Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damages. Saison 5. Episode 7. The Storm's Moving In

23 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-23-12h46m21s159.png

 

Damages // Saison 5. Episode 7. The Storm's Moving In.


Cette semaine encore, Damages a trouvée quelque chose d'intéressant à nous faire : un épisode bouteille. Sous ses apparences d'épisode voulant faire des économies à la production, il s'agit avant tout d'un épisode permettant la confrontation entre Patty et Ellen. Une confrontation que l'on attendait tous depuis pas mal de temps et qui est enfin arrivée. Ce n'est évidemment qu'une partie de l'iceberg, mais pourquoi pas. Durant cet épisode, alors que Patty et Ellen partent à la rencontre d'un témoin dans le Vermont et vont rester bloquée par une terrible tempête. Patty va réussir à convaincre Ellen que prendre le même avion privé qu'elle et s'en suit une attente interminable. J'ai adoré toutes les petites scènes entre les deux personnages. Patty est digne et surtout chatoyante et amusante. Pendant ce temps, Ellen se méfie du tigre qui sommeil en Patty. Et elle a bien raison, même si Patty a fait la paix avec elle même. Elle ne considère pas Ellen comme une ennemie dans l'épisode. Alors que c'est tout le contraire pour cette dernière.

"The Storm's Moving In" nous a tout de même offert l'un des meilleurs moments de toute l'histoire de Damages : la séquence finale. J''était scotché à mon fauteuil, et je n'ai pu plus m'en dépêtrer avant la fin du générique de fin de l'épisode. C'était glaçant mais surtout terriblement excitant. Les deux héroïnes de la série commencent enfin à montrer ce qu'elle veulent nous montrer cette année. Cette saison 5 doit nous apporter son lot de séquences de confrontations entre les deux personnages. On en a un premier exemple. Mais le reste de l'épisode ne démord pas, il nous offre aussi quelques bons moments partagés comme l'histoire de bar. On retrouvait presque cette complicité (certes méfiante de la part d'Ellen) entre les deux personnages. Mine de rien, malgré tout ce qu'elles ont vécues, elles ont une relation assez ambiguë et particulière toutes les deux. C'est presque une amitié d'ennemies. C'est assez bête ce que je dis, mais c'est ce qui se rapproche le plus de cette relation qu'elles entretiennent. Ellen et Patty restent fascinées par le talent de l'une et de l'autre.
vlcsnap-2012-08-23-12h24m03s85.png
Quand Patty remet sur le tapis l'affaire Highstar (dont le crédit aurait du aller entièrement à Ellen), ou encore toutes ces petites histoires. Franchement, on ne pouvait rêver mieux. Alors évidemment, le reste de l'épisode apparait un peu faible. McClaren reste cet homme impétueux et pas spécialement fréquentable. Même si lui aussi tente de démêler le faux du vrai, il n'en reste pas moins le tombeur (la séquence de sexe au début de l'épisode n'était pas anodine). C'est surtout la relation qu'il entretient avec son partenaire d'affaire qui est mise en avant dans cet épisode. Les deux vont avoir des divergences quand McClaren va apprendre qu'il a voulu payer pour les informations du Samouraï Seven. Maintenant que ce dernier est mort, évidemment, on est en droit de se demander qui était à l'origine de sa mort. D'un côté cela peut être à cause de cette affaire, mais aussi d'une autre (il avait plein d'ennemis).

Petit à petit, Damages tente de nous faire douter sur ce qu'elle nous a présentée depuis le début. Notamment quand on nous introduit Helmut Torbin, le fameux donateur mystérieux que Rutger a rencontré toute la saison. Il y a aussi Rutger qui se retrouve constamment au beau milieu des histoires. Mais ce que je retiens surtout de cet épisode c'est sa scène finale. Il s'agit de l'une des meilleures de la série et surtout de l'une des mieux écrite et interprétée. Rien à redire, Damages reste dans la sphère des meilleures séries encore actuellement diffusées et l'une des meilleures séries judiciaires de tous les temps. C'est même bien plus qu'une série judiciaire, c'est aussi un vrai drama thriller-esque avec un jeu du chat et de la souris passionnant. Sans compter le rapport des personnages avec la réalité, avec leur travail, leur vie sentimentale. Tout cela se mélange pour donner Damages, une série inspirée qui à mon avis en inspirera encore plus d'une.

Note : 7.5/10. En bref, un très bon épisode mené par Patty et Ellen.

Commenter cet article