Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Desperate Housewives. Saison 7. Episode 11.

3 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

vlcsnap-2011-01-03-13h43m45s130.png

 

Desperate Housewives // Saison 7. Episode 11. Assassins.


Autant vous prévenir tout de suite, je suis de mauvais poil et donc d'humeur à dire du mal de Desperate Housewives. Ca tombe à pic, l'épisode était mauvais comme les pieds de Susan. Entre un jeu de certaines actrices qui me laisse dubitatif ou encore des intrigues bouche trou en attendant patiemment la fin de l'épisode, je trouve qu'on se fou un peu de notre gueule quand on voit que l'épisode précédent était tout simplement génial. Dur de retomber sur les pieds, les pieds, oui, ce avec quoi l'épisode a été écrit.

vlcsnap-2011-01-03-13h10m51s114.pngTout d'abord Susan. Mon Dieu qu'est ce qui est encore arrivé à ma Susan adorée. Elle a maintenant des problèmes de reins et va devoir subir des dialyses en attendant une transplantation et donc un donneur. Désolé mais ça passe pas. C'est quoi cette mascarade sérieusement, on prend le téléspectateur pour un pigeon ou quoi. La scène de la crise de Susan à la fin de l'épisode était mal joué, et vraiment j'ai une sainte horreur des acteurs que j'aime bien voir jouer la comédie mais qui se plante dans le drama. Susan est fait malheureusement parti.


Il faut dire que le retour de son abruti de mari y est pour beaucoup. Barbe d'une semaine sur les joues, il a bien compris qu'il devait être méchant et qu'on n'aurait pas cru à la possibilité qu'il est tiré sur Paul si on avait pas vu cet amas de barbe sur son visage. Il faut dire qu'aussi en Alaska il n'y a pas de rasoir. Bref, Mike reste un allié de Felicia Tillman en secret de tous, pas très étonnant je dirais mais cela pourrait au moins rendre Mike un peu moins pâte à modeler et puis comme on l'aimait (ou pas) dans la saison 1, moins chique molle quoi, abruti par un mariage avec une fofolle.

vlcsnap-2011-01-03-13h14m42s123.pngBree n'est pas là pour sauver le compte car même si elle nous prouve qu'elle n'a plus de tocs à la fin de l'épisode, ce qui d'un certain côté me choque car ce qui fait justement la fantaisie du personnage c'est qu'elle est coincée comme une serrure de cloître. Et le retour d'Orlon, quelle mauvaise idée, surtout qu'il est là non pas pour être drôle, juste là pour reconquérir Bree. Mais où est le Orson de la saison 3, celui qui était impertinent et vilain, et même mauvais chrétien. Il n'est plus là, disparu, évaporé tel les effluve d'alcool de la maison de Bree en mode post-ménagère.


Ainsi, seule la scène du dîner et le face à face très alimentaire de Keith et Orson était intéressant et j'avoue m'être bien marrer mais voilà quoi, rien d'intéressant. C'est creux comme la peau d'orange de la Marcia Cross (qui pourrait donner des cauchemars même à un raton laveur). Il n'y a plus rien à sauver dans cette ancienne maison du ménage, devenue maison hantée par le morceau de saucisse vigoureux qui pend au degré milieu du corps de Keith.

vlcsnap-2011-01-03-13h46m54s230.pngMais Lynette et Renée ne vont pas sauver l'épisode. Hélas. J'y ai cru… deux secondes. Ce fût enfin l'épisode où Renée dévoile sa relation sexuelle d'une nuit avec Tom, 20 ans plus tôt. Pas de combat de coq, juste une petite discussion Tom-Lynette comme une tomate discuterait avec une pomme. Ainsi, cette intrigue de ménagère ménopausée (ah non, c'est vrai que c'est Bree qui subit cette période là) me déflore pas le coquelicot. Va falloir donner un peu d'entrain. Pourquoi pas Renée qui voulait tester l'hélice de Tom, réputée si grande… (selon les dires de Lynette). Bref, potence à cette intrigue, ayez pitié de nous.


Il reste qui ? Ah oui, j'allais oublié Gaby. Je l'aime bien ma Gaby mais son intrigue avec sa Juanita qui fait la moue parce que maman aime plus Grace qu'elle, c'est un peu "déjà vu". Pourtant, ç'a n'a jamais été abordé mais c'est fait d'une façon tellement prolifique à la prévision météorologique de la journée que je me méfies même plus de ce que Marc Cherry pourrait nous sortir de la transpiration de son auguste fessier. Pour autant je ne déteste pas, il y a quelque chose de sympa dans cette intrigue, heureusement que Gaby est là pour venir à la rescousse de ses consoeurs.

vlcsnap-2011-01-03-13h18m48s28.png

Il reste peut être Paul Young mais il n'offre rien de bien intéressant dans l'épisode. Je vais donc rester muet, et ne pas parler du cliffangher tant attendu de la fin de cet épisode, digne d'un des meilleurs épisodes des Feux de l'Amour. Paul apprend que sa belle mère est... Felicia quoi. Au final, voilà un épisode de Desperate Housewives décevant. Je m'apprête à en faire le pire épisode de la saison. J'ai le droit hein ? J'ai le droit ? Moi qui d'habitude dit tant de bien de Desperate Housewives, là c'est poussé mémé dans les orties, des orties aussi urticantes qu'un âne mal rincé.

