Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Defiance. Saison 2. Episode 7. If You Could See Her Through...

2 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-08-02-12h37m49s28.jpg

 

Defiance // Saison 2. Episode 7. If You Could See Her Through My Eyes.


Cet épisode parle énormément des diverses cultures de Defiance quand habituellement la série génère des intrigues génériques et pas toujours très passionnantes. Je suis assez heureux de voir que la série va dans cette direction, nous offrant un spectacle assez intelligent et surtout intéressant. Pour une fois que je ne me suis pas du tout ennuyé devant un épisode de Defiance, c’est bel et bien qu’il s’est passé quelque chose tout de même. Pourtant, cet épisode était complexe à mettre en oeuvre dans le sens où une fois de plus il va dans tous les sens en suivant plusieurs intrigues de toutes parts. Mais c’est aussi une série qui cherche donc à nous permettre de plonger un peu plus dans la culture de certaines créatures de la série et c’est au fond tout ce que j’avais envie de voir. J’ai beaucoup aimé l’histoire d’Alak et Christy alors que le premier découvre que sa femme fréquent le Janus Club habillée comme une Castithan alors que justement, ce qui faisait plaisir à Alak c’est le fait que Christy ne soit pas une Castithan. La série cherche donc à établir une vraie conversation sur le sujet et le tout fonctionne terriblement bien. Mais je comprends aussi le problème de Christy qui à la maison ne se sent pas chez elle.

Après tout c’est vrai, ce n’est pas une Castithan mais justement n’est-ce pas le plus important pour Alak ? Je me demande comment cette relation va évoluer entre les deux personnages mais vu la fin de l’épisode, je suppose que cela va aller de mal en pis. Mais peu importe car la confrontation fonctionne et les idées sont intelligentes. Ce que j’aimerais bien cependant voir c’est où est-ce que tout cela peut réellement nous emmener maintenant. Surtout que la relation entre Alak et Christy a réellement du potentiel pour exploser et donc devenir cette relation malheureuse qui n’aurait peut-être pas dû se faire, ou l’histoire des amants maudits au fond. Car c’est plus ou moins ce que je ressens. Par ailleurs nous avons Viceroy qui offre la possibilité à Amanda de devenir à nouveau la Maire de Defiance. C’est quelque chose que je n’ai pas forcément envie de voir arriver. Disons que Amanda ne peut plus redevenir une Maire à mes yeux car si j’étais elle je n’aurais certainement pas envie de leader à nouveau une ville comme celle-ci qui m’a éjecté comme si de rien n’était du jour au lendemain. Mais cet épisode était bon et ce peu importe les choix de certains personnages.
vlcsnap-2014-08-02-12h38m28s165.jpgTout ce qui se déroule avec les Tarr me plaît mais pas seulement ça. Il y a aussi toute l’histoire de Datak qui cherche la vengeance. Je dois avouer que j’aime bien le ton ultra sarcastique de Dr Yewll. Cette dernière est certainement la créature la plus amusante de l’univers de Defiance (« There are two types of friends in this world. The kind that helps you hide a dead whore, and me. »). Et puis il y a Nolan qui découvre les capacités d’Irisa alors que cette dernière lui avait caché. Pourquoi ? Je ne sais pas trop mais c’est peut-être une autre des bonnes idées de la saison dans le sens où l’on est certainement en train de comprendre pourquoi Irisa est autant recherchée. Finalement, cet épisode de Defiance fonctionne une fois de plus afin de nous parler de la culture des Castithan mais aussi de celle d’Irisa ou encore de la ville en elle-même. Il y a tellement de bons personnages mais souvent de très mauvaises intrigues. De voir le tout prendre une forme beaucoup plus efficace et intelligente cette semaine permet de voir du potentiel ailleurs et je dois avouer que j’aimerais énormément que cela se voit à l’écran. Car c’est bête de gâcher le potentiel d’une série comme celle-ci.

Note : 8/10. En bref, un solide épisode de Defiance.

Commenter cet article