Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dark Blue. Saison 2. Bilan.

29 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

DARK-BLUE-TNT-Season-2-Episode-4-High-Rollers-4-550x365.jpg

 

Dark Blue // Saison 2. 10 épisodes.


Si je devais ne garder qu'un souvenir de cette saison 2 ? Souffrance, peut être. En effet, alors que la saison 1, que j'avais découverte d'une traite l'été passé, était sympathique, au final cette seconde saison était d'un ennui mortel. Je ne sais pas tellement quoi, il n'y a de toute façon aucun talent derrière les scénarios de cette production autrefois efficace signée Bruckheimer. Vous vous souvenez de mes critiques des 4 premiers épisodes de la saison 2 ? Personnellement, je m'en souviens pas du tout et tant mieux, je regretterais certainement d'en avoir peut être dit du bien.
Dans le cinquième épisode, que j'ai vraiment cru sympathique, on avait droit à un petit retour de ce qu'était la saison 1 avec l'évasion d'un prisonnier. J'avais donc dans l'idée que la série puisse regarder mon estime mais non. En aucun cas j'ai trouvé la suite méprisable, je dirais même que ce fût une épreuve de voir la suite. Car l'épisode 6, mettant en scène le personnage de la "team" le plus ennuyant ce n'était pas du bonne idée, non, la pire. Jane joue donc une accro au crack, ça lui allait bien car ce personnage est aussi mauvais qu'un bordel derrière une poubelle. Scénaristes aventuriers du dimanche, alors que l'épisode précédent faisait un pas en avant, celui ci, c'est trois pas en arrière.
S'en suis alors un septième épisode sympathique mais très vide. Le coup du couple (on aurait dit un titre pour la série Leverage) était faite avec de bons guests et la tension était là, mais rien à voir avec la première saison. Attention, quand je parle de la première saison, je ne parle pas d'un chef d'oeuvre non plus, très loin de là. Mais la suite est une catastrophe. Il n'y a rien à sauver. Les trois derniers épisodes de la saison (et sûrement de la série) nous on offert un vrai alignement de mauvaises idées. Je n'ose vous décrire la souffrance de voir ces derniers épisodes.
Certainement que vous vous demandez pourquoi j'ai continuer cette série alors, tout simplement car je suis un fou avec les séries et que je regarde les pires daubes rien que pour en dire du mal. Vous l'avez bien vu. Dark Blue c'est aussi sale qu'une serviette hygiénique usagée, aussi mauvais qu'une fiante sur un pare-brise et aussi débile qu'une bonne dose de René La Taupe. Dark Blue me manquera pas, et si saison 3 il y a, je vais être raisonnable, ce sera sans moi. Encore plus joyeux que jamais je pense, une soulagement, comme après avoir déféqué. Dark Blue restera aussi noir que bleu ?

Commenter cet article