Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Desperate Housewives. Saison 7. Episode 7.

8 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

b0deb56397d95513463fc9daf70dded2.jpg

 

Desperate Housewives // Saison 7. Episode 7. A Humiliating Business.


Voici le meilleur épisode de la saison. 7 c'est le chiffre de la chance, saison 7, épisode 7, ça ne pouvait qu'être bien. Desperate Housewives était bonne, oui, bonne, comme de la bonne chair fraîche (je ne parle donc pas des ovules défraîchie de Bree, en pleine crise de la ménopause). Derrière cet épisode, des tonnes de petites phrases drôles étaient présentes. Cela n'était pas arrivé depuis... un éternité que je n'oserais compter. Alors voilà, entre ménopause, un gay draguant un hétéro, une nounou par comme les autres, des plans secrets dévoilés (ou pas)... l'épisode servait donc son très bon cru. Pour une fois... on ne va pas s'en plaindre. Non, non, ce n'est pas mon genre.
"I'm not old enought to have a friend on menopause". Quand Gaby a sortie ça à Bree, je ne pouvais m'arrêter de m'esclaffer. Non mais sérieusement, Bree est en pleine ménopause. Quand elle a ses bouffées de chaleur, je ne pouvais que suivre. Le pire ? La gynéco qu'elle va voir c'est la mère de Keith sauf que personne des deux ne sait qui est qui. Bref, quand elle va rencontrer les parents de Keith on va avoir drôle à de bons moments. Moi qui me moquait totalement de cette intrigue, limite unijambiste mais là, on tombe dans quelque chose de potable. Ca frise la crise de foie à certains moments mais qu'importe. Ca reste mangeable. Sauf peut être les effets capillaires de John Schneider qui change de coiffure comme Bree de mari.

c3f024925033f968713a2dc8e8a0a9b9.jpgPour ce qui est de Gaby, Carlos et Bob c'était vraiment très drôle. De toute façon, Carlos et Gaby sont si drôle ensemble que je les adorent. Dans ce nouvel épisode, Gaby a peur que son Carlos chéri vire sa cuti et devienne... gay. La Gaby toute paniqué va voir Lee. C'était bien drôle car ce couple gay (Bob et Lee) j'ai appris à les apprécier. Ils sont marrants tous les deux et le fait qu'ils se remettent ensemble (enfin, je suppose) me réjouie vraiment. Mais voilà quoi, quand on sait que Bob a un coup de foudre sur Carlos, je ne pouvais qu'en rire.
A côté c'est Lynette et Vanessa qui se mettent à deux pour créer une société de décoration d'intérieur. Susan toute guillerette croit qu'elle est engagée pour faire du design d'intérieur. Mais non... Même si elle est venue en tailleur (ça m'a rappelé l'époque Loïs et Clark moi, toute mon enfance quoi), elle ne sera que simple nounou pour le ptit nouveau Scavo afin que Lynette puisse retravaillée. Ouais, c'est sympa. C'est sûrement l'intrigue la plus faible de l'épisode mais elle se suit sans grand problème quand on va que à côté, tout le monde s'excite. Le meilleur moment de Susan c'est quand elle est à la caisse de ce supermarché. J'étais hilare tout du long. "You want to donate a dollar for poor people ?"

d731946df257e4313e45305bc2fbb9d9.jpgJe terminerais donc sur l'intrigue de Paul. Même si le cliffangher final est intéressant, on pouvait s'en douter que Felicia était la mère de la femme de Paul, Beth Young. Enfin voilà quoi. Elle sait maintenant ce qu'il prépare et ça a l'air bien méchant, bien terrible. Même pas peur. Paul est génial comme personnage. Mark Moses lui donne une certaine dimension de cinglé qui donne envie de voir la suite. Au final, c'est donc le meilleur épisode de la saison. On a droit à des intrigues maîtrisées. Reste le problème de Lynette qui change d'intrigue comme de chemise cette saison, on oublie la mère de Tom, etc.. Je ne suis pas vraiment d'accord mais le reste est intéressant.

Note : 8/10. En bref, car oui, Desperate Housewives comme ça, c'est un orgasme !

Quelques quotes au hasard...
Karen "And just for the record, I love football, studios are damn funny, and I've never asked a man to stop."
Lee "His name in college was flipper and it was not because of it's daulphin tatoo".
Lynette "What's your secret ? Whisky ? I'm not judging, just asking"
Bob "You want to talk about Lee spent a summer stalking Ryan Secrest"

Commenter cet article

thomasWH 01/03/2011 17:48



Bon je vais encore te décevoir mais je n'ai pas vraiment apprecier cet épisode.


 


Oui, il y a des passages plutot drole mais Desperate n'est pas que cela! Enfin, c'est ce qu'elle est devenu. 


Les intrigues sont faibles quant elles ne sont pas ridicules. Bree n'est plus,Lynette n'est plus, tandis que Gaby reste Gaby, chercher l'erreur. Susan est ridicule, Renée ne sert à rien
et Paul n'a plus aucune crédibilité! Franchement, tu ne te met pas en couple si tu prévoit un carnage! C'est logique!..


 


Bref, Desperate reste Desperate, heureusement certaines répliques acidule cet épisode si fade, dans le fond.



Robin Jcqrlce 11/11/2010 00:01



Merci à toi, pour ton commentaire encourageant ! :)



delromainzika 10/11/2010 23:47



Tout d'abord merci et de deux, ce sera avec grand plaisir. Je vais même t'ajouter dans mes liens tiens ! ;-)



Robin Jcqrlce 10/11/2010 23:43



Je suis depuis maintenant un an toutes tes reviews sur Desperate Housewives ! J'ai décidé aujourd'hui de publier les miennes. Je serais ravi que tu puisse me donner ton avis. Merci d'avance,
Robin.


http://mydesperatewives.canalblog.com/



delromainzika 10/11/2010 13:32



Lol. Ah merde alors ! Tu dois donc être en accord avec la critique de Lulla. Mais voilà, je sais pas, il y avait quelque chose dans cet épisode qui était excellent je trouve. En tout cas, perso
j'ai bien aimé. J'avais aussi apprécié l'épisode précédent mais un peu moins que celui ci.