Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Desperate Housewives. Saison 8. Episode 14.

20 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

Desperate-Housewives-Get-Out-of-My-Life-Season-8-Episode-14.jpg

 

Desperate Housewives // Saison 8. Episode 14. Get Out of My Life.


L’épisode de la semaine dernière était très bizarre et effectivement, je n’étais pas sûr d’avoir vraiment aimé. Mais cette semaine si. J’ai adoré. Car finalement, après nous avoir bien embrouillé l’esprit et notamment le mien, on découvre que Orson est bien le maître chanteur. Qui mieux que Orson pouvait l’être de toute façon et au moins, la série prend des risques, et ne choisit pas Ben. Orson c’était la supposition logique puisque c’est Bree qui recevait les lettres et pas Gaby par exemple. Dans cet épisode, on enchaîne avec proprement l’histoire autour du retour d’Orson. Bree va passer à la confession et dire à Orson ce qu’elle a fait (être complice d’un meurtre), mais Orson est bien plus bizarre qu’habituellement notamment quand il va renvoyer les 3 amies de Bree chez elle, soit-disant qu’elle ne veut pas les voir, puis que Orson – ayant grasseusement hérité d’une tante – veut emmener Bree dans une maison éloignée de Wysteria Lane avec un plan qui semble diabolique en tête. Orson se révèle aux téléspectateurs également. Il a appris à conduire et a vu beaucoup de choses. Le fait qu’il remplace la voix de Mary Alice en off à un moment m’a terriblement plu. J’adore ce que Desperate Housewives fait dans cet épisode.

 

Mais Orson est un personnage toujours ambigu finalement. Il a toujours su faire en sorte qu’il soit dans les petits papiers de Bree. On ne sait pas ce qu’est ce plan diabolique mais il semble prêt à se venger du fait que Bree l’ait laissé tomber comme une chaussette il y a de ça un peu plus d’un an. Et j’ai hâte. Vraiment. Car au fond, Orson est un des personnages que j’ai le plus apprécié dans cette série avant que Marc Cherry n’en fasse un nougat mou comme une chique. Par contre, le coup du « on déplacement le cours en pleine rue éclairée et par la porte d’entrée » c’était gros comme une maison pour les housewives. Elle est un peu (beaucoup ?) débiles dans leur tête. Et puis comme si elles ne pouvaient pas voir la voiture d’Orson dans les bois, si éclairés en plus… Malgré ces facilités qui ont toujours fait le succès de Desperate Housewives on ne peut pas lui en vouloir. Pendant ce temps, on découvre qui est le père du bébé de Julie et surtout on découvre qu’elle ne le lui avait pas avoué. Le père c’est Porter… Scavo. Oui, et alors que Susan est toute excitée à l’idée d’avoir une petite fille partagée avec Lynette, pour cette dernière c’est la bérézina…

Desperate-Housewives-Get-Out-of-My-Life-Season-8-E-copie-1.jpg

J’ai adoré le duo que forment Susan et Lynette. Porter veut élever ce bébé, et pas Julie. Julie est décidée à l’abandonner. Susan était très fun dans l’épisode, et les micros ondes lesbiennes qui se développent lors de l’aveu étaient un tantinet rigolotes mais aussi très efficaces. Même si l’intrigue s’engouffre très rapidement dans le grand n’importe quoi, c’était plutôt fun. Sans parler du retour des jumeaux Scavo. Même si je les ai toujours détestés, c’est sympa de revoir les vieux personnages de la série. Par ailleurs, Karen vire Roy de chez elle. Alors que leur amour était inconditionnel, il se retrouve à la rue comme une vieille chaussette. C’est Gaby qui va récupérer Roy alors que ce dernier fixait le gazon au parc du coin ses valises sur le banc… quémandant de l’aide. C’est sympa. Gaby va y voir une aide : Roy va pouvoir faire peur à ses filles qui n’obéissent plus quand Carlos n’est pas là (problème redondant depuis le début finalement). Sauf que Carlos voudrait bien comprendre pourquoi Karen s’est séparée de Roy. Et nous avons la réponse à la fin de l’épisode. Le cancer de Karen est revenu et s’est métastasé et a maintenant atteint son cerveau. Elle s’est séparée de lui pour lui éviter la souffrance de voir une autre femme de sa vie mourir sous ses yeux.

 

La révélation était très touchante et je sens que l’on va avoir droit à une Karen au bord du gouffre tentant de cacher les apparences. Pendant ce temps, Mike surprend Ben entrain de saboter son projet afin de faire une fraude aux assurances et par la même occasion… rembourser la mauvaise fréquentation. Sauf qu’il va avoir un semblant de crise cardiaque qui va l’amener à l’hôpital. Renee va se charger de rembourser la dette de Ben, mais le souci c’est que les menaces semblent se faire ressentir pour elle. Les trucs du genre « vous étiez mariée à une star du baseball qui vous trompais donc vous avez gagné un paquet d’argent » ou « je sais où vous habitez maintenant », … On en a pas fini je sens. Bref, au final, ce nouvel épisode de Desperate Housewives était très sympathique à suivre avec des intrigues cools qui ne se prennent pas la tête et une avancée dans l’intrigue de la saison. C’est vrai que cela ne fait pas trop « fin de série » mais finalement, je ne demande pas à Desperate Housewives d’être exceptionnelle, juste de rester soit même. Quand Marc Cherry veut faire dans l’exceptionnel, on sait ce que ça donne…

 

Note : 7/10. En bref, Desperate Housewives revient à un bon niveau cette semaine. C’est appréciable.

Commenter cet article

marissa 22/02/2012 11:46


Il faut VRAIMENT que j'arrête de lire des spoilers ! Du coup, je savais ce que cachait Orson et qui était le père du bébé de Julie.. 


Aucune surprise, était-ce à cause de ça que je me suis presque ennuyée?


J'adore DH, ce qui me plaît le plus c'est la capacité de cette série à faire passer du rire aux larmes en moins de deux secondes. Grosso modo cette dernière saison remplissait plutôt ses
promesses.


Mais j'avoue que depuis la fin de la storyline Alejandro, on s'ennuie, (Carlos / Tom...revenez!!) et surtout je me demande bien comment, en seulement quelques épisodes, ils vont nous faire une
fin de série satisfaisante..Mais bon, je fais comfiance à Marc Cherry...

julien 20/02/2012 21:44


effectivement ca ne fait pas trop fin de série, j'attendais une introspection des personnages, des révélations fortes, des retournements inattendues pour cette fin de saison mais rien!


pauvre gabi, combien d’épisodes ont traité son problème d’éducation avec ces grosses gamines? rien d'autre à dire?


susan et lynette cabotinent, parfois c'est réussit et à d'autre moment elles ressemblent à des cinglés peu attachantes.


bree et son pétard mouillé! orson a fait le coup, les bras m'en tombent, je ne suis pas surpris par un aboutissement aussi mauvais, c'est typique de la serie de décevoir!


les grosses ficelles quand meme, orson qui tombe par hasard sur les filles dans les bois!lol indéfendable cette écriture d'auteurs ratés!


tout ca a le mérite d’éveiller ma curiosité comment mais comment ils vont réussir now a combler les derniers épisodes?  ça sent une nouvelle mort!


Karen est mourante, bah je m'en fiche un peu, on ne la voyait plus du tout de toute façon alors, la faute aux auteurs qui lâchent complétement les personnages secondaires et qui s'attendent à
nous bouleverser en les supprimant!


bref c’était mieux que la semaine dernière mais devra faire mieux!!


ou est mary alice bon sang?