Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 1. Episode 9. Scrambling the Eggs.

19 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-19-13h38m22s0.png

 

Devious Maids // Saison 1. Episode 9. Scrambling the Eggs.


Le truc avec Devious Maids c'est que pour le moment la série me donne envie d'en voir plus sauf que le problème c'est que derrière cette envie d'en voir plus reste la frustration du téléspectateur. Car au fond, bien que l'on ait envie de connaître le destin de tout un chacun, je pense aussi que Devious Maids fait un peu trop de rétention d'information. Dans le fameux DVD que Rosie a volé et donné à Marisol se cache une discussion entre Michael et Flora. Cette révélation manque un peu de sel. Disons que l'on voit le tout venir à des kilomètres et il est donc assez dommage d'exploiter aussi naïvement cette histoire. Cependant, je suis content de voir que la série évolue dans une direction intéressante autour d'autres personnages. Si je ne suis pas nécessairement ravi de l'histoire de cancer d'Odessa, je dois avouer que Carmen est de plus en plus touchante dans le registre émotionnel et je dois avouer que je ne m'y attendais pas du tout. Notamment car le personnage est plutôt l'un des ressorts comiques de Devious Maids. Du coup, la voir dans cette situation est encore plus perturbant. Surtout quand elle prend position face à Alejandro.

Ce dernier est tout de même le plus saint des patrons. On ne peut pas dire qu'il est méchant et qu'il rabaisse ses femmes de ménage. Ce qui est au fond assez intelligent de la part de la série et qui permet donc à Carmen d'avoir des exigences. "Scrambling the Eggs" est un épisode qui m'a beaucoup étonné d'un point de vue de Valentina et de Zoila. La mère et la fille forment un duo assez touchant. Cet épisode cherche donc plutôt à jouer avec les sentiments des personnages qu'avec autre chose et ce n'est pas une mauvaise idée. Bien au contraire, je dirais que cela permet aussi de voir un autre aspect de la série. Ce n'est pas que Marc Cherry ne nous a jamais habitué aux épisodes plus touchants dans Desperate Housewives c'est juste que Devious Maids est au fond une série avec un côté ultra parodique assumé que de voir des scènes plus touchantes de ce genre, pas nécessairement super bien jouée, est presque étonnant et me surprenant dans le bon sens du terme. C'est bien tenté et cela permet aussi de donner un peu plus de substance aux personnages.
vlcsnap-2013-08-19-14h11m29s154.pngFort heureusement que d'autres intrigues viennent pimenter un peu l'histoire comme Evelyn qui surprend Rosie avec Spence. C'était une bonne idée d'autant plus que la relation de ces deux derniers ne menait pour le moment à pas grand chose. Je suppose que tout cela va retomber sur Rosie d'ici la fin de la saison et Marisol sera alors là pour l'aider. Enfin, je le vois de cette façon. Je suis cependant un peu moins intéressant par les aventures de Genevieve et de Alfred alors que ce dernier veut les ovules de Valentina. C'était ridicule, pas nécessairement très drôle mais cela va aussi permettre d'engendrer une petite histoire touchante avec Zoila. C'est, dirons-nous, un bon compromis. Finalement, ce nouvel épisode de Devious Maids tente de jouer avec les sentiments des personnages. Cela fonctionne plutôt bien et ce même si au fond j'aurais bien aimé voir quelque chose d'encore plus profond. Mais Devious Maids est une série superficielle. Ce n'est pas un défaut étant donné que Devious Maids est un vrai guilty pleasure de toute façon.

Note : 5.5/10. En bref, plus touchant mais aussi beaucoup plus maladroit. Marc Cherry reste sur ses acquis et n'adapte pas nécessairement très bien son univers à celui de la telenovela.

Commenter cet article