Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damages. Saison 4. Episode 1.

14 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-14-23h27m23s37.png

 

Damages // Saison 4. Episode 1. There's Only One Way to Try a Case.

SEASON PREMIERE


J'avais une hâte de retrouver Patty Hewes et Ellen Parsons. La saison 3 m'avait déçu. Après deux saisons excellentes, forcément, de voir que la série nageait dans des eaux troubles m'avait fait du mal et même si le casting était là, j'avais pas vraiment aimé l'histoire, partant presque dans tous les sens. La mort de Tom Shayes était un facteur important de la saison passée et pourtant, c'est pas vraiment ce qui aura eu le don de me marquer. Bref, nouvelle saison, nouvelle chaîne, et nouvelle intrigue, voilà ce qui va rythmer cette nouvelle salve d'épisodes. Premier en date, je trouve qu'il y a déjà l'ambiance et l'empreinte Damages. Les fameux flashforward sont de retour. On ne sait pas trop où l'on va avec eux, juste qu'un homme va mourir abattu et que cela va accabler Ellen. Mais qui est-ce, telle est la question. Alors forcément, les flashback, à utilisation trop répétée frustre le téléspectateur qui, comme moi, se fait des tonnes et des tonnes de films dans sa tête.

C'est vraiment désagréable de se poser tout un tas de questions mais je le vis bien, enfin, je tente. Bref, retour sur les intrigues des personnages. Tout d'abord Patty qui doit élever la fille de son fils, Catherine. Ce dernier avait fuit il y a 3 ans. Pour cela elle va engager une nourrice, Holly, qu'elle va virer d'ici la fin de l'épisode. Je pense que ses attentes sont trop élevées. Elle va la virée parce qu'elle a commandé un gâteau d'anniversaire qui contenait des aliments qu'elle ne devait pas manger en suivant un régime particulier, sauf que… Patty ne veut pas que quelqu'un sache pour ce régime… et une fête d'anniversaire était organisée. Je comprends qu'elle est encore sous le choc et je pense que c'est ce qui mène Patty a réagir de cette façon mais j'ai trouvé la réaction peut être un peu trop mal amenée, spontanée. D'ailleurs quand elle va discuter avec son ex mari plus tard dans l'épisode, on y revient encore. J'espère qu'on ne va pas nous irriter toute la saison avec cette histoire, j'en ai déjà un peu marre si c'est le cas.
vlcsnap-2011-07-14-23h21m06s117.pngEllen revoit un ancien camarade de lycée, Chris Sanchez (joué par Chris Messina, un des nouveaux membres de casting de la saison), qui est également un employé de High Star Security, un grand contractuel militaire privé américain qui s'est notamment occupé d'opération en Afghanistan. Une opération attire l'oeil d'Ellen, elle était illégale et surtout a traumatisé Chris. Chris veut de l'aide, mais Jerry Boorman va tuer le psychiatrique qui était en charge de lui. La scène d'explosion était un peu ridicule niveau effets spéciaux (je pense que le botox de Glenn Close coûte déjà trop cher à la production de la série) mais cela rend un peu plus ambiant la saison. Ce côté peur qui rode, j'aime ça et cela me rappelle vraiment l'origine même de la série (même si encore une fois, c'est pas super intense comme la saison 1 avec le petit ami d'Ellen).

Côté High Star Security, son président tente de faire valider un renouvellement de ses contrats avec le gouvernement en graissant un peu la patte d'une sorte de Sarah Palin en puissance (le goût pour les armes, la tenu de garçon manqué, etc…). John Goodman est excellent d'ailleurs. Hâte de voir ce qu'il va pouvoir faire cette saison en patron peu scrupuleux. Il est presque dépassé par ce qui se passe on dirait. En tout cas, Jerry le lui fait bien comprendre qu'il est là pour nettoyer son bordel. Il y a un potentiel Arthur Frobisher-esque en certes moins bon mais peut être un peu. Au final, voilà une saison qui démarre plutôt correctement. C'est un placement d'intrigue donc j'en demande pas trop, le rythme est un peu coupé au centre de l'épisode mais tout reprend de plus belle à la fin. Hâte de voir la suite.

Note : 6/10. En bref, un retour sympathique et jovial pour une série tonitruante. Les personnages sont là, le placement d'intrigues est fait. Reste qu'à voir la suite.

Commenter cet article