   Mais bon tout ça a bien vieillit, reste des acteurs charismatiques comme on
n'en trouve plus!!  et surtout pas dans la version 2012 ou les deux principaux acteurs sont insipides mais ont de gros pectoraux! !

Nic 24/06/2012 17:22


Pour moi Dallas est devenue une quasi obssession depuis que j'ai vu la version 2012 ! En effet j'ai tout de suite voulu revoir la version originale mais vraiment cette fois quoi parceque quand ça
passait j'était trop petit donc je n'ai que des bribes de souvenirs !! Donc ce retour à Southfork je l'attendais avec Impatience ! Malheureusement pour moi les saisons commandées ne sont pas
encore arrivées mais bon je garde mon mal en patience et je me console avec ton bilan ^^ !