Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 2. Episode 5. The Bad Seed.

21 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-20-20h27m27s21.jpg

 

Devious Maids // Saison 2. Episode 5. The Bad Seed.


Cette seconde saison de Devious Maids n’a pas la saveur de la première. C’est justement ce qui me donne de plus en plus de mal à regarder la série. Chaque nouvel épisode se ressemble plus ou moins dans la médiocrité. Pourtant, là dedans si l’on fouille bien il y a de bonnes idées et de bons personnages mais c’est fouilli et pas très bien exploité. Surtout que comme dans Desperate Housewives, j’ai toujours apprécié quand la série cherchait à créer un vrai groupe de filles. Même si ce n’est que pour une minute de temps dans chaque épisode. C’est tout ce que j’attendais de la part de Devious Maids, qu’elle ne fasse pas la même erreur. Et en plus de faire la même erreur, elle fait quelque chose de plus mauvais et de moins passionnant. Notamment car elle a repris pas mal de tics de la série qui semble avoir inspiré Marc Cherry mais en nous donnant l’impression qu’ils ont été parodiés. Tout ce qui m’intéresse dans cette série c’est donc des intrigues comme Evelyn et son toy boy qui pense qu’il peut enfin avoir du pouvoir sur elle (on se souvient tous du moment où Gaby avait fait la même chose avec son jardinier) ou encore Carmen qui tente de gérer une situation assez délicate avec le fils Westmore.

Ce dernier avait fait une tentative de suicide dans l’épisode précédent ce qui permet maintenant de plus ou moins revenir là dedans. Carmen va tenter de lui redonner le moral en l’autorisant à inviter quelques amis à la maison sauf que cela va se transformer en vraie bamboula et forcément, ce n’est pas vraiment du goût de Carmen. La pauvre, elle en aura vécu des choses terribles. Là aussi, Devious Maids reprend des tics de Desperate Housewives, notamment avec le coup des officiers de police. On se souvent de Gaby qui frappait légèrement un officier de police et se faisait arrêter. C’était un moment très cocasse d’ailleurs mais dans Devious Maids, ce n’est peut-être pas aussi réussi. Cela sent donc le réchauffé. Il faudrait peut-être que je commence à oublier mes souvenirs de l’une de mes séries préférées pour réellement apprécier celle-ci ? Je ne sais pas trop mais je ne pense pas me tromper non plus sur la question de la médiocrité. Car effectivement, cette saison 2 est bien médiocre. Il y a des histoires qui ont énormément de mal à décoller. Je pense encore une fois à l’histoire de Marisol et Nicholas. Cela n’a pas suffisamment d’intérêt pour le moment. La série n’a pas trouvé de moyen de rendre Nicholas très pertinent dans la série.
vlcsnap-2014-05-20-20h44m10s73.jpgMarisol aurait bien mieux été seule, passant du bon temps avec les filles après la résolution du meurtre de la petite amie de son fils. Dans un registre différent, nous avons également la famille Delatour. Là aussi on s’ennuie sévèrement. Le problème vient de personnages comme Remi de par son inintérêt le plus total dans cette saison est devenu un personnage encore plus inintéressant avec cet épisode. Son grand retour parmi tout le monde, sa barbe rasée, son combat contre la maladie et le fait que sa mère prépare une nouvelle relation entre lui et Valentina, tout cela m’assomme déjà. C’est dommage mais le problème c’est que j’ai l’impression que Devious Maids a déjà fait le tour de ces personnages. Alors qu’au fond ce n’est pas nécessairement vrai. Finalement, cette seconde saison est donc assez ratée à mes yeux. Elle a de bons trucs mais les bons trucs ne sont pas suffisamment bien exploités par l’univers de la série. Bien au contraire, la série donne énormément de place à pas mal de choses terriblement mauvaises ce qui rend le spectacle particulièrement ennuyeux par moment. Le pire c’est que le potentiel est tellement grand.

Note : 4/10. En bref, dommage que l’ennui s’installe toujours.

Commenter cet article