Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dexter. Saison 6. Episode 11.

12 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

dexter-talk-to-the-hand-1.jpg

 

Dexter // Saison 6. Episode 11. Talk to the Hand.

 

De nos jours, le risque de toute série qui a déjà six saisons à son actif, c’est de faire un faux pas irrémédiable. Dexter pourrait bien faire partie de la catégorie des séries qui lancent ce gros jump-the-shark qui pourrait tuer la série. Après, je peux me tromper et l’intrigue pourrait être bonne mais j’ai bien peur que ce soit vraiment difficile de faire quelque chose de magique avec une relation aussi compliquée que de faire tomber amoureuse Deb de son frère Dexter. Pas de l’amour fraternel mais du vrai amour. Cette histoire incestueuse n’a pas sa place dans une série comme Dexter, où très justement le lien fraternel entre les deux frères et sœurs est quelque chose d’intangible. On ne peut pas changer ça. Tout du moins, je pense que c’est sincèrement une mauvaise idée, sans compter que c’est amener de façon peu catho dans la saison la plus catho de la série. Vous voyez où je veux en venir ? Il aurait donc fallu attendre de parler de la religion pour… lancer cette histoire. La connexion se laisse faire sans soucis.

desmond-harrington-480x317.jpg

Très justement, la scène entre Debra et sa psy, qui lui rappel que ses relations amoureuses n’ont finalement jamais eu l’honneur d’être aussi forte que ce qui la lie à Dexter, que son frère lui a sauvé la vie plus tôt dans la journée, … Il y a pas mal d’éléments sur lesquels je tic. Mais peut être que je me fais du mouron pour un rien, c’est aussi très probable. Car Dexter est aussi une série complexe et magique. Elle arrive toujours à nous surprendre et celle là, je peux dire que c’est encore mieux qu’une tarte à la crème, je l’avais vraiment pas vu venir. Il y aura par la suite un rêve, un rêve très explicite où Dexter va embrasser sa sœur langoureusement. Une scène catastrophique pour la série. Il n’y a aucun délire car même le « Shit » de Deb quand elle se réveille en sursaut était trop commandé par une intrigue qui n’a pas lieu d’être dans cette série. J’ai lu pas mal d’avis ce matin disant que la série connaissait une crise, une crise indéniablement marquée par cette histoire et cet épisode en particulier. Le reste de l’épisode est pourtant très réjouissant et pour vous dire, j’ai pris mon pied avec le reste de l’histoire. Prenons  l’intrigue secondaire autour de Matthews. Ce dernier confiait à Laguerta qu’il était dans la chambre d’hôtel lorsque cette prostituée avait fait une overdose et ce dernier avait quitté la scène comme un voleur.

 

Cette intrigue n’avait pas vraiment de sens au début, une énième tentative pour Laguerta de nous sortir quelque chose cette saison. Et finalement, cela va devenir encore plus intéressant que je ne l’aurais pensé. Laguerta avait tout planifié pour que Matthews soit écarté (et qu’on l’oblige à prendre sa retraite) et que tout tombe sur le dos de Deb. Ce que j’ai beaucoup de mal à comprendre c’est pourquoi Laguerta est aussi méchante avec Deb. Certes elle voulait donner la promotion à Batista mais quand même… Laguerta devient donc une nemesis de la série. La scène de face à face entre elle et Deb était jouissive. Les dialogues sont pimentés et tout ce que l’on attend, c’est que Deb saute au coup de Laguerta pour la tuer. Cela pourrait être très très drôle et excellent à la fois. Cela aurait même pu prendre la forme d'une pensée de Debra. Mais bon, je ne me plains pas, je reste satisfait de ce que nous offre la série à ce niveau là. C’est du grand Dexter. Deb est donc un personnage persécuté cette saison, tiraillé entre un travail qui la dégoûte presque (Laguerta tient littéralement Debra par les coucougnettes) et une histoire avec son frère…

