Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Deception. Saison 1. Episode 8. Stay with Me.

1 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-01-19h20m33s36.png

 

Deception // Saison 1. Episode 8. Stay with Me.


J'ai adoré l'introduction de cet épisode. Pas du tout le reste. En effet, l'introduction de l'épisode était passionnante et réalisée de façon intelligente. Ce coup de piano, Edward faisant des révélations à la presse sur les essais cliniques de Lyritrol, et son père Robert s'étouffant avec son baba au rhum. Une belle séquence qui ne reflète malheureusement pas la suite de l'épisode (que j'ai trouvé particulièrement ridicule). Deception peine vraiment à décoller. Si j'avais bon espoir quant au reste des épisodes de la série avec quelques bonnes idées développée précédemment, l'épisode précédent était tout simplement ennuyeux et ronronnant. Je ne sais pas comment Deception veut évoluer mais ce n'est pas comme moi je le souhaite en tout cas. Par ailleurs, outre ces révélations qui font une partie de l'épisode et surtout qui permettent de relancer l'intérêt autour de la relation entre Edward et son père, nous avons également quelques bonnes idées ici et là, notamment avec Julian qui tente de découvrir la vérité sur les essais cliniques en se rendant en Thailande.

Julian est lui aussi un bon personnage mais je trouve que les scénaristes ne savent pas vraiment quoi faire ou alors ils ne font qu'étirer les intrigues comme un chewing-gum sauf qu'il est impossible de rendre la série trop élastique. C'est là tout le problème de "Stay with Me" finalement. Il y a un enchainement de choses et d'autre. Notamment Haverstock, le père de Mia, qui va lui confier qu'il a besoin d'un don de moelle osseuse car il est en train de mourir de leucémie. John Laroquette était encore plus ridicule dans cet épisode que dans le précédent. J'ai du mal à cerner où veut réellement en venir Deception avec cette relation qui ne semble pas avoir de but réel. Mia est un bon personnage elle aussi, mais elle se retrouve engoncée dans une intrigue sans queue ni tête et surtout qui n'a rien de passionnant. Moi j'aurais tellement voulu qu'elle participe à l'enquête de Joanna sur la mort de sa mère, Vivian mais elle semble presque s'en moquer.
vlcsnap-2013-03-01-19h19m52s136.pngDe son côté, Joanna se retrouve elle aussi coincée dans des intrigues à la mord moi le noeud. C'est dommage car c'est elle qui est sur l'enquête de la mort de VIvian et sans elle, cette histoire ne semble pas avancer d'un kopeck. De plus, j'ai du mal à voir le pourquoi du comment elle ne semble presque rien faire de ses journées mis à part parler des états d'âme des Bowers. Le triangle amoureux avec Julian et Will se poursuit lui aussi alors que Will ne fait que décevoir sa dulcinée. On peut comprendre que la vie d'un agent du FBI est compliquée mais pour le coup, il aurait tout de même pu passer un peu plus de temps avec Joanna. Je trouve quand même qu'il n'a pas de toupet. Et en plus de cela, il s'est même présenté à Robert alors maintenant, si elle veut le voir elle va devoir faire constamment attention. Et le retour de Robert à la fin de l'épisode ne laisse rien espérer de bon pour elle. Finalement, ce nouvel épisode de Deception était particulièrement niais ou inutile. C'est au choix. Et ce malgré une bonne et belle introduction…

Note : 3.5/10. En bref, Dirty Sexy Money me manque...

Commenter cet article