Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damages. Saison 4. Episode 9.

10 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-10-21h02m55s37.png

 

Damages // Saison 4. Episode 9. There's a Whole Slew of Ladies.


Ah ! Voilà le genre d'épisode que j'attendais au début de la saison pour gérer les multiples intrigues. Là c'était vraiment pas mal foutu, notamment la gestion de la partie avec Patty qui va retrouvée dans plusieurs situations, la première c'est avec son fils qui poursuit Patty pour avoir la garde de sa propre fille. Le jeu entre les deux est à la fois touchant (pour la scène de fausse réconciliation, et Patty est tombée dans le panneau quand même), mais également très pimenté et vicieux (avec le coup du panda en peluche qui aurait pu être un argument pour Patty mais qui va se retourné contre elle). Voilà qui est vraiment pas mal du tout, l'intrigue prend enfin du sens et son développement à venir dans le dernier épisode reste à savourer sans modération. Damages prend donc la justice d'une façon plutôt intéressante, alors qu'au début de la saison cette histoire me rappelait la très mauvaise intrigue du divorce de Patty et de la garde … du chien. Quel ridicule tout ça quand même (ça m'avait gâché une partie de la saison 3 il faut dire).

Bref, l'épisode nous permet aussi de nous concentrer sur Boorman et cet enfant qu'il cache et toute l'histoire qui les lient. D'ailleurs, on va avoir droit aux fameux flashback explicatif de leur rencontre au détour d'un interrogatoire assez musclé. La relation de Boorman avec ce jeune enfant est d'ailleurs très paternaliste, et pas mal enclenchée. Au début je me demandais vivement en quoi c'était aussi passionnant pour nous de nous développer ce point là, mais finalement on y va petit à petit et on découvre qu'il pourrait être un témoin clé dans le procès. Bien sûr, la fin de l'épisode était grandiose quand Boorman fait face à Erickson. John Goodman se révèle un peu plus pervers que l'homme apeuré du moment où il a confronté Patty en interrogatoire. On aurait pu croire qu'il se faisait dessus. Là non, bien au contraire, Damages nous propose vraiment de démontrer les relations entre les personnages petit à petit pour créer un final explosif. Intelligent.
vlcsnap-2011-09-10-21h20m15s186.pngPar ailleurs, le jeu de Patty et d'Ellen pour gagner l'affaire et leurs petits rendez vous chacune de leur côté est tout aussi bien fichu. En fait j'adore ce duo, et séparé à manigancer dans le dos de l'une et de l'autre c'est vraiment marrant au fond. En tout cas, je trouve que l'épisode gagne en potentiel tout de suite en évitant de les cloisonner toutes les deux dans le même schéma. Elles vont se séparer notamment pour les histoires de vie privée, et pour Ellen ce sera son cher homme qui va la quittée car c'est une femme ambitieuse et que leur relation ne fonctionne plus comme avant, amoureuse de son boulot. Cela me rappelle le divorce de Patty avec son mari. Bref, au final, il y a du bon dans cet épisode et je suis resté scotché du début à la fin, je pense que le dernier épisode de la saison (qui sera le prochain) sera vraiment vivant et passionnant.

Note : 7/10. En bref, un épisode solide qui permet de reprendre un peu toutes les intrigues de la saison et de leur donner un sens particulier.

Commenter cet article