Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Desperate Housewives. Saison 8. Episode 2.

3 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

vlcsnap-2011-10-03-11h54m43s211.png

 

Desperate Housewives // Saison 8. Episode 2. Making the Connection.


Le premier épisode de la saison, c'était sûrement le plus facile à écrire, il était d'une part très repris de la première saison de la série, mais surtout il était écrit dans l'excitation du moment de la fin de la série. Ce second épisode était tout aussi bon finalement, car malgré quelques ficelles, l'histoire se laisse regarder sans aucun problème, comme si Desperate Housewives s'était faite liftée et qu'elle paraissait 8 ans plus jeune. Et si cette saison était celle qu'il nous fallait à tous pour terminer la série ? Finalement, je dirais non, car si elle est excellente, forcément j'en voudrais plus de cette essence agréable. Mais il faut savoir dire non également, faire des compromis comme dit Mary Alice à la fin de cet épisode. Et justement, le parallèle avec Mary Alice tombe donc sous le sens quand Bree reçoit une note avec le fameux message, exactement le même (même typologie d'écriture, …). Cela permet de retrouver Paul Young. On avait affaire à un vrai thriller, Bree qui va voir Paul en prison pour tenter de découvrir qui à part Mary Alice, les filles, Paul et Martha Hubbert. La fin de l'épisode est jouissive, puisque Bree découvre que son Chuck Vance de marathonien au lit savait lui aussi pour ce fameux mot et cela ne m'étonnerait pas qu'il sache pour le meurtre maintenant.
vlcsnap-2011-10-03-11h24m20s152.pngCela pimente en tout cas l'histoire puisque finalement, Bree va se retrouver coincée avec lui. Peut être pour pas longtemps. On verra bien par la suite ce que les 4 amies vont trouvées pour réduire ce maître chanteur en cendre. Pendant ce temps, Susan tente de se faire arrêter par tous les moyens afin de s'infliger à elle même la peine d'être complice d'un meurtre. Et à l'instar de l'épisode précédent, toutes les scènes (ou presque) avec elles sont assez cocasses et drôles. Le face à face avec le policier est ma scène préférée, peut être avec le coup des cookies qui ont une semaine. En tout cas, Desperate Housewives arrive à être hilarante avec cette histoire, et cela ne m'étonne pas de retrouver une Susan aussi drôle quand on sait que dans le première saison elle était une des raisons de mes diverses fou rires. Et malgré la petite rédemption de la fin, où elle va se calmer et comprendre un peu ce que c'est que de se faire du mal, j'ai dans l'espoir qu'elle aille vraiment loin. Et dire que l'an dernier elle a faillie être accusée d'avoir voulu tuer des enfants avec des cookies.

"Gabrielle Solis is asking us for sexy tips" - "Yeah, I know, it's the apocalypse"

Gabrielle a un problème : Carlos a des problèmes pour activer son chapiteau. La confidence faite à ses amies est très bien écrite. La scène est juste jouissive, surtout quand on apprend que Susan et Mike aiment faire l'amour en public, on en découvre des choses sur ces filles quand même des fois. J'ai l'impression que c'est Marc Cherry qui s'amuse avec Susan et voir jusqu'où elle peut aller. Rien que l'an dernier le coup de la soubrette c'était quand même gratiné, mais là… Bref, Bree aussi apporte son lot de trucs funs avec Orson. Mais c'est une autre histoire, surtout quand elle dit aimer se faire crier dessus. Miam ! Gabrielle va alors faire appelle à une strip-teaseuse du Double D (je me souviens de ce club dans la saison 6, celui dont avait hérité Susan) pour lui apprendre quelques mouvements de barre. Les scènes sont marrantes et surtout très efficaces. C'est pas du tout de l'excès, donc quand Desperate Housewives s'amuse autant avec ses personnages, c'est du plaisir partagé. En tout cas, moi j'adore comment se déroule cette histoire.
vlcsnap-2011-10-03-11h31m13s192.pngQuant à Renée, elle tente toujours de mettre la main sur Ben (Charles Mesure), le nouveau voisin. Bizarrement cette histoire me rappelle Eddie et Mike, sauf que là il n'y a aucune compétition avec Susan et que dans un sens c'est bien dommage. D'ailleurs, l'épisode va être tantôt drôle tantôt exagéré tantôt trop émotif avec eux, j'aurais rêvé mieux franchement, surtout que Ben n'est pas trop le genre de personnages que j'adore dans cette série. Reste à voir ce qu'ils ont encore dans le ventre dans cette série. Si cela vaut le coup ou non. Enfin, Lynette teste son mari. C'est pas mal, sans être non plus tonitruant. Lynette redevient parfois très vite chiante, et parfois elle est drôle et fun. Tout dépend de comment on prend l'histoire mais disons que ce n'est pas la chose la plus passionnante de la saison. Ensuite, on a donc quelques scènes entre fille, comme Bree qui annonce à Gabrielle qu'elle a eue une lettre.

Au final, je me demande bien où est ce que la saison veut bien nous amener mais c'est plutôt pas mal du tout pour le moment. Cet épisode était certes un peu moins bon que le season premiere mais l'excitation est toujours intacte, celle de retrouver une histoire digne des premières heures de la série. Par ailleurs, j'ai dans l'espoir que l'on fasse également évoluer un peu plus la relation des 4 filles et que l'on ait plus de flashbacks de Mary Alice (comme au début de cet épisode). J'aime bien le personnage qui prend soin là haut de ses amies. J'ai des idées dans ma tête qui fustigent sur le comment va se terminer la série, et si un suicide était envisageable ? Peut être, peut être pas. J'espère en tout cas qu'on aura droit à des intrigues très musclées. Il y a tellement de potentiel cette année.

Note : 8/10. En bref, drôle, fun, parfois teinté de suspense, cette saison de Desperate Housewives ne fait qu'être bonne. J'aime.

Commenter cet article

FAB-S 10/10/2011 14:12



Eh be j'ai trouvé cet épisode mieux que le premier. J'ai trouvé que dans le premier épisode, la scène où elles tombent dans la piscine était un peu too much pour moi. Puis je suis content de
retrouver la Susan des premières saisons, c'est vrai que la scène deds cookies étaient vraiment pas mal et dans l'épisode précédent, la scène de l'hamster mort était vraiment magnifique.


 


Pour Renée, j'aurais aimé qu'il la vire à la fin de la saison 7 parce que je la trouve vraiment de trop, j'aurais aimé une dernière saison qu'avec les 4 housewives, et le voisin, pour l'instant
est plus que chiant mai bon on verra l'avenir, toujours est-il que les scène de Renée m'énerve.


 


Par contre j'adore les moments entre Lynette et Tom, franchemement l'idée du divorce en dernière saison est pour la moi la meilleure idée.



menlovemen 03/10/2011 18:55



C'est bizarre, à chaque fois que Susan essaie d'enfreindre la loi, elle se retrouve face à une personne afro-américaine qui n'en a rien à faire qu'elle fasse un truc interdit. C'est un message
que nous font passer les réalisateurs ?