Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Deception. Saison 1. Episode 11. SERIES FINALE.

19 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

deception-victor-graber.png

 

Deception // Saison 1. Episode 11. I’ll Start With The Hillbilly.
SERIES FINALE


Je crois que je suis parfois un peu trop passionné. En effet, j'ai réussi à aller au bout des onze épisodes de Deception et pourtant, ce n'était pas de la tarte, loin de là dirais je même. Le problème de cette série a été dès le départ de ne pas savoir réellement sur quel pied danser ou encore quoi raconter. Chaque nouvel épisode tentait alors de nous prendre au dépourvu avec une nouvelle petite histoire autour de l'un des personnages ou encore de nous intriguer autour des manigances de la société familiale par exemple. C'était d'ailleurs une bonne intrigue qui avait permis de mettre en avant la rivalité qu'il y avait entre Robert et Edward. Sauf qu'Edward n'est pas du tout très bien exploité dans la série. Il est tantôt sur l'enquête sur Vivian, tantôt il se retrouve sur les conditions de sa femme, ou encore sur l'affaire de la société familiale. Il y a tellement de choses qui se déroule autour de ce personnage. Tate Donovan n'avait pas forcément les épaules pour être la pierre angulaire de la série du coup, tout ce qui le concerne, bien que cela soit intéressant, fini par devenir particulièrement embêtant. Car il n'y  a pas de direction dans le sens strict du terme et c'est bien dommage.

Il fallait donc attendre le dernier épisode pour que l'affaire du meurtre de Vivian revienne réellement sur le tapis. L'épisode se fait très long, jusqu'à la révélation (Robert est le tueur de Vivian). Les choses s'accélèrent donc dans la seconde partie de l'épisode alors que la première se contente d'être une sorte de précédent dans Deception. C'est bête car je suis certain que la série aurait très bien pu nous fournir quelque chose d'un tantinet plus intéressant et dans un registre bien différent en plus de ça. C'est dommage aussi de voir que Deception ne veut pas vraiment faire évoluer ses personnages qui, dans ce dernier épisode, restent plus ou moins attaché à leur rocher tel une horde de moules. Je pense bien évidemment à Sofia et Wyatt (ou encore Wyatt qui kidnappe Mia). Ce sont des effets d'annonce particulièrement mauvais qui ne donnent pas envie de voir une quelconque suite. Ce serait un épisode à voir la semaine prochaine d'accord, mais il ne fallait pas du tout attendre la saison 2 avec impatience avec tout ce qui est fait dans ce dernier épisode.
deception-nbc.pngPeut être que les scénaristes flairaient le fait que Deception n'allait pas fonctionné, que la série allait se planter sévèrement. Du coup, ils sont allé doucement sur le cliffangher. Dans un sens ce n'est pas plus mal, mais je trouve cela aussi assez regrettable. Du côté d'Haverstock, ce personnage est devenu encore plus inintéressant que tout le reste des personnages de la série. Le pauvre John Laroquette ne parvient pas à sauver son honneur dans un amoncellement de n'importe quoi et d'ennuyeuses révélations. Le pauvre reste donc là sans pouvoir faire grand chose. Finalement, ce dernier épisode de Deception est aussi raté que le reste de la saison. C'est la preuve que je n'aurais jamais dû m'engager sur une pente aussi savonneuse. J'aurais dû m'en rendre compte mais je n'y suis malheureusement pas parvenu du coup... forcément que je me demande encore le pourquoi du comment. Reste peut être quelques bons éléments dans le casting comme Tate Donovan qui le pauvre s'est fait malmené ou encore le personnage de Mia. Et puis Julian aussi qui n'était pas désagréable mais qui n'est devenu intéressant que très tard avant de disparaitre.

Note : 3/10. En bref, une série pleine d'occasion manquée qui joue sur des effets d'annonce sans intérêt et sans aucune passion. Raté.

Commenter cet article