Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Desperate Housewives. Saison 8. Episode 20.

30 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

Aviary-google-com-Picture-1.png

 

Desperate Housewives // Saison 8. Episode 20. Lost my Power.


On est à trois semaines du grand final de Desperate Housewives et je n’ai même pas l’impression que l’on approche d’une fin de saison. Ce nouvel épisode était fun à regarder, allant pousser le vice de développer une intrigue autour d’un personnage du doux nom de Doris, incarnée par Doris Roberts, mais voilà, est-ce vraiment ce que l’on a envie de voir à quatre épisodes de la fin (oui, car il y a peu on m’a dit qu’il restait 3 épisodes sauf que c’est bien 4 étant donné qu’il y a 23 épisodes et que le final équivaut à deux épisodes). Du coup ça patine beaucoup trop. Je trouve ça dommage que la série ne semble avoir aucune envie de partir. Même moi j’aurais adoré que Desperate Housewives défie les lois du renouvellement chaque saison. Mais ce ne sera malheureusement jamais le cas. A mon grand damne. Je me fais petit à petit une raison, celle de dire au revoir à la série. Cette semaine, Gaby se trouve une nouvelle poule aux œufs d’or. C’est une vieille dame dont le mari vient de décédé, qui a hérité d’une fortune et qui ne sait pas quoi en faire, alors elle veut renouveler sa garde robe. A son âge, je ne vois pas ce qu’elle veut attirer avec de beaux vêtements (enfin, beau est un doux euphémisme).

 

Cette histoire aurait pu être drôle mais malheureusement je ne suis pas vraiment fan de Doris Roberts et je pense qu’il y avait un meilleur pouvoir humoristique à prendre Betty White à la place. Ce n’est que mon avis évidemment. Pendant ce temps, Carlos se retrouve avec des difficultés à faire fonctionner son centre de réhabilitation pour jeunes en difficulté. Il voit donc en Doris, une généreuse donatrice. Outre l’horrible goût de Gaby pour la déco, cet épisode apprend une chose (et ce n’est pas la première fois) à Carlos, c’est qu’il est un requin, peu importe ce qu’il fera dans la vie. Et ce n’est pas ce qu’il veut, bien au contraire. Il préfèrerait être quelqu’un qui fait tout pour réussir mais sans marcher sur les autres. Si Gaby est fun, cette intrigue manquait d’un truc. Je ne sais pas, cela se fait drôlement ressentir quand on sait que dans quelques épisodes on n’aura plus rien à se mettre sous la dent de nouveauté. Bree quant à elle est toujours dans la merde. Son procès arrive à grand pas et les préparations sont rudes pour elle. En effet, toutes ses conquêtes de son époque « alcoolo nymphomane » (que l’on a pu voir dans la saison) seront de retour.

doris-roberts-on-desperate-housewives_640x427.jpg

C’est tout là l’intérêt de la fin de la saison. J’ai cependant un gros problème avec l’avocat de Bree ET Bree. Cette dernière tombe amoureuse. Il y en a sacrément marre de faire de genres de choses à quelques épisodes de la fin. Le pire c’est que cela pourrait lui coûter son procès si cela venait à se savoir (un avocat ne peut pas coucher avec ses clientes quand même). Reste à voir ce que la série veut faire avec les personnages d’ici la fin de la saison, mais j’ai drôlement peur que ce soit étrange. Bree va vers quelque chose que je n’aime pas du tout en tout cas. Et le potentiel ne va pas venir de Susan. Le pire dans l’intrigue de Susan ce n’est pas tant le désintérêt total que j’ai pour les états d’âme de son fils qui balance des trucs sous les camions poubelle, mais plutôt ce désintérêt total de la part des scénaristes pour ce personnage. Donc M.J ne supporte plus d’être regardé comme un étranger à l’école parce qu’il est le seul à ne pas avoir de père (encore en vie). Il ne veut donc pas de la voiture toute moche que sa maman a fait pour lui. Outre le côté mignon du geste de la part de Susan, franchement, M.J, grandi un peu.