Note : 3/10. En bref, seul quelques petits trucs arrivent à sauver quelques meubles mais l'iceberg a quand même emporté le navire. L'épisode portait bien son nom : Assassins !

Commenter cet article

Robin Jcqrlce 05/01/2011 16:39



Même si mon opinion n'est pas la même suivant les storylines, je suis d'accord avec toi pour dire qu'excepté quelques scénettes sympas, l'épisode n'est pas aussi solide que le précédent
! Chose que J'ai d'ailleurs répétée dans ma propre review ! ;)



cocalightburger 04/01/2011 23:50



Ah je ne suis pas tout seul! lol


Je commencais a douter quand toutes les filles autour de moi m'ont dit qu'elles avaient pleure...gros LOL. On sent bien qu'ils veulent tirer les larmes "desperate-ly"


Cet episode est pire que decevant! Le retour d'Orson est incomprehensible et surtout inutile...et la relation de bree avec le ptit jeunot est bof..


La dyalise de Susan est risible (meme si je sais que c'est pas facile comme intervention et que ca handicape le quotidien mais bon son quotidien a elle est pas bien rempli et je trouve qu'elle
s'en sort bien pour s'etre fait pietiner par des centaines de personnes..),


la reaction de Gaby envers Grace est exageree pour le temps qu'elle l'a frequentee et puis offrir une poupee a sa fille pour se faire pardonner de pas etre la mere biologique,,,leger!


Lynette et Renee...mouais a la limite j'attends de voir ce que ca donne.


Paul comme tu dis y a rien a dire.De toute maniere j'ai jamais aime ce personnage, pas assez charismatique. et la les feux de l'amour est exactement le terme que j'aurais employe!!


Bref jusque la decu,mais bon ils vont peut etre nous surprendre ce sont les maitres dans ce domaine!


 


 



piouy 03/01/2011 16:18



Et ben! Cela n'a pas l'air de voler bien haut ^^ Il faut dire que les scénaristes se sont épuisés avec l'épisode précédent. Espérons que le retour d'anciens personnages sera bénéfique...



jonath666 03/01/2011 15:33



Bon et bien pour une fois on va être d'accord tous les 2 mon cher Romain .


-Gaby : J'ai aimé son intrigue au début de l'épisode jusqu'à ce qu'elle s'achète une poupée à l'effigie de sa fille biologique !! 


-Lynette : C'était plutôt pas mal mais alors la révélation et la discussion avec tom : niveau - 50 au-dessous de la mer 


 


-Suzanne : Ah ma Suzanne , je crois bien que Marc Cherry ne sait plus trop quoi faire de toi ma pauvre . Strip-teaseuse sur internet , nourrice de mioche pour finir en dialyse ensuite , le tout
en 11 épisodes ! Il te reste encore le double , courage , je me demande dans quel état tu vas finir la saison toi .


En tout cas la scène du malaise de Suzanne suivit de la pub ça devait peut-être donner quelquechose mais sans la pub ça fait bizarre .


Hop en 1 seconde on passe d'une Suzanne en pleine crise d'épilepsie à une Suzanne trankilos entrain de discuter avec ses potes sur son lit d"hôpital .


Il me manque quelqu'un là non ?


Ah oui Bree , 2 boulets pour le prix d'un cette semaine avec combat de petits pois à la petite cuillère à la clef (NB :  tout le budget ayant été englouti dans l'épisode précédent ) .


Sinon on sait que Brian Austin Green va aller travailler sur une autre série , alors pourquoi devrait-on encore se taper son personnage ?


 


C'est pénible toutes ces annonces de castings et de débauchage d'acteurs avant l'heure . ça m'a fait pareil avec Ally Walker dans SoA , c'est chiant . Et là encore plus du fait qu'on se tape un
vrai boulet qui n'a aucun avenir dans la série ! 


Quant à Paul Young , mais trouvez lui une intrigue de vrai méchant ! Là on dirait un J.R light playmobil en roue libre .


D'habitude DH ça vole au ras des pâquerettes , là on s'enfonce clairement dans le purin . Plus rien à dire , plus rien à raconter , les intrigues du début de saison sont encore encore plus
mauvaises .


Quant au tireur qui a tiré sur Paul , je pense que Marc Cherry n'a tout simplement pas retenu la leçon de la superbe intrigue de l'étrangleur de l'année dernière .