Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Danger 5. Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot (Australie)

11 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-11-13h18m44s251.png

 

Danger 5 // Saison 1. Episodes 1 et 2. I Danced for Hitler / Lizard Soldiers of the Third Reich.


Je me souviens encore quand j'avais vu Casino Royale (pas le film avec Daniel Craig mais la parodie de James Bond) il y a de ça quelques années. J'avais trouvé ce film marrant et surtout très fun. Danger 5 m'a laissé un peu la même impression même si ce n'est pas totalement la même chose. Cette série s'inspire d'évènements qui n'ont pas existés (vous avez pensez que cela aurait été possible que les nazis volent la Tour Eiffel ou encore qu'ils aient des soldats dinosaures ?). Cette série nous offre des grands moments de WTF, du bizarre et c'est sûrement pour ça que j'ai trouvé ça absolument réjouissant. Car au fond, cette série ne ressemble à aucune série qui existe et elle nous offre de quoi rire. Les années 60 c'est les années James Bond et c'est aussi ce que tente de reprendre cette série, tout en exagérant les traits. Car dans les James Bond on avait toujours des technologies qui dépassaient notre entendement et pourtant tout était tellement irréalisable. Danger 5 pourrait également ressembler à une série amateur (les boyaux sont fait avec de la viande hachée par exemple). Mais le tout est du plus drôle effet et j'ai bien aimé ça.

Danger 5 prend place dans les années 60 alors qu'une Seconde Guerre Mondiale est encore en marche, la série suit les aventures de 5 espions qui ont pour mission de tuer Hitler.
vlcsnap-2012-03-11-12h44m25s144.pngvlcsnap-2012-03-11-12h48m20s191.pngvlcsnap-2012-03-11-13h18m30s112.pngCe que j'ai aimé avec Danger 5 c'est que la série est drôle sans l'être forcément. En fait, j'ai été fasciné par le fait que ce qui se passe sous mes yeux ne ressemble à rien que j'ai pu voir auparavant. L'idée de se concentrer sur une équipe d'espions un peu bête sur les bords mais qui vont finalement aller toujours au bout de leurs missions et une fois qu'ils font face à Hitler, ils vont jamais parvenir à le tuer. C'est également fascinant cette série parce qu'elle manipule l'histoire pour en faire un gloubiboulga qui aurait pu être indigeste et finalement ce n'est pas le cas. Si le côté désuet de la réalisation (très inspirée des années 60), ou encore des décors, sans compter le bruitage des armes à feu (voire même tous les bruitages de l'épisode), la musique de fond, … tout ça arrive à coller à l'univers qu'elle veut décrire parfaitement. Car le soucis des films et séries qui se déroulent dans les années 60 finalement c'est de ne pas aussi prendre le grain de réalisation de l'époque, etc… afin de nous plonger complètement dans cet univers frapadingue comme parvient à le faire Danger 5. Cette série est illuminée finalement. Je me demande ce qu'avait dans la tête le créateur de la série quand il a créé cette série mais je pense qu'il n'était pas lui même.

Pour décortiquer un peu les épisodes, dans "I Danced For Hitler", on nous présente un peu les personnages mais l'histoire que l'on va suivre alors que l'on est en pleine guerre mondiale c'est le vol de la Tour Eiffel. Cette histoire était farfelue et avant un truc d'assez fun finalement. Puis dans "Lizard Soldiers of the 3rd Reich" on a finalement eu droit à une sorte de Terra Nova des années 60 avec une pointe de La Planète des Singes. J'ai trouvé ce second épisode encore plus cinglé que le premier mais aussi plus réussi. Avec Danger 5 j'ai eu l'impression de voir une série des années 60 et pas du tout une série des années 2010… Autant dire que c'est dépaysant et cela surprend. C'est bizarre, étrange, mais la série assume complètement tout ce qu'elle fait. C'est une comédie sans prise de tête. Cerise sur le gâteau : les publicités (fausses évidemment) qui clos les épisodes sont là aussi très drôle et très inventive (qui aurait pu penser à la guitare couteau suisse franchement ?). Bref, avec deux épisodes les scénaristes sont parvenu à tenir la route. Cette petite saison de 6 épisodes risque d'être un vrai régal à condition d'adhérer dès les premières minutes de la série, sinon je ne pense pas qu'il faille poursuivre l'aventure.

Note : 7/10. En bref, une série vivante et complètement cinglée.

Commenter cet article