 

Je n’ai donc pas compris le but de cette intrigue. J’adore Susan mais là elle enchaine les trucs bien moisis. On ne peut pas dire le contraire. Quant à Lynette, avec l’aide de Penny (son sous-marin dans le couple Tom et Jane) et le boss de Tom, complote pour faire en sorte de causer des problèmes dans la relation entre Tom et Jane. J’ai trouvé cette partie de l’épisode peu passionnante. Le problème c’est que l’épisode mène l’intrigue dans une impasse. Ce que l’on attend c’est que Tom et Lynette se remettent ensemble (c’est ce qui va sûrement se passer), mais le truc c’est cette histoire avec le boss de Tom. Ce dernier est amoureux de Lynette, et voudrait bien se débarrasser du grizzli avant que Lynette ne lui ressaute dessus. Encore une intrigue douteuse, et pas franchement captivante. J’aurais préféré que l’on s’en tienne aux petites manigances et que l’on évite tout ce qui est sentimental. Enfin, Renee découvre que Ben lui cache quelque chose qui implique le procès de Bree. Sauf que voilà, Ben ne peut rien dire à Renee avant qu’ils ne soient marier (on ne peut pas témoigner contre son propre mari). J’ai le pressentiment que l’on retarde petit à petit la fin par du remplissage dégueulasse. C’est bête que les scénaristes fassent ça, uniquement pour se prémunir de tout faire éclater pendant deux heures. Même si je préfère deux excellentes heures pour terminer qu’une fin bâclée au profit d’épisodes meilleurs juste avant.

 

Note : 3/10. En bref, je me suis ennuyé, j’ai manqué quelques rires, et le côté grotesque de certaines parties de l’épisode me font me questionner sur la fin de la saison : va-t-on vers la pire catastrophe ? J'ai beau aimé Desperate Housewives jusqu'au plus profond de mon coeur, là c'était sincèrement à chier.

Commenter cet article

Vivalie 02/05/2012 18:58


Je suis tout à fait d'accord avec Juliab15, j'ai adoré cet épisode ! J'avais les larmes aux yeux pendant les moments avec MJ, et j'ai beaucoup aimé que tous les hommes de Wisteria Lane viennent
l'aider. J'adore également l'histoire de Bree et de son avocat, je suis pour une happy end pour Bree, pourquoi pas avec lui après tout ? Pour ce qui est de Lynette, on sent qu'elle va être
confrontée à ses actions, et je suis curieuse d'en voir le dénouement. Pour ce qui est de Carlos et Gaby, c'est mon seul bémol, je ne trouve pas cela bien passionnant, et la nouvelle vie de
Carlos et un peu tristoune, mais bon.


En gros, j'ai vraiment adoré cet épisode, la seule chose qui me gêne, c'est que voila on ne dirait pas qu'on est à la fin de la série, mais qu'il va y avoir une suite. Mais, il se peut aussi que
l'on installe certains éléments pour la fin, pour un prologue, et puis les derniers épisodes peuvent encore apporter leur lot de surprise et d'action, après tout, Desperate Housewives nous a
toujours monté que même en un seul épisode, tout peut bousculer !! :)

Juliab15 02/05/2012 13:34


Personnellement, j'ai adoré cet épisode du début à la fin. C'est vrai que l'on approche de la fin de la série et que le rythme ne s'accélère pas pour autant, ce qui est un peu dommage mais j'aime
beaucoup la direction que prend chaque personnage. Même si je ne devrais pas, je suis une grande fan du (futur ?) couple Bree et l'avocat. Les scènes avec MJ m'ont beaucoup touché et l'effacement
délibéré de Susan pour être aux petits soins de son fils est aussi très beau. Quant à Lynette, mon personnage préféré, sa tentative de reconquérir Tom est toujours aussi intéressante (de mon
point de vue en tout cas) et j'adore la relation qu'elle a avec sa fille Penny. Mention spéciale à Gaby qui m'a bien fait rire. Le seul petit bémol concerne Carlos qui commence sérieusement à me
fatiguer avec ses états d'âme. 


Bref pour moi c'est un quasi sans faute donc  c'est encore plus dur de se dire que c'est bientôt terminé. Cette série va beaucoup me manquer ;)

Jimmytv 30/04/2012 20:58


DH aurait presque du se finir à la saison 7 tellement cette saison est médiocre... J'ai peur pour la fin.


J'ai une théorie c'est quele nouveau mec de Lynette est l'ex mari de Jane ce qui expliquerait sa haine contre Tom...