Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Damages. Saison 5. Episode 9. I Like Your Chair.

8 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-08-10h50m38s173.png

 

Damages // Saison 5. Episode 9. I Like Your Chair.


Mon histoire avec Damages commence à il y a quatre ans, que j'ai découvert la première saison de la série. Je savais juste que j'allais voir une série judiciaire dont tout le monde parle. C'est assez peu surprenant jusque là. Cependant, ce que je n'attendais pas, c'est de terminer la première saison en seulement une journée. J'étais assoiffé d'épisodes et je dois avouer que cela ne s'est terminé que quand j'ai pu mettre la main sur la seconde saison de la série qui m'avait elle aussi bien retourné et rassasiée pendant quelques mois. Si je raconte tout ça c'est parce que à un épisode de la fin de la série, je me suis rendu compte à quel point Damages pouvait être addictive. En effet, ce petit "I Like Your Chair" était parfait, dans tous les sens du terme. C'était une vraie ode à la série et à ce qu'elle sait faire de mieux. Cette dernière saison de la série tente d'exploiter la relation entre Patty et Ellen. Les jeux de regards ambigus des deux actrices, le ton léger et posé des dialogues qu'elles s'échangent, ce jeu de silence qui joue aussi dans la balance. Je ne peux qu'adorer.

Dans ce nouvel épisode, Ellen se retrouve une fois de plus attaquée. Evidemment, elle a toutes les raisons de croire que c'est Patty sauf que ce n'est pas le cas (et nous on le sait). Mais comme c'est déjà arrivé une première fois, elle ne peut plus être sûre de rien. Cet épisode m'a réellement excité pour le dernier épisode de la série, à un tel point que si la série déçoit dans son épilogue… alors je ne serais que colère. J'ai beaucoup aimé les retournements de situation de l'épisode. Notamment vis à vis de cette fameuse séquence que l'on voit depuis le premier épisode. On nous laissait penser que Ellen pouvait mourir finalement. Sauf que ce n'est pas du tout le cas. Elle va réussir à déjouer les plans que le destin avait pour elle. Assez efficacement d'ailleurs car je ne l'ai pas vu venir de cette manière (même si je savais qu'elle n'allait pas mourir). En tout cas, Damages joue avec nous et je trouve ça assez fascinant je dois l'avouer. On en redemande. Pendant ce temps, Ellen doit gérer une autre affaire : celle de son père qui vient la voir pour lui demander de dire à sa mère de revenir au foyer familial.
vlcsnap-2012-09-08-10h46m46s160.pngSauf qu'Ellen voit clair dans le jeu de son père. J'ai beaucoup aimé le moment où elle lui tient tête et lui balance toutes les horreurs qu'il méritait d'entendre. Il y a encore une fois quelque chose de très malsain dans cette série. Et je trouve ça fascinant. La relation entre Ellen et son père n'a jamais été joyeuse et on en vient enfin au fait. Notamment celui où elle explique que son père a toujours négligé les femmes de sa vie (enfin, de sa vie, si l'on veut). Il n'a jamais fait attention à sa propre fille. Le moment où son père se met jusqu'à critiquer la réussite de sa fille était réellement amusant car Ellen a su rester humble et ne jamais jouer de la situation. On ne devrait pas avoir l'occasion de le revoir dans le dernier épisode (même si encore une fois, voici un nouvel ennemi de Ellen désormais), mais c'est dommage car cela devenait seulement intéressant maintenant. Pendant ce temps, nous allons en apprendre un peu plus sur l'affaire McClaren. Notamment comment le bras droit de ce dernier s'est bien moqué de lui et a passé un accord avec Patty dans son dos.

En effet, tout ce que Rutger veut c'est reprendre les rennes d'un site dont il n'a plus du tout le contrôle. Il a fait de McClaren ce qu'il est aujourd'hui mais aimerait bien lui aussi gouter à cette gloire. En tout cas, toutes les petites négociations et les twists autour de cette affaire sont bien passionnants. On découvre une autre facette de l'histoire et de tout ce que l'on a vu depuis le début de la saison. C'est très bien fait et l'on peut dire que les scénaristes s'amusent à merveille. Je dois également avouer que Torben est un personnage intriguant de cette saison, et surtout assez passionnant (même si l'on aura pas vraiment eu la chance de le voir évoluer) et puis l'apparition de Victor Webster reste tout de même un bon moment. Au final, ce nouvel épisode de Damages était réellement très bon et je n'ai qu'une seule hâte (même si Damages va beaucoup me manquer) c'est de voir le dernier épisode de la série le plus rapidement possible.

Note : 10/10. En bref, épique.

Commenter cet article

julien 08/09/2012 18:22


a force de lire tes bonnes critiques, j'ai commencé la série, les trois premiers épisodes sont intéressants. l'écriture est très nerveuse, inventive, et surprenante.


Mais! car il y a un mais, les personnages ne me touchent pas , je suis pas captivé par leur devenir, et puis ils ne sont pas très originales, glen close joue les garces façons liaisons
dangereuse, elle est douée sans conteste mais rien de bien nouveau.


Le sujet de la série qui est le juridique est sans conteste celui que j'aime le moins, j'ai lâché the good wife a cause de ça! suivre des avocats imbus d'eux même brassant des millions et
montrant sans cesse leur cotés obscur me laisse froid.


bref tout ça pour dire que tes critiques dithyrambiques, m'ont poussé a regarder une série qui comblera mon attente avant le retour de mes séries fétiches.


alors merci!! rien de tel que de se plonger dans une série après une journée de merde!