Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Deadbeat. Saison 1. Pilot.

15 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-14-22h26m10s66.jpg

 

Deadbeat // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Deadbeat c’est la toute nouvelle production de Hulu, le site de streaming américain. J’aurais bien aimé trouver cette comédie amusante et drôle sauf que ce premier épisode était tout sauf drôle. J’ai même trouvé ça rapidement éreintant alors que cela ressemble énormément à ce que la comédie américaine peut faire de plus médiocre. Vous connaissez déjà ces comédies produites pour la télévision avec un scénario proche d’un mauvais Marc Levy. Deadbeat c’est un peu la même chose. Créée par Cody Heller (Wilfred, Huge) et Brett Konner (John from Cincinnati, Wilfred), cette série manque à la fois d’humour et d’intérêt. C’est la troisième série de Hulu que je tente et pour le moment, il n’y en a aucune qui a réussi à obtenir mon attention. Il y a eu cette série de western puis la série animée Mother’s Up. Maintenant nous avons une comédie mettant en scène Tyler Labine (Reaper) qui aurait pu reprendre son côté nonchalant et amusant de l’ancienne série de The CW mais malheureusement c’est très fade. Notamment d’un point de vue des dialogues. L’idée de base aurait pu nous amener sur les pistes d’une mythologie efficace et pleine d’envergure mais l’épisode tombe dans tous les pièges.

Un médium malheureux mais talentueux aide les fantômes de New York à régler les affaires terrestres qui les empêchent de trouver le repos...
vlcsnap-2014-04-14-22h26m09s50.jpgLe première piège c’est le scénario. Un scénario doit être construit afin de ne jamais ennuyer le téléspectateur. Certes il peut y avoir quelques longueurs mais elles ne doivent jamais prendre le pas sur le reste. Le rythme de Deadbeat ne fonctionne pas car justement, on passe plus de temps à regarder sa montre qu’à réellement prendre le temps d’apprécier ce que l’on voit à l’écran. Peut-être car ce que l’on voit n’a pas grand intérêt. Ensuite pour une comédie il faut que cela soit drôle ou tout du moins un peu léger. Ce n’est pas vraiment le cas. Les tentatives sont dramatiques dans le sens où les gags tombent à plat et les tentatives de répliques humoristiques sont terriblement mal incarnées. Au milieu de tout ça l’autre piège c’est bien évidemment la mise en scène. Si l’on veut parler de la mort dans une comédie, surtout avec Tyler Labine, il vaut mieux privilégier le côté pop d’une série comme Reaper par exemple, plutôt que le ton pastel et plombant d’un téléfilm Hallmark. Surtout que ce n’est pas du tout ce que j’ai envie de voir.

Je me souviens que j’ai vu il n’y a pas si longtemps que ça la bande annonce de Deadbeat et je savais déjà que ça allait être une catastrophe. Mais je m’attendais tout de même à ce que cela soit un peu moins mauvais que ce que j’avais prévu. C’est râpé puisqu’effectivement c’est aussi raté que prévu, voire même plus encore à certains moments. Le début de l’épisode met énormément de temps à démarrer et l’on a l’impression que le téléspectateur ne fait que subir. Il m’a en tout cas été impossible de passer un bon moment. J’avais dans l’idée de binge-watcher le reste de la première saison afin de voir ce que tout cela pouvait donner sur la longueur mais même les perspectives feuilletonnantes ne sont pas intéressantes pour un clou et le téléspectateur que je suis a eu donc beaucoup de mal à voir ce que l’on devait attendre. Au casting on retrouve également Brandon T. Jackson qui aurait pu devenir l’une des stars de CBS alors que l’an dernier il était à la tête du pilote de l’adaptation série de Beverly Hills Cop.

Note : 1/10. En bref, c’est navrant et déprimant.

Commenter cet article