Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 2. Episode 1. An Ideal Husband.

22 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-22-02h09m35s120.jpg

 

Devious Maids // Saison 2. Episode 1. An Ideal Husband.


Marc Cherry n’a clairement pas oublié sa période Desperate Housewives et continue de s’inspirer de la ligne de conduite de cette dernière pour sa nouvelle série. Je dois avouer qu’au fond ce n’est pas nécessairement une mauvaise idée, surtout que l’angle adopté est toujours assez fun dans son ensemble. Cela rend le spectacle intéressant et assez jouissif par moment. En somme, tout ce que l’on peut demander de la part de cette petite comédie dramatique. Durant sa première saison, Devious Maids s’est avérée être une série assez surprenante. Je n’en attendais pas grand chose si ce n’est retrouver les grandes lignes de Desperate Housewives. Elles sont là mais il y a pourtant un petit truc en plus qui rend le spectacle assez intéressant. Mine de rien, chaque nouvel épisode de Devious Maids m’offre ce que j’attendais de la part de cette série. L’introduction de l’épisode nous renvoie en 1999 avec Nicholas Deering (incarné par Mark Deklin qui était déjà apparu dans deux épisodes de Desperate Housewives sous les traits de Bill Pearce durant la saison 3). J’ai bien aimé cette mise en scène. C’était assez cocasse dans son ensemble et cela permet de lancer la saison sous de bons hospices.

Il se trouve que Marisol (qui n’a maintenant plus besoin de se faire passer pour une femme de ménage) est fiancée à ce charmant homme. Enfin, en apparence puisqu’il cache un lourd secret. Un secret assez bien ficelé qui devrait nous permettre de voir la relation entre Marisol et Nicholas évoluer bien rapidement. Je suis persuadé qu’il n’a pas envie de rire à tout moment et qu’il y a largement de quoi faire pour le rendre particulièrement violent. C’est en tout cas ce que je sens déjà venir. De son côté, Rosie est en train de pouvoir revenir aux Etats-Unis mais elle ne peut toujours pas avoir une relation avec Spence. Pourquoi ? Tout simplement car la femme de ce dernier, qui pensait être débarrassée de Rosie, va réussir à dire qu’elle est enceinte (alors que ce n’est pas vrai du tout). Je trouve tout de même cette histoire sacrément saugrenue. Si Spence ne veut plus être avec elle, pourquoi il couche encore avec elle. C’est bien un truc d’hommes tout de même ça (et je suis un homme). Peu importe, de toute façon j’ai déjà hâte de voir comment elle va tomber enceinte et comment tout cela risque bien sûr de lui revenir en pleine figure (ce ne serait pas drôle autrement).
vlcsnap-2014-04-22-02h01m12s216.jpgIl est par ailleurs intéressant de voir que Rosie reste un personnage aussi gringalet. Disons qu’elle a beau y mettre de tout son coeur à l’ouvrage, je ne suis pas vraiment convaincu du résultat (malheureusement). Dans un registre totalement différent, Carmen tente de se faire à sa nouvelle vie en tant que fausse petite amie d’Alejandro. Lors de la saison précédente, ce dernier était présenté comme homosexuel. C’était une révélation assez amusante (mais qui ne s’était pas très bien terminée entre Alejandro et son petit ami). Du coup, Carmen tente d’être la petite amie de substitution mais Odessa n’est pas prête à se faire à l’idée que Carmen lui demande de faire son petit déjeuner ou encore lui servir un martini. Simplement car elles ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Enfin, jusqu’à ce qu’une bonne bouteille de vodka vienne plus ou moins changer la donne. Après avoir passé une saison à créer une relation entre ces deux femmes, je dois avouer que je ne comprends pas pourquoi les séparer. C’est tout de même bête et dommage. De leur côté, les Powell sont revenus. Ils ont été cambriolé au début de l’épisode (dans une scène majestueusement drôle, très soapesque) et maintenant ils ont un super garde de corps aux abdos qu’il semble aimer exhiber.

Durant la première saison, Evelyn reprochait à son mari d’aimer les femmes jeunes et maintenant je pense que c’est le contraire qui se passe puisque pour une fois Evelyn a de quoi se mettre quelque chose sous la dent. Reste à savoir si quelque chose va réellement se passer entre les deux (ou non). Par ailleurs, j’ai hâte de voir Valentina chez les Powell. Il y a de quoi faire là aussi. Surtout pour déterrer quelques cadavres (et c’est bien évidemment tout ce que j’aime dans une telle série). Finalement, Devious Maids revient avec un épisode assez efficace dans son genre. C’est du Desperate Housewives remixé, ce qui pourrait ne pas plaire à certains mais étant donné que j’étais un très grand fan de cette série et que j’ai apprécié la première saison de Devious Maids, je ne vais pas bouder mon plaisir. Surtout que Marc Cherry prouve encore une fois qu’il est un bon scénariste.

Note : 7/10. En bref, solide retour pour Devious Maids.

Commenter cet article

delromainzika 23/04/2014 13:04


Je trouve que Valentine a toujours été surjouée mais c'est le jeu dans une série comme celle-ci. Elle a toujorus eu un côté telenovela :)

caroline 23/04/2014 12:50


Pas mal comme épisode mais je trouve qu'il y a déjà eu mieux de la part de la série. Et j'ai ressenti des gros problèmes de jeu d'acteur notamment de la part d'Edy Ganem aka Valentine