Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damages. Saison 5. Episode 6. I Need to Win.

17 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-16-22h38m18s69.png

 

Damages // Saison 5. Episode 6. I Need to Win.


Julian Assange, le créateur (le vrai) de Wikileaks est actuellement accusé de viol et d'histoires pas très nettes. Encore une fois, Damages est en plein dans l'actualité. Du coup, cette petite bataille judiciaire est encore plus palpitante car elle pourrait bien être celle que l'on pourrait suivre dans les prochains mois sur nos écrans de télévision. La série a toujours su coller plutôt bien avec l'actualité et elle s'en amuse presque. En tout cas, Damages poursuit cette saison sous de très bons hospices. A commencer par le rêve que fait Ellen au début de l'épisode. C'est un vrai cauchemar. Elle est en train de revoir son fiancé décédé comme ça. La série s'amuse de la peur de son héroïne. Elle perd elle aussi les pieds dans cette affaire. Elle sait qu'elle doit gagner contre Patty, mais au fond, elle n'est pas sûr d'être assez forte. Je pense que ces cauchemars révèlent cela en partie. Ellen se pose donc encore des questions et les séances chez son psy ne sont pas de mauvaises idées. Bien au contraire. Je trouve même cela presque amusant (pour le téléspectateur uniquement évidemment).

Dans ce nouvel épisode, nous allons assister à des retournements de situation multiples. Dans un premier temps, McClaren qui va tenter de soudoyer la fille de Naomi pour qu'elle abandonne les charges qui portent contre lui. 3 millions de dollars, ce n'est pas cher payé pour la vie de sa mère. Mais ce qui va la convaincre, c'est uniquement la confession de McClaren sur ce qui s'est réellement passé à cet hôtel. Il va confessé qu'il a bien voulu avoir une relation avec Naomi sauf qu'il dit avoir mal compris les signes qu'elle lançait vis à vis de cela. A la fin de l'épisode, un retournement de situation viendra dire le contraire : McClaren était violent. On ne sait donc plus du tout qui croire, et pourquoi ni comment. J'espère que l'on aura droit à une vraie explication d'ici la fin de la saison car je suis impatient de connaitre ce que cache réellement toute cette histoire. Mais Damages est pavée de bonnes choses aussi. Car Patty va évidemment être déçue du fait que les charges sont abandonnées, de même qu'Ellen.
vlcsnap-2012-08-16-23h15m02s91.pngLes deux vont alors oeuvrées pour faire en sorte qu'elles puissent poursuivre leurs petites affaires en justice. Je trouve cela assez judicieux. Le duo que forme Ellen et Patty dans la fin de l'épisode était tellement jouissif. D'une part parce qu'il est totalement hypocrite mais également parce que l'on a un vrai duel qui se prépare. Ellen a des atouts, Patty en a d'autres. Je pense que l'on aura de bonnes choses à voir dans les prochains épisodes. Petit à petit, ce nouvel épisode construit son histoire. McClaren prend lui aussi les devants et le fait que l'histoire colle parfaitement à l'actualité rend le propos encore plus passionnant (l'idée que la fiction puisse devenir réalité un jour). Qui sait, l'an prochain on aura peut être un épisode de Newsroom consacré à Julian Assange et parlant du fait que Damages avait été prémonitoire. On n'en sait rien. En tout cas, cet épisode prouve encore une fois tout le talent des scénaristes et la dernière seconde de l'épisode, avec une Ellen confiante et une Patty désoeuvré. J'en est presque mouillé mon pantalon.

Note : 8/10. En bref, Damages poursuit sur sa lancée. Cette saison continue de grimper à des niveaux olympiques.

Commenter cet article