Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 1. Episode 11. Cleaning out the Closet.

12 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-09-17h53m25s149.png

 

Devious Maids // Saison 1. Episode 11. Cleaning out the Closet.


Cet épisode de Devious Maids était l'un des plus réussi que la série ait pu nous offrir depuis ses débuts. Je sais que je n'ai pas de grandes attentes quand je regarde Devious Maids mais elle peut parfois me surprendre, dans le bon sens du terme. Et cet épisode fait partie des bonnes surprises. Dans l'épisode précédent nous apprenions donc que Alejandro est gay. Bien entendu, tout cela m'avait beaucoup surpris mais à mon sens c'était une bonne idée que de développer cette histoire. Son historie d'amour avec Scott et la fin particulièrement troublante et touchante. Le trio formé de Carmen, Alejandro et Scott fonctionne à merveille dans cet épisode et laisse alors entrevoir tout le potentiel de cette histoire. Si cela n'est que de courte durée, je me demande comment Alejandro va pouvoir se sortir de cette panade maintenant que la presse va apprendre qu'il est gay. Il y a de très jolis moments malgré tout dans cet épisode quand Carmen doit faire la messagère vis-à-vis d'Alejandro, ou encore quand elle aide ce dernier à nettoyer la tornade que Scott a créé dans le salon de son maintenant ex petit ami.

L'histoire d'Alejandro pourrait avoir pour parallèle celle de Ricky Martin. Même si les circonstances ne sont pas les mêmes. En tout cas, je suis ravi de voir que Devious Maids s'engage sur un terrain qui était glissant mais avec beaucoup de coeur et de façon bien dosé. Il n'y a rien de caricatural et au fond, c'était même très touchant au final. Pendant ce temps, cet épisode développe tout un tas d'intrigues intrigues. A commencer par Rosie qui va devoir faire le ménage pour Peri. Rosie commence enfin à devenir un personnage intéressant derrière son côté particulièrement niais. Je n'aime pas son histoire d'amour avec Spence. C'est tellement niais. La faute au personnage mais aussi au scénario, qui n'aide pas vraiment l'actrice à sortir de son domaine de prédilection. Je suis cependant beaucoup plus surpris par l'histoire ridicule que l'on nous a balancé à côté avec Peri qui a renversé un homme. Je me demande si Marc Cherry n'a pas été traumatisé un jour en faisant son jogging par une voiture car ce n'est pas la première qu'il renverse quelqu'un en voiture dans l'une de ses séries.
vlcsnap-2013-09-09-17h52m23s37.pngDu point de vue de Phillippe et Genevieve, ce qu'il y a de bien c'est que l'histoire est plus complexe que prévu. Si je ne suis pas un grand fan de Stephen Collins (il était sympathique dans 7 à la Maison mais depuis on le voit de partout à toutes les sauces et j'en ai ma claque), je dois avouer que son personnage peut devenir intéressant. Il ne fait presque plus aucun doute qu'il est le tueur que l'on recherche depuis le début de la saison ou en tout cas il y est pour quelque chose dans toute cette histoire. Marisol elle continue de chercher des indices qui pourraient disculper son fils. Si tout n'avance pas aussi rapidement que le cliffangher de l'épisode précédent nous le laissait penser, Devious Maids ne s'en sort pas trop mal malgré tout. En tout cas, je me demande maintenant où va aller la saison. Il ne reste que deux épisodes et finalement la saison n'avance pas vraiment aussi rapidement que j'aurais voulu que cela ne se passe mais il y aura fort heureusement une seconde saison pour décanter la suite et ce que les personnages ont encore à nous dire.

Note : 7/10. En bref, un des meilleurs épisodes que la série ait pu nous offrir.

Commenter cet article