Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Defiance. Saison 2. Episode 3. The Cord and The Ax.

4 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-04-12h39m24s74.jpg

 

Defiance // Saison 2. Episode 3. The Cord and The Ax.


L’an dernier, Defiance n’était pas nécessairement une bonne série. Disons que tous les épisodes pris ensemble c’était sympathique mais j’avais trouvé dommage que la série plonge dans le problème de la série qui veut toucher un large public sur plusieurs épisodes et qui fait donc du stand-alone ennuyeux. Il y a pourtant de bonnes idées dans cette série et un univers particulièrement riche mais l’on ne peut pas dire que la série ait su comment faire évoluer le tout de façon efficace. « The Cord and The Ax » était donc un épisode à la fois bon et un peu décevant. Le souci c’est que j’aurais tellement aimé que la série aille un peu plus loin et qu’elle se donne un vrai coup de pied. Sauf que apparemment ce n’est pas le but. A commencer par l’histoire d’Irisa. Que cela soit autour de ses vraies origines ou encore de tous les mystères qui entoure le personnage. J’aime bien ce que Defiance fait avec le personnage pour le moment. Bien que pour le moment je commence aussi à me demander si finalement la série ne prend peut-être pas un peu trop son temps pour nous donner des réponses. L’épisode était efficace d’un point de vue narratif mais il ne nous révèle pas grand chose et c’est le plus gros problème de la série qui risque de faire rapidement fuir les téléspectateurs.

Si je compte rester fidèle, je pense que des gens n’auront pas ma patience et vont abandonner la série lâchement, simplement car le personnage d’Irisa fait de la rétention d’information et plus le temps passe et plus l’on a l’impression que c’est interminable. L’autre problème c’est que Irisa ne semble même pas savoir elle même ce qui lui arrive. Du coup, Defiance semble s’engouffrer dans un gros souci de mécanique narrative qui ne me plait guère. Nolan ne sert donc à côté pas à grand chose, cherchant des réponses qui ne sont pas faciles (ou impossibles) à trouver. Forcément, il y a des trucs qui à côté fonctionnent bien. Comme tout ce qui se passe chez les Tarr par exemple. J’ai toujours aimé cette famille car c’est la seule famille qui nous permet de voir d’autres choses dans Defiance. Après tout, il n’y a pas d’autres familles de créatures étranges que l’on peut suivre dans cette série. Du coup, les problèmes de famille des Tarr sont passionnants et malgré les faiblesses du début de la saison autour de toute cette histoire. La relation entre Datak et sa femme reste encore très flou, notamment car l’on ne sait pas vraiment quoi attendre de la suite. Il y a un côté pervers chez la femme de Datak qui me plait, notamment car ce dernier va prendre conscience qu’il a été trahi pour sa propre famille.
vlcsnap-2014-07-04-12h36m39s215.jpgLa culture de ces créatures, les Castithans, aurait demandé à être un peu mieux traitée par la série mais peu importe, le spectacle reste cependant bel et bien là et le téléspectateur passe donc encore un bon moment. A côté, on a donc Alak, un personnage qui ne sert pas à grand chose et qui malheureusement n’apporte rien dans cette quête de pouvoir. Enfin il y a Amanda. Cette dernière est au trente-sixième dessous. La pauvre, elle méritait bien mieux que cette infamie tout de même. C’est en tout cas comme ça que j’ai pu le ressentir. Mais peu importe, le spectacle reste intéressant puisque Amanda pensait qu’avec le retour de Nolan, tout allait rentrer dans l’ordre mais ce n’est pas aussi simple que ça. Bien au contraire, tout est même bien plus compliqué. Finalement, ce nouvel épisode de Defiance nous prouve que finalement la série reste une vraie déception. Malgré tout le potentiel et le fait qu’il y a encore des tas de choses à raconter, on se rend rapidement compte que finalement Defiance est peut-être l’une des séries les plus ambitieuse et décevante à la fois qui soit actuellement diffusée. Ce qui est étrange tout de même mais tant que Defiance fera de la rétention d’informations on risque de s’ennuyer sévèrement.

Note : 5.5/10. En bref, toujours décevant malgré le potentiel.

Commenter cet article