jennifer-carpenter-480x317.jpg

Du côté de Dexter, l’épisode pose les bases de la dernière ligne droite de la saison avec plusieurs petites histoires. La première concerne la petite amie de notre disciple tué dans l’épisode précédent par Dexter. Elle doit tuer Deb dans les bureaux de la Miami Metro. La scène est particulièrement bonne, bourrée de tension à l’américaine, comme la série sait nous en fournir souvent. Surtout que même si Deb ne peut pas mourir, ou Dexter non plus, on ne sait pas comment elle va s’en sortir et c’est ce qui est excellent. Sans compter que Dexter ne va pas en sortir indemne et que cela va lui coûter le final de l’épisode. Jordana Spiro ne fait donc qu’une apparition de deux épisodes dans la série et on la remercie que ce soit le cas car quelle horreur sa prestation tout de même. Quelle actrice de « merde ». Qu’elle reste à faire des comédies bidons pour TBS, je pense que ce sera mieux pour elle (ou pas).

 

L’épisode permet aussi de nous faire frissonner pour Angel. Ce dernier se retrouvait kidnappé par Travis en guise de cliffangher de l’épisode précédent. Il s’agissait d’un très bon cliffangher, résolu de façon sympathique dans ce nouvel épisode. En effet, on voit très bien que Angel et Quinn sont maintenant dans une mauvaise posture car l’unité de leur équipe n’est plus qu’un lointain souvenir. J’ai d’ailleurs peur que cela soit encore plus mauvais pour Deb face à Laguerta que Angel soit dans cette position. Le sauvetage de Quinn était tout de même un grand moment. Le personnage cette saison aura servi de plante verte pour jouer au pitre. C’était sympathique, il serait maintenant temps de donner une fin digne de ce nom au personnage (chose qui aurait pu être génial dans la saison précédente, tué par Dexter, un peu à la manière de Doakes dans la seconde saison… tué par Lila).

david-zayas-480x317.jpg

Dexter veut que Travis vienne à lui afin de mieux le piéger. Le final se prépare donc un peu mieux dans cet épisode, avec un Dexter nouvelle future victime de Travis. La fin de l’épisode laisse pantois car le personnage s’en sort un peu trop facilement. Malgré tout il y a une excellente scène finale, très rythmée et l’on a peur pour Dexter. J’aurais peut être aimé un peu plus de danger pour le personnage comme les propriétaires du bateau qui reviennent sans prévenir, ou encore un enchainement de causes à effet. Mais bon, je ne nie pas avoir pris un malin plaisir à suivre les aventures des personnages. Au final, ce nouvel épisode de Dexter s’avère être de très bonne facture malgré un gros couac qui s’apparente à un jump-the-shark immense et immonde. Je suis contre cette intrigue incestueuse qui se profile, ce n’est pas ça Dexter. Enfin, reste tout de même l’intrigue sous jacente autour de ce fanatique du Ice Truck Killer… qui est juste intrigante pour le moment.

 

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode qui aurait pu être parfait si pas gâché par un WTF qui pourrait bien tuer la série.

Commenter cet article

Joe l'indien 13/12/2011 08:30


Dexter qui laisse un message video sur le portable du DDK... Bonjour les incohérences...

Torelli Lucas 13/12/2011 08:28


Pour ma part, c'est certainement le pire épisode de l'histoire de cette série. On ne reconnaît plus le véritable Dexter qui déjoue les complots et résoud les intrigues à la vitesse de la lumière.
Du grand n'importe quoi... Les incohérences sont vraiment nombreuses sur cette saison... 

SamyXXY 12/12/2011 22:25


L'intrigue avec la main, pourrait bien annoncer le fil rouge de la prochaine saison.

jonath666 12/12/2011 15:44


Comme je l'ai déjà dit la nouvelle intrigue est puante .


 


Encore heureux que la série ait été renouvelée, j'aurai pas apprécié que les 2 derniers épisodes amorcent une intrigue romantique Dex/DEB . 


Sinon l'intrigue avec la main du tueur de glace m'intrigue. Je comprends pas trop où vont les scénaristes avec ça .....


Elle est présente depuis quasiment le début avec la blonde qui l'avait volé mais là on est au 11ème et on pige toujours pas où les scénaristes veulent aller ..

Aurelien_Flieger 12/12/2011 12:48


Une incohérence quand même: Homeland Security n'a pas réussi/cherché à traquer l'appel anonyme de Dex qui annonçait une attaque terroriste? Je veux bien que ça soit anonyme mais quand